NFL – Week 15 : les Giants au fond du trou, Miami en grande forme, Green Bay impressionne.

 
0 Like(s)

Après le Thursday Night Football, voilà enfin les analyses et résumés des matchs du dimanche de cette week 15. A 3 matchs de terme de la saison régulière, beaucoup d’équipes avaient fort à faire en ce dimanche dans l’optique d’une place en play offs. Même si toutes les places ne sont pas distribuées, on y voit un peu plus clair …

 

Redskins vs. Falcons : Pour ce duel de battus (3-10 avant le match), on ne s’attendait pas à grand chose. Seul intérêt, la titularisation de QB Cousins, à la place de RG III. Et ça ne débute pas de la meilleure des manières pour lui, avec bon nombre de passes imprécises, et deux interceptions, de Trufant et McClain, qui permettent aux Falcons de rapidement mener. QB Ryan reste correct sans être crucial, avec 29/38 pour 210y, 1 TD et 1INT, et le jeu au sol de Jackson n’est pas flamboyant mais suffisant : 2TD pour seulement 38y gagnés. Au final, bien aidé par RB Morris (98y en 18 courses), Cousins parvient à inscrire 3TD à la passe (29/45 pour 381y). Trop gourmands, les Redskins préfèrent tenter la transformation à deux points pour gagner plutôt que d’assurer la prolongation d’une transformation au pied, dommage ! Washington 26-27 Atlanta.

 

 

Bears vs. Browns : Avec le retour de Cutler, les Bears sont-ils en mesure de passer l’obstacle Browns et de continuer leur route vers les play offs ? Tout comme mal pour le revenant, avec une interception remontée pour TD par Gipson (44y). Très efficace, la défense de Cleveland forcera un fumble à WR Bennettremonté pour TD sur 51y par Ward. Bref, l’attaque de Chicago se doit de réagir. Avec 127y au sol de Forte, et un apport non négligeable de Bush (44y et 1TD), l’efficacité est retrouvée. Cutler sauve les meubles, avec 22/31 pour 265y et 3TD, malgré 2INT. Au final, c’est QB Campbell (23/39 pour 273y et 1TD) qui paiera ses deux interceptions, toutes deux effectuée par CB BowmanChicago 38-31 Cleveland.

 

 

Texans vs. Colts : Ce n’est pas le match le plus captivant de la saison, ni même du week-end, mais Indi a retrouvé de la confiance, à tous les niveaux. QB Luck, bien qu’imprécis, réalise un bon match avec 19/32 pour 180y et 2TD, avec une interception. En face, QB Keenum est vraiment en souffrance : 18/34 pour 168y avec 2INT pour le remplaçant de Schaub. Au sol, c’est la diversité des Colts qui fait sa force : 4 joueurs cumulent plus de 15y au sol : 64 pour Richardson, 38 pour Brown, 29 pour Luck et 18 pour Choice. La dernière satisfaction de la soirée est à mettre à l’actif de la défense. Outre les deux interceptions de ButlerFreeman cumule deux fumble forcés, Mathis en ajoute un, et DE Redding inscrira 2 points en plaquant Brown dans la end-zone. Plus que deux matchs pour que la saison cauchemardesque de Houston s’arrête. Houston 3-25 Indianapolis.

 

 

Bills vs. Jaguars : Après le choc des 3-10 voici celui des4-9. Pour sa première saison, RB Todman semble s’imposer comme titulaire indiscutable du côté de Jacksonville : 109y encore ce soir, en 25 portés. QB Henne cumule pas mal de yards, mais la précision reste un gros soucis : 21/36 pour le QB, avec 237y et 2TD mais 2INT. En face, ce n’est pas parfait, mais QB EJ Manuel s’en sort mieux. Avec une fiche de 17/24 pour 193y, 2TD et 1INT, aux quels s’ajoutent 37y au sol, pour 1TD, le rookie s’est imposé comme leader de l’attaque de Buffalo. Avec un duo de RB Jackson – Spiller toujours précieux (80 et 67y), l’attaque tourne plutôt bien. Au final, la victoire – anecdotique pour le classement -fait du bien au moral, mais peut être riche d’enseignements pour les années à venir. Buffalo 27-20 Jacksonville.

 

 

Patriots vs. Dolphins : Place au choc d’AFC Est. Bien que leader de division, les Patriots sont loin d’être confiants et se méfient des Dolphins, qui visent le seed #6 AFC. Malgré une entame de match très convaincant de New England (FG de Gostkowski et TD de Hoomanawanui), Tannehill et l’attaque de Miami ne se laisse pas impressionner. Le jeune QB finira d’ailleurs avec une très belle fiche de 25/37 pour 312y avec 3TD, sans aucun turnover. Malgré le fail lors d’une tentative de FG (le holder ne voit pas la balle arriver et se la prend pleine tête), l’attaque Dolphins enchaine les drives solides. 61y au sol pour Miller et 16 pour Thomas permettent à Tannehill de ne pas forcer le jeu aérien. En face, Brady réalise un match en demi teinte, comme l’ensemble de ses coéquipiers. 34/55 pour 364y avec 2TD, c’est beau mais trop imprécis. L’ultime drive n’arrivera jamais en terre promise, malgré les belles cibles que sont Edelman et Amendola (peut être trop recherchée ?), et Brady finira son match sur une interception de M. Thomas sur la passe de la dernière chance. New England 20-24 Miami.

 

 

Eagles vs. Vikings : Bien qu’avec une fiche qui laisse à désirer (3-9-1 avant le match), et orphelins de RB Peterson, les Vikings sont toujours dangereux, les Eagles sont prévenus. Et dès le début du match, QB Cassel imprime son rythme et envoie Jennings dans la end-zone d’une passe de 57y. Bien que la réponse de l’attaque menée par coach Kelly se fasse attendre, Foles termine le match avec une grosse fiche : 30/48 pour 428y et 3TD, mais une interception. Avec un match offensif et très aérien, le jeu au sol n’a été que peu utilisé : 41y pour Foles et 38 pour McCoy (Phi) contre 51 pour Asiata et 19 pour Cassel. Plus précis, Cassel sera plus tranchant que son homologue des Eagles : 26/35 et 382y pour 2TD et 1INT, mais revenons sur le jeu au sol. Comme d’habitude, le nombre de yards est important, mais le plus important reste le nombre de points marqués : Asiata l’a compris et se retrouve 3 fois dans la end zone. Philadelphie 30-48 Minnesota.

 

 

Seahawks vs. Giants : On le savait, la soirée allait être longue pour les Giants et notamment leur attaque. Au petit jeu des #BOLDpredictions sur twitter (prédire une stat « folle » mais plausible), je m’étais risqué à annoncer CB Sherman comme le premier joueur a remonter 3 INT pour TD dans un match (@etienneIX). C’est sur, ça n’est pas arrivé, mais Manning a fait fort dans les airs : 18/31 pour 156y, aucun point marqué et surtout 5 interceptions (2 pour Sherman, 2 pour Maxwell et 1 pour Thomas). Il sera même remplacé par Painter pendant un drive, qui cumulera 30y (4/4). Côté Seahawks, le match ne peut pas leur échapper, et ça se ressent dans le jeu : Wilson cumule 18/27 pour 206y avec 1TD et 1INT, sans forcer, ajoute 50y au sol. RB Lynch cumule lui 47y au sol (1TD) et 73 à la réception. Les Seahawks continuent leur route vers les play offs de belle manière. Seattle 23-0 Giants.

 

 

49ers vs. Buccaneers : Si il est épargné par les blessures, QB Kaepernick deviendra un très grand QB de cette league, c’est certain. Hier encore, il a réalisé un match très correct, avec 19/29 pour 203y et 2TD. 2TD marqués par deux stats d’ailleurs : le premier de Crabtree est le premier de la saison à la passe autre que pour Davis ou Boldin. Le second, pour Davis justement, permet à ce joueur de cumuler au moins un TD lors des 5 derniers matchs. En face, le rookie QB Glennon essaye de survivre tant bien que mal, face à une défense quasi-intraitable. Il s’en sort avec une fiche de 18/34 pour 179, 2TD et 1INT, en subissant 4 sacks (Reid, J. Smith et A. Smith deux fois). Avec seulement 13 first downs conquis, la marche est trop haute pour les joueurs de Tampa. 10ème victoire de la saison pour l’équipe de coach HarbaughSan Francisco 33-14 Tampa Bay.

 

 

Jets vs. Panthers : Face à QB Newton en forme depuis quelques temps, c’est un vrai test pour les Jets qui rêvent de play off. Avec un début de match où ni Geno Smith, ni Cam Newton arrive à imposer son tempo, les équipes se neutralisent. Folk passe son 54ème puis 55ème FG de rang sans échec, et Gano lui répond immédiatement. Il faut attendre une action parfaite de 72y (screen passe de Newton pour Williams) pour voir le premier TD du match. Au pied du mur, les Jets vont-ils réagir ? Avec QB Smith toujours en demi-teinte (15/28 pour 167y 1TD et 1INT), c’est compliqué. Le rookie Defensive-End Richardson y va de son TD, non pas sur un fumble ou interception, mais bien sur une course, en étant aligné comme FB. Malgré cette réaction, Newton et sa bande sont intouchables : 16/24 pour 273y et 1TD pour le QB, et 81y au sol pour Williams. Comme les Niners, les Panthers cumulent leur 10ème victoire de la saison. New York 20-30 Carolina.

 

 

Chiefs vs. Raiders : Face à des Raiders en mal de repères, qui alternent entre McGloin et Pryor à la tête de l’attaque, c’est le match idéal pour que Kansas City se rassure. Côté QB, A. Smith se fait plaisir, avec seulement 3 passes incomplètes : 287y à 17/20 pour 5TD (4 pour J. Charles et 1 pour McGrath), sans aucune perte de balle. Vous avez bien lu 4 TD à la réception pour RB Jamaal Charles, qui se permet d’en ajouter un au sol. En défense, et malgré bon nombre de points encaissés (2TD à la passe et 2 au sol de Jennings), les Chiefs résistent : 4 interceptions de ZomboJohnson et Berry deux fois (dont une remontée pour TD) sur QB McGloin, et également une de Parker sur Pryor (1/4 12y 0TD 1INT). Portes ouvertes pour la défense des Raiders, qui encaisse plus de 50 points. Kansas City 56-31 Oakland.

 

 

Packers vs. Cowboys : Les mi-temps se suivent mais ne se ressemblent pas pour les Packers. Totalement absents lors du premier act, et toujours orphelins de Rodgers, les cheesehead vont réagir. Menés 26-3 à la pause, tout le monde pensait Green Bay perdu. Avec un Romo en état de grâce pendant une mi-temps, Dallas se voyait trop beau. Au final, le QB cumule 358y à 29/48 avec 2TD mais 2INT. Au sol, RB Murray sort un gros match avec 134y en 18 courses pour 1TD, et Dez Bryant est toujours présent à la réception, avec 153y et 1TD. En approchant les 300y (299 exactement), QB Flynn  n’a presque rien à envier à Rodgers : 26/39 et 4TD, seule l’interception fait tâche. Le gros match de Tranon Williams en défense (8 plaquages et 1INT), contraste avec l’étonnant « bide » de Clay Matthews (2 aides au plaquage et 0.5 sack seulement). Au final, c’est Lacy qui aura le dernier mot avec 1TD de 1y au sol (141y sur le match). Avec les victoires de Chicago et Green Bay, la pression est sur Detroit (qui affronte les Ravens cette nuit). Green Bay 37-36 Dallas.

 

 

Saints vs. Rams : Une victoire et les play offs sont acquis pour New Orleans. Mais dès le début du match, la tâche s’annonce rude. Lors des deux premiers drives, Johnson et McDonald interceptent QB Drew Brees, et QB Clemens récupère la balle en bonne position, ce qui permet à St Louis de mener 14-0 (TD de Harkey puis Kendricks). Sans cela, Brees réalise une belle prestation, avec 393y à 39/56 avec 1TD, et 1TD au sol (8y en deux courses). En face, après les deux TD vite arrivés, QB Clemens s’endort un peu et se contente de gérer, avec 158y à 14/20, mais sans turnover. Il faut tout de même noté l’excellent match de RB Stacy qui cumule 133y et 1TD en 28 courses. La défense des Rams tient le coup, et garde Sproles et Thomas sous les 30y (24 et 21). Malgré les 30 first downs subits, St Louis n’encaisse que 16 points. New Orleans 16-27 Saint Louis.

 

 

Cardinals vs. Titans : Toujours en course pour les play offs, les Cardinals se doivent de passer cet obstacle. Avec un gros match au sol de Ellington (71y) et Mendenhall (69y et 2TD), l’attaque est en bonne voie. Palmer réalise également un match propre, sans fioritures : 20/30 pour 231y et 1TD, aucun turnover. Arizona prend donc tranquillement la mesure de son adversaire, et se voit peut être trop beau. QB Fitzpatrick arrose ses receveurs de balles (58 passes tentées), et ça finit par payer : 17 points inscrits en 3:12, qui permettent aux Titans de décrocher la prolongation. Malgré la première possession en sa faveur, Fitzpatrick force son jeu aérien, et lance une 4ème interception (2ème sur Cason). Celle de trop donc, car le drive d’Arizona débouchera sur le FG victorieux de Feely. Rendez-vous demain pour le point complet sur les classements, ça s’annonce aussi tendu en AFC qu’en NFC ! Arizona 37-34 Tennessee.

 

 

Bengals vs. Steelers : Et on termine cette soirée par le choc d’AFC Nord, entre le leader et le « rêveur ». Défaite interdite pour les Steelers, qui sont mathématiquement encore en course pour les play offs. Malgré un taux de completion faible (57%), Dalton ne lance aucune interception, et cumule 2TD (230y). Au sol, c’est compliqué pour Bernard (33y en 13 courses) et impossible pour Green-Ellis (4y en 4 courses). En face, Roethlisberger lance sa première interception depuis 5 matchs, mais là n’est pas le soucis. 5 réceptions et 66y pour Brown, dont une pour TD, et un punt retourné pour TD sur 67 : belles stats pour le receveur de Pittsburgh. Ajoutez à cela un TD au sol du rookie Bell (57y « seulement » en 24 courses), et les Steelers ne s’avouent pas vaincus. Même si il approche les 100y à la réception (93), WR AJ Green, surveillé comme l’huile sur le feu, n’a pas été décisif au score. Les TD de Cinci sont inscrits par Jones puis Eiffert. Les 3 FG de Suisham auront raison des leaders de division. Cincinnati 20-30 Pittsburgh.

 

 

Le « Survival Sunday » annoncé par NFL Network a tenu toutes ses promesses, et le MNF s’annonce de toute beauté. Avec encore 16 équipes qui rêvent de play offs, et 4 équipes qualifiées, pour seulement 12 places, les deux dernières journées s’annoncent cruciales. Rendez-vous dès demain matin pour le résumé du Monday Night Football (Ravens vs. Lions) ainsi que le point complet sur les classements !

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Etienne

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *