NFL Draft: Top 5 prospect (4/4)

NFL logo
 
1 Like(s)

Bon, je propose de rentrer directement dans le vif du sujet parce que notre temps est précieux… non?! Voici le dernier article sur les meilleurs prospects de la prochaine draft NFL. Nous parlerons cette fois-ci des linemen offensifs et défensifs… de vrais monstres.

Top 5 des Offensive Linemen

NCAA Football: Auburn at Louisiana State

A moins de jouer à ce poste, il est difficile de développer une passion pour les OL. On sait qu’ils jouent un rôle de premier ordre mais de là à développer une passion pour ses monstres, il y a un monde. Alors, je vais vous raconter une petite anecdote histoire de vous aguicher un peu. Il se trouve que lorsque j’habitais en Iowa, j’ai eu l’occasion de croiser Robert Gallery (le OL sélectionné par les Raiders en seconde position de la draft 2004, qui jouait aux Iowa Hawkeyes). Croyez-moi, je n’ai jamais croisé une telle armoire à glace barbue de ma vie (plus de 2 m et 150 kgs). Je devais avoir 16 ans et je me sentais plus infime qu’un lilliputien… la vache! En plus, j’étais accompagné d’un pote (qui jouait au poste de Tackle dans mon bahut) qui m’a expliqué toute la technicité du poste pour protéger sans être pénalisé etc… J’ai trouvé tout ça fascinant…

C’est bête à dire mais depuis, j’ai le plus grand respect pour ces loustics là! Il faut croire que les franchises également car je prend le paris: 2 OL partiront dans le top 10 de la draft…

#5 Morgan Moses (Virginia)

Morgan doit sa position dans ce classement aux éloges qu’il a reçu après sa prestation dans le Senior Bowl. En effet, Moses n’a pas véritablement impressionné par sa puissance, ni par sa vitesse, lors de la NFL combine…

#4 Zach Martin (Notre Dame)

On le compare à Justin Pugh des NY Giants… dois-je en dire plus ou pas? Pour info, ce « Fighting Irish » fait 1.95m pour 135 kgs…

#3 Taylor Lewan (Michigan)

2m et 140 kgs dont au moins 120 de muscles, je vous présente Taylor Lewan. Physiquement et techniquement irréprochable, il est souvent montré du doigt pour des sautes de concentration et d’humeur. En effet, il est habitué à être pénalisé pour des fautes personnelles (face-masks ou autres actes anti-sportifs). Des erreurs occasionnelles qui pourraient le pénaliser autant que sa future franchise.

#2 Jake Matthews (Texas A&M)

Puissant et agile pour ses 140 kgs et 1.98m, Jake Matthews a réalisé une sublime campagne 2013 en protégeant parfaitement son QB Johnny Manziel. Cependant, il a montré quelques « insuffisances » dans le jeu au sol ce qui lui vaut d’atterrir à la deuxième place de ce classement derrière…

#1 Greg Robinson (Auburn)

1.98m, 150 kg, une vitesse surprenante (son chrono sur le 10 yard-split lors de la combine était similaire à celui d’un TE…) , Robinson est la star des OL cette année. Tout au long de l’année, sa capacité à protéger son QB était impressionnante, tandis que les coureurs Nick Marshall & Tre Mason profitaient de son travail pour s’engouffrer dans les brèches qu’il créait. Bref, du lourd

Il pourrait devenir un joueur d’élite en NFL…

Top 5 des Defensive Linemen

Clowney180327249-1024x769

#5 Kony Ealy (Missouri) DE

Kony Ealy a montré de réelles capacités à attaquer le QB et ses caractéristiques semblent d’avantage adaptées pour un poste de DE dans une défense 4-3. Du coup, il est possible qu’il parte uniquement à partir du 2ème tour en fonction des besoins des franchises… au contraire de ses compagnons du reste de ce top 5 particulièrement bien fourni, qui se trouveront une franchise dès le 1er tour (enfin, probablement quoi).

#4 Aaron Donald (Pittsburgh) DT

Ce petit Donald est loin d’être un vilain petit canard sur le terrain. Il a impressionné par ses performances sur le 40-yard dash. Son style de jeu lui vaut d’être souvent comparé à Sharrif Floyd (des Vikings). Je pense qu’il pourrait particulièrement bien s’adapter au sein d’une défense telle que Chicago ou Dallas… Vous en pensez quoi?

#3 Ra’Shede Hageman (Minnesota) DT

Hageman en 2013, c’est:  38 plaquages dont 13 pour une perte de yards (tackles for loss) / 7 passes défendues / 2 sacks / 1 INT

Des statistiques impressionnantes mais le problème de Hageman relève de son rrégularité. En effet, on l’a vu s’effacer durant certains matches. Or, nous sommes tous bien au courant de l’importance d’être constant à ce niveau (n’est-ce pas Julius Peppers?).

Dans tous les cas, je trouve qu’il a le prénom le plus cool de la draft: Ra’Shede!

#2 Timmy Jernigan (Florida State) DT

63 plaquages dont 11 pour une perte de yards / 4.5 sacks. De belles statistiques pour son poste. Jarnegan est progressivement monté en puissance tout au long de la saison, qui s’est soldée par une combine réussie. Son niveau reste toutefois très similaire à celui de Hageman.

#1 Jadeveon Clowney (South Carolina) DE

Voilà un choix facile. Clowney est assuré de figurer dans le top 5 de cette draft 2014. En fait, il y est tout simplement l’athlète le plus doué. Une chose est certaine: qu’importe sa position dans la draft, il sera assurément un bon choix pour la franchise!

Ses statistiques très propres (50 plaquages dont 11.5 pour un perte de yards / 4 passes défendues et 3 sacks) ne sont que la partie émergée de l’iceberg. En effet, sa seule présence sur le terrain forçait les équipes à jouer loin de lui! En fait, j’ai pu regarder de nombreux matches de South Carolina, j’ai été témoin de ses qualités, parmi lesquelles:

  • Son agilité et puissance
  • Sa rapidité (il court aussi vite qu’un WR!)
  • Il est à son meilleur niveau dans les moments cruciaux
  • Sa capacité à mettre la main sur les ballons et provoquer des fumbles
  • Sa flexibilité sur le terrain car il peut jouer DE, DT  ou OLB (dans un schéma 3-4) un peu à la manière d’un Mario Williams

Il y a cependant quelques hics dans ce tableau. Même si ils sont légers hein! D’abord, il a parfois des absences au cours d’un match (ce que les recruteurs détestent). Ensuite, il n’a pas toujours montré une éthique irréprochable (notamment son hygiène de vie) ce qui laisse certains journalistes anticiper des problèmes à gérer l’argent et la célébrité qu’octroie la NFL…

N’empêche que moi, si je dirigeais une franchise, je prendrais le risque aisément! D’ailleurs, est-ce vraiment un risque?

C’est tout pour moi. A bientôt,

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Rémy

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *