Lenny Cooke, un destin manqué avec la gloire

Lenny Cooke : un destin gâché
 
0 Like(s)

Et si le véritable rival de Lebron James n’était pas présent dans la ligue ?

Lenny Cooke, un sportif hors du commun

C’était le phénomène du début des années 2000. Aujourd’hui âgé de 30 ans, il est à l’origine d’un documentaire sur sa vie réelle sortie le 10 décembre 2013.
Ce joueur devait être l’attraction de la NBA bien avant son cadet d’un an mais la vie, ou plutôt ses déboires, en ont décidé autrement. Son affrontement en finale des lycées face à James a sonné le début de sa déchéance. Les deux futures stars sont au marquage l’un de l’autre. Lebron James enfile 21 points et Lenny seulement 9, et en prime Lebron offre la victoire à son équipe d’un un point. Certains comme Carmelo Anthony affirment que cette rencontre perdue individuellement et collectivement par Cooke l’a fortement marqué.
Cooke (1m98) essaye tant bien que mal de montrer qu’il a encore de l’importance dans l’univers du basket en affirmant à propos d’Anthony ou de Stoudemire: « quand je les vois, j’ai le droit à un maximum de respect parce qu’ils savent combien j’étais bon».

Joakim Noah était un grand fan de cet ex-prodige : « Il était vraiment mon héros parce que la manière avec laquelle il dominait les matchs était incroyable pour moi », Carmelo le décrit aussi élogieusement : « Il était le numéro 1 du pays. Et on voyait tous Lenny comme ça. C’était sa taille, sa force, sa capacité à passer la balle et à jouer meneur, un peu comme Magic, en fait. Il était tellement explosif. »

Mais un potentiel gâché par de nombreux déboires

Pour sa deuxième année lycéenne, il comptabilise 31 points de moyenne, suivi par un caméraman spécialement pour lui à chaque match mais Lenny revient régulièrement dans son quartier de Brooklyn. Il ne peut s’empêcher de consommer de la drogue et de renouer avec de mauvaises fréquentations. Ces résultats scolaires sont également catastrophiques.

Le New-yorkais  échappe à la mort lors d’un accident de voiture en compagnie d’amis et sans ceinture de sécurité (une habitude de sa part), il tombe dans le coma, se fait opérer et réussit à s’en sortir mais cet accident sonne le glas de son avenir sportif.

Souhaitant participer à la draft 2002, il se voit recalé par les dirigeants NBA et décide également de quitter Le lycée. Il joue ensuite en D-league, participe à des camps d’été, s’exile à l’étranger (en Philippines et en Chine) mais son nom appartient déjà au passé.

Un héro de la NBA faisant déjà partie du passé

Lenny Cooke a pris 45 kg !

Lenny Cooke appartient au passé.

Un épisode est là pour le confirmer, à la fin d’un match des New-York Knicks, Cooke s’approche d’Amaré Stoudemire mais celui-ci ne le reconnait pas, « Ça fait quelques années, et il a pris 45 kilos en plus. C’était un peu choquant » raconte le Stoud, Anthony semble peiné par l’histoire d’un ancien rival : « « De le voir maintenant, ne rien faire, pour ce qui est du basket, et devenu si gros, ça paraît tellement triste. Tu te demandes comment on en est arrivé là ».

Son histoire est là pour rappeler que rien n’est jamais acquis et que le talent n’est pas le seul ingrédient pouvant amener au sommet. Son fils de 11 ans rêve de devenir basketteur, espérons que le parcours de son père pourra le guider sur le bon chemin et de voir enfin le nom de « Cooke » sur un parquet NBA.

Les lecteurs ont également apprécié :

Auteur: Koundio

Koundio est l'un de nos reporteurs football

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *