Andrew Wiggins, un canadien au sommet de la NBA ?

Andrew Wiggins
 
0 Like(s)

Andrew Christian Wiggins de son nom complet va-t-il pouvoir se hisser au niveau de Jordan et James et ainsi laisser une trace dans l’histoire du basket ?

Cette étoile montante de 18 ans est annoncée comme le futur meilleur joueur au monde. Actuellement lycéen, il devrait se présenter à la prochaine Draft où il est prévu qu’il obtienne la place de numéro 1 selon les prévisions. C’est le fils d’un ancien joueur américain de la NBA, Mitchell Wiggins et d’une ancienne sprinteuse canadienne Marita Payne (médaillée d’argent sur le relais aux jeux olympiques de Los Angeles en 1984) donc il dispose de qualités athlétiques naturelles.

Élu meilleur lycéen de l’année 2013 tous sports confondus, il évolue actuellement aux Jayhawks du Kansas, club universitaire de l’université du Kansas. Sa médiatisation fut très précoce à l’instar de Lebron dont certains des matches aux lycées furent diffusés à la télé, Wiggins a fait l’objet d’articles alors qu’il n’avait que 13 ans.

Lors du Hoop Summit de 2012, Une opposition entre les meilleurs espoirs du basket mondial et ceux des Etats-Unis, il établit 20 points, 7 rebonds et 2 blocs en 33 minutes de jeu, terminant meilleur joueur de son équipe en impressionnant les observateurs. Il n’a néanmoins pas pu se présenter pour la Draft 2013 car il n’avait pas effectué de saison universitaire, chose indispensable pour espérer se présenter.

Il possède une mobilité pour sa taille assez rare, des appuis impressionnants, des facilités techniques évidentes, des dunks bondissants, des dribbles renversants et une vitesse d’exécution balle en main exceptionnelle. Encore un peu frêle physiquement, il mesure la même taille que Lebron James (2m03) mais en bien moins costaud physiquement (91 kg pour Wiggins contre 113 pour James), il va devoir s’épaissir pour résister aux durs combats de la NBA.

En grande partie grâce à lui, la sélection canadienne s’est accaparée 2 médailles de bronze lors des championnats du monde des moins de 17 ans en 2010 et des championnats d’Amériques des moins de 18 ans, Wiggins était en bonne compagnie dans la sélection du Canada avec Anthony Bennett, le n°1 de la Draft 2013. Il était d’ailleurs surclassé pour cette compétition.

La mondialisation a atteint dorénavant la NBA car voir un étranger au sommet de la plus grande ligue du monde était inconcevable, Wiggins peut incarner ce renouveau. Le canada pourrait bien accomplir l’exploit de posséder deux N°1 de Draft successivement.

Après les duels épiques entre Jordan et Bryant ou Bryant et James, le prochain devrait être James vs Wiggins, l’élève contre le maître, une passation de pouvoir en quelque sorte.

Les lecteurs ont également apprécié :

Auteur: Koundio

Koundio est l'un de nos reporteurs football

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *