F1 GP d’Autriche 2015

Nico Rosberg sourire
 
1 Like(s)

Rosberg se relance pour le championnat

Nous avons assisté ce week-end à une belle victoire de l’Allemand Nico Rosberg sur sa Mercedes lors du F1 GP d’Autriche 2015. Il termine en effet devant son plus grand rival, son coéquipier Lewis Hamilton. Cette victoire, il n’y croyait pas vraiment et pourtant il l’a fait.

C’est dès l’extinction des feux que Rosberg a construit sa victoire. Qualifié 2eme derrière Hamilton, il fît un meilleur envol et doubla le britannique dans le 1er virage. S’ensuivit une belle course solide de l’allemand qui, une fois passé la ligne, laissa exploser sa joie. Cela faisait un moment que l’on ne l’avait pas vu aussi joyeux. Cette victoire, il l’a pourtant mérité. Elle efface sa victoire cadeau offerte sur un plateau par Hamilton au Gp de Monaco.

Ici rien à redire, Nico a dominé la course de bout en bout. On a même vu Hamilton commettre quelques erreurs, dont cette sortie des stands un peu précipitée qui le fît pénalisé (5 sec. de pénalité sur le temps additionnel en fin de course). De toute façon, cela n’aurait rien changé au résultat final, car il semble bien que Rosberg était intouchable aujourd’hui. En fait, il l’était depuis le début du week-end. Victoire méritée donc pour Nico rosberg.

Il y a fort à parier que Lewis ne s’en laissera pas compter. Et dès le prochain Gp à domicile, il y a fort à parier que ce dernier s’imposera sur ses terres. S’il venait à s’incliner à nouveau, ce serait un coup dur pour Hamilton, lui qui pourtant semblait maitriser de bout en bout son championnat. Il avait en effet creusé l’écart de fort belle manière en s’imposant à de nombreuses reprises depuis le début de saison. Puis, il y eût l’erreur bête à Monaco où il perdît au final 10 Pts en passant de la 1ere position à la 3eme, et où Rosberg en gagna 10 en passant de la 3eme position à la première.

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui l ‘écart entre les deux pilotes est insignifiants. Ils sont en effet séparés de seulement 10 Pts, autrement dit, de presque rien. Hamilton semblait si serein depuis le début de saison. C’est très étonnant. Le championnat est long, nous entrons tout juste dans le 2eme tiers du championnat. Alors, Rosberg aura-t-il encore la chance avec lui au fil de la saison, comme l’an dernier où il fît illusion en grande partie grâce aux problèmes mécaniques et autres rencontrés par Hamilton ? Après l’épisode de Monaco, il semblerait bien que oui ! L’avenir nous le dira..

 

Les lecteurs ont également apprécié :

  • Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait tarder
Avatar

Auteur: Sebastien

Rédacteur Musculation et Formule 1

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *