Ces femmes qui osent défier les hommes: Monisha Kaltenborn

monisha kaltenboorn
 
0 Like(s)

Nous poursuivons notre tour des femmes qui défient les hommes dans le sport. Comme nous l’avons vu, Helena Costa est devenue la 1ère femme entraîneur du football Français. La portugaise âgée de 36 ans dirigera le Clermont Football Club. Mais bien d’autres femmes ont osé défier les hommes dans leur propre catégorie. Certaines y sont parvenues, d’autres n’auront pas eu cette chance. Zoom sur Monisha Kaltenborn directrice de Sauber F1 Team.

Qui est Monisha Kaltenborn ?

Monisha est une Indienne âgée de 43 ans, alors que son pays d’origine s’avère être trop précaire dans les années 70-80. Sa famille cherche un pays Anglophone , mais la famille Kaltenborn trouvera refuge en Autriche du côté de Vienne. Pourquoi l’Autriche ? tout simplement parce que l’oncle de sa famille travaille à l’agence internationale de l’énergie atomique à Vienne. L’Indienne rentre à l’université de Vienne pour étudiait le droit, elle travaille en parallèle avec l’ONUDI (Organisation National Unies pour le Développement Industriel). En 1996 elle obtient une maitrise en droit international à la London School Economics. Ses études achevées, Monisha travaillent pour divers cabinets d’avocats chez Gleiss Lutz (1996-1997), à Stuttgart, où elle rencontre son mari, puis chez Wolf & Theis (1997-1998), et enfin chez Fritz Kaiser Group (1998-1999). C’est à ce moment là, le tournant le plus important de sa carrière que le directeur Fritz Kaiser détenteur de parts dans l’écurie Helvète propose de l’intégré dans le monde de la F1. Monisha intègre le département juridique de Sauber.

Le contexte

Peter Sauber est comme Frank Williams un « dinosaure » dans le milieu de la F1. Ces 2 hommes ont monté leurs propres écuries seulement, Peter a connu des pilotes de talent dans ce milieu. Parmi eux Jean Alesi, Kimi Raikonnen, Sergio Perez, Heinz Harald Frentzen et j’en passe tout comme Frank Williams, on pourrait rester des heures à énumérer la liste des pilotes. Seulement à la tête de son écurie en 1993 à 2006 et de 2009 à 2012, le Suisse se fait vieux en 2010 le Zurichois prépare sa succession, il nomme comme directrice principale l’Indienne. C’est en 2001 que Monisha intègre le conseil d’administration de Sauber après le départ en 2000 de Fritz Kaiser. En 2005 le motoriste BMW rachète Sauber devenant BMW Sauber F1 Team. En 2009 Peter Sauber est de retour aux affaires. La native de Dehradun aurait joué un rôle important dans le rachat de Sauber. En guise de « promotion » elle est nommée directrice générale de l’écurie.

Et maintenant

A l’aube de ses 70 ans Peter Sauber passe le flambeau à l’Indienne avec des performances mitigées, une saison 2013 convenable grâce à Niko Hulkenberg. Cependant cette année Sauber fait un départ de saison catastrophique se retrouvant au même que Marussia et Catheram. Attention pour la directrice de ne pas se faire débarquer en fin de saison si les résultats ne suivent pas. Cela serait bien dommage pour la quadragénaire qui rêvait de devenir astronaute.

Les lecteurs ont également apprécié :

  • Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait tarder

Auteur: Anthony

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *