Carrière des pilotes F1 : Fernando Alonso, partie 2

fernando alonso célèbre sa victoire
 
4 Like(s)

Zoom sur la carrière des pilotes Formule 1

Fernando ALONSO (partie 2)

Retour aux sources

Apres avoir longuement hésité, l’espagnol décida de revenir chez l’équipe qui lui avait permis de remporter deux titres. Avec, autant de promesses de Flavio Briatore.

A l’époque, Alonso avait reçu une offre de RedBull mais ces derniers voulaient qu’il signe pour 3 ans. Alonso visant le team Ferrari pour 2010, il ne pouvait accepter cette offre.

En 2008 donc, le succès ne fut pas au rendez vous. D’entrée, l’on compris très vite que la monoplace manquait de performance et que Alonso venait de signer pour deux années de calvaire.

En 2009, le scénario se reproduisit .. en pire. Alonso luttant avec une voiture instable. Il reçu néanmoins l’éloge de nombreux observateurs. En effet, l’espagnol se démenait avec les moyens du bord. Sa hargne légendaire refaisait surface.

Pourtant, il était temps que ces deux années de transition prennent fin !

Un contrat de 5 ans chez Ferrari

Ferrari, c’est le rêve de tout pilote. Une équipe mythique qui possède un palmares incroyable. Alors, lorsqu’on appris que Fernando Alonso venait de signer pour 5 ans chez les rouges, nous étions tous convaincus que le succès serait très vite au rendez vous.

Ce championnat débuta sous les meilleurs hospices possible puisqu’il remporta la 1ere course à Barhein. Cependant, ce n’était sans compter le niveau exceptionnel de la RedBull.

Profitant du manque de fiabilité de la RedBull, l’espagnol aborda la dernière course en tête du championnat, mais il perdit finalement le championnat en restant coincé durant 30 tours derrière Petrov à Abu Dhabi sur un circuit réputé impossible pour les dépassements.

Alonso allait avoir du mal à s’en remettre tellement la déception était grande. D’autant que cela faisait suite à une erreur de stratégie du staff Ferrari !

En 2011, RedBull fut intouchable.. pas question de penser au titre une seule seconde. Deuxième coup dur pour l’espagnol. D’autant que la Ferrari était mal née.

2012 aurait pu être enfin l’année de la consécration pour l’espagnol au volant d’une Ferrari mais il n’en fut rien. Malgré une remontée incroyable au championnat, il échoua là encore au terme d’un dernier Grand prix de feu au Brésil.

2013? .. bis répétita, RedBull et Vettel dominent à souhait et ne laisse que les miettes à la concurrence.

2014, l’année enfin du titre pour Alonso ?

Alonso entame sa 5eme saison chez Ferrari. Alors, sera-ce enfin la bonne saison pour l’espagnol ? Va-t-il profiter du changement de réglementation moteur qui redistribue la donne ?

RedBull est en difficulté depuis les saisons hivernaux.. Malheureusement pour Alonso, c’est maintenant Mercedes qui domine à son tour le championnat.

Dans l’entourage d’Alonso on dit que l’espagnol est lassé et qu’il perd patience.. toujours aucun titre depuis 2006. Après avoir échoué pour 1 pt seulement en 2007 au volant de la flèche d’argent, après deux années de calvaire chez Renault.. après avoir loupé le titre tant promis avec Ferrari en 2011 et 2012, dans quel état d’esprit doit être fernando Alonso ?

Car l’espagnol mérite bien plus que deux titres et c’est actuellement le pilote le plus complet du plateau.. cependant, il n’est pas récompensé.

2014 ne sera certainement pas la saison tant attendue.. alors 2015 on recommence ?

Un changement d’écurie ?

Attention l’espagnol pourrait s’impatienter et aller voir ailleurs car il faut bien admettre que Ferrari, actuellement en crise, ne tient pas ses promesses quant au niveau de performance de ses monoplaces.

Les lecteurs ont également apprécié :

Avatar

Auteur: Sebastien

Rédacteur Musculation et Formule 1

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *