Ramos n’est-il pas Le Boss des défenseurs au monde ?
Mai03

Ramos n’est-il pas Le Boss des défenseurs au monde ?

  2 Like(s) Le Real de Madrid est éliminé mais il y a un joueur qui est sorti du lot et qui a fait preuve d’amour, de force de caractère, de dépassement de soi, il a pour nom Sergio Ramos Garcia. Né en Andalousie (Espagne), il porte le réal dans son cœur, un hommage mérite d’être rendu à ce joueur au talent remarquable, constant depuis 2007, au palmarès époustouflant et considéré par certains comme le meilleur défenseur au monde. L’âme du Real de Madrid Les images les plus marquantes et mémorables de la demi finale de C1 opposant Le réal de Madrid à Dortmund resteront les réactions de Ramos, d’abord après avoir inscrit le deuxième but du Réal où il galvanise son équipe et ensuite à la fin du match où il pleure. Auteur d’un grand match, le défenseur y a cru jusqu’au bout, comme la majorité des supporteurs. Malheureusement les Merengues ne se sont pas qualifiés. Il symbolise à lui seul l’âme de l’équipe de Madrid. Sa détermination et sa rage de vaincre le pousse souvent à se surpasser. Véritable leader sur le terrain, il apporte, que ce soit au Real ou en sélection, son expérience et son moral d’acier.   Toujours présent lors des grands rendez-vous Certes les Merengues sont éliminés, mais les doutes des sceptiques quant au fait que Ramos est l’un des meilleurs, sinon le meilleur défenseur au monde ont du s’évaporer. En effet, le meilleur défenseur de la saison 2011-2012 en Liga a fourni une prestation hors pair et de haut niveau comme souvent. Ramos qui retrouvait l’axe de la défense pour le match retour avait pour mission d’isoler le redoutable attaquant Robert Lewandowski de Dortmund. Mission accomplie avec brio. Il semblerait donc qu’il soit toujours présent dans les grands matchs.   Un joueur extrêmement polyvalent Certes, les avis divergent quant au fait que Ramos soit le meilleur défenseur au monde mais nous avons des raisons de croire qu’il l’est. Ils sont nombreux  à pouvoir prétendre au titre de meilleur défenseur du monde. On peut citer entre autres Thiago Silva, Kompany et Vidic etc. Mais ce qui caractérise ce joueur à vocation défensive c’est sa solidité, et surtout sa polyvalence. Le natif de Camas (Andalousie) a toujours le même rendement et ce quelque soit le poste qu’il occupe. Par ailleurs, il est aussi charismatique que Fernando Hierro et sa solidité défensive n’est pas sans rappeler à la Fabio Cannavaro. Un autre détail qui distingue  « El Cuqui » comme on l’appelle dans le vestiaire madrilène des autres est qu’il fait partie des défenseurs qui marquent le plus de buts au monde (53 buts en...

Lire la suite
Barcelone-Paris, l’affiche de rêve
Mar23

Barcelone-Paris, l’affiche de rêve

  0 Like(s) Mamadou Sakho a commandé un menu barcelonais bah il a été servi. Le choc de ces huitièmes de finale de ligue des champions opposera la meilleure équipe au monde face à la plus belle ville et le club le plus riche au monde. Coté espagnols, c’est un match comme un autre mais pour nous français, on ne pouvait pas s’attendre à meilleur affiche, un parc à guichets fermés, des billets s’arrachant parfois à plus de 1000 euros, c’était du jamais-vu pour la billetterie parisienne si bien qu’on aurait largement pu remplir le Stade de France ce qui va sans doute remettre en cause l’avenir du Parc des Princes car les qataris veulent un nouveau stade ultramoderne de 60 000 places afin d’avoir des recettes supplémentaires surtout en vue du Fair-Play-Financier alors que les historiques du club veulent uniquement une rénovation du stade sans agrandissement possible. C’est le premier « Big Match » que va disputer cette équipe parisienne version QSI. Paris va jouer en contre-attaque, son style de jeu préféré et bénéficier d’espaces qu’il ne trouve pas en Ligue 1 mais a-t-il la capacité de résister défensivement à la furia catalane ?   Le match d’une vie Paris va affronter ce qui se fait de mieux au monde, l’équipe à éviter absolument au tirage (des rumeurs de tirage truqué on fait leur apparition, on accuse l’UEFA d’avoir tout fait pour que le Barça et le Real ne se rencontre pas en quarts et qu’ils ne rencontrent ni la Juve, ni le Bayern), ce qui témoigne aussi du manque de prestige à l’échelle européenne du PSG mais cela peut-être une source de motivation supplémentaire pour les joueurs qui auront à cœur de prouver qu’ils sont maintenant une grosse team. Les parisiens donnent l’impression de pouvoir battre n’importe qui en un match mais cette rencontre leur servira aussi à séparer la distance qui leur manque pour remporter cette fameuse ligue des champions et devenir un jour la meilleure équipe au monde. Se qualifier serait un immense exploit presque un miracle pour une équipe absente des quarts depuis 18 ans, on peut évaluer les chances parisiennes à 20%. Paris brille plus par sa solidité défensive que par sa qualité de jeu assez médiocre, la clé du match où plutôt les clés seront la capacité à contenir Léo Messi car il peut renverser le match à lui tout seul et à ressortir proprement les ballons afin de mettre en danger le Barça par des contres. Le PSG possède les joueurs capables de conserver le ballon même sous pression avec Lavezzi, Ibrahimovic (peut-être absent à l’aller),Verrati ou Thiago Motta. Il faudra...

Lire la suite
Jeu Concours: gagnez un chèque cadeau de 100€
Fév25

Jeu Concours: gagnez un chèque cadeau de 100€

  0 Like(s) CONCOURS FINI, félicitation à Chris D. pour sa participation et sa victoire au concours ! Hé les fanas de sport ca vous dirait 100€ de chèque cadeaux à gagner chez ticketnet.fr ? Allez faire un tour sur Ticketnet et vous verrez qu’il y a moyen de se faire plaisir avec des matchs à aller voir au stade de France… mais c’est pas limité au sport, si vous préférez aller voir le dernier concert de Patrick Bruel vous pouvez aussi 😉 C’est Bwin qui nous permet de vous offrir ce beau cadeau. Il est un des leaders du pari sportif en ligne. Vous pouvez parier sur les sports qu’on a l’habitude de voir comme évidemment le football, rugby, tennis, f1, boxe etc. mais également le ski alpin, le hockey sur glace pour les fans de NHL etc. Une fois que vous avez créé un compte et mis un peu d’argent sur votre compte vous avez accés à plus de 1500 événements sportifs en direct en streaming tous les mois pour là encore le football (Bundesliga, Primera division etc.), le tennis mais plus rare pour voir du Volley Ball, du tennis de table etc. Bon revenons à notre jeu concours, pour gagner ce chéque cadeau de 100€ une seule question et un peu de bruit sur Facebook et boum vous gagnez ce chèque cado ! Question: Qui a gagné la finale de la Ligue des Champions UEFA en 2012 ? Et on triche pas hein, on vous surveille 🙂 Allez bonne chance et à dans quelques  jours pour annoncer le vainqueur (le 28 février 2013)! *Nous ne désirons pas être associé à ce site ni mettre lien du site car  il a été cité par http://rue89.nouvelobs.com/2015/05/11/paris-ligne-parie-allez-perdre-258988 comme agissant de manière malhonnête avec ses parieurs. L’équipe de...

Lire la suite
LE PSG PEUT-IL GAGNER LA LIGUE DES CHAMPIONS ?
Déc04

LE PSG PEUT-IL GAGNER LA LIGUE DES CHAMPIONS ?

  0 Like(s) Avec ses moyens financiers astronomiques, Paris est devenu le club le plus riche au monde tout cela dans la plus belle ville du monde. Néanmoins, le PSG version Qatari peut-il, dès cette saison, espérer réaliser un beau parcours en LDC. Penchons nous sur leurs arguments mais aussi leurs défauts. Non, Paris ne peut remporter la ligue des champions dés cette année : Paris ne possède pas encore cette fameuse expérience de la ligue des champions en comparaison avec des équipes comme Barcelone, Manchester United, le Real Madrid ou le Bayern Munich car la formation d’Ancelotti retrouve la champion’s league après 8 années d’absence. Certains joueurs de l’équipe-type comme Verratti, Matuidi, Jallet, Sakho et Sirigu découvrent en outre cette compétition. L’expérience ne s’achète pas mais s’acquiert. Maxvell et Thiago Motta sont d’ailleurs les deux seuls joueurs à avoir déjà remporté cette compétition. Paris est bien trop dépendant de leur meilleur joueur, Zlatan Ibrahimovic, bien plus que le Barça de Messi, le Real de Ronaldo, le Bayern de Ribéry, Manchester de Rooney. Tous les clubs sont dépendants de leurs meilleurs joueurs mais Paris donne l’impression de ne pas trouver la solution sans Zlatan cette saison. Cela devrait être insuffisant pour pouvoir remporter ce trophée. Zlatan Ibrahimovic est un joueur phénoménal mais son fort caractère et ses sautes d’humeurs paralysent les autres joueurs comme Javier Pastore, qui, avec les nombreux décrochages de Zlatan, n’arrive pas à s’exprimer et se fait manger son territoire d’une certaine manière. Les autres joueurs se sentent obligés de lui passer le ballon sous peine de soufflante de sa part également. Paris rencontre de grosses difficultés contre les formations d’envergures un poil supérieures depuis le début de saison (défaites contre Porto, Saint-Etienne, Rennes, nul contre Marseille). Leur seule victoire de prestige reste celle contre Lille, encore une fois portée par un étincelant Zlatan Ibrahimovic.   Oui, Paris peut remporter la ligue des champions dès cette année : Avec un tirage au sort clément, l’espoir est de mise car le Barça est l’épouvantail et semble la seule équipe au dessus du lot mais pour le reste Paris a les moyens de rivaliser avec les autres cadors de la compétition. Cette équipe parisienne a fière allure et possède un effectif assez complet, un grand entraîneur en la personne de Carlo Ancelotti, déjà vainqueur de la compétition, un grand gardien, une défense de haut niveau, des spécialistes de coups de pieds arrêtés comme Ibrahimovic ou Alex, un grand buteur et quelques joueurs autour comme Lavezzi , Menez ou Nene, capables de faire la différence individuellement à tout moment. Paris dispose sans doute de tous les arguments nécessaires pour remporter la coupe aux grandes oreilles. On...

Lire la suite
Ligue des champions: Le Barça à terre, le bayern à la maison
Avr26

Ligue des champions: Le Barça à terre, le bayern à la maison

  0 Like(s) Barcelone et le Real, favoris avant le coup d’envoi des demi finales, devaient renverser la tendance devant leur public pour espérer se retrouver pour l’ultime clasico de cette saison: une finale de la plus prestigieuse des compétition à Munich. C’était sans compter sur les troubles-faits anglais et allemands.   Chelsea, un but à défendre Chelsea se déplaçait au Nou Camp, dans une enceinte toute acquise à l’ogre barcelonais, défait 1 semaine plus tôt à Stamford Bridge malgré une domination écrasante (72% de possession de balle, 2 poteaux…). Les bookmakers et consultants télé ne donnaient pas cher de la peau du club de Roman Abramovitch. Auteurs d’une saison moyenne (6e à 4 points du 4e Newcastle, malgré une qualification en finale de la Cup contre Liverpool), les Blues jouaient une grande partie de leur fin de saison dans l’enceinte barcelonnaise, presque imprenable cette saison (le Barça n’a perdu que contre … le Real cette saison à domicile, alors que seuls le Milan AC, le FC Séville et encore le Real Madrid ont rapporté le point du nul, toutes les autres équipes ont perdues). Le barça jouait lui aussi gros après sa défaite face à l’ennemi madrilène synonyme d’adieu à la Liga. Au niveau du jeu, aucune surprise. Les blaugrana se ruent à l’attaque et Chelsea comment à garer le bus devant les buts de Cech. Heuresement Messi ne cadre pas dès la 3e. Le même scénario que l’aller semble se réécrire, mais on ne voit pas comment le FC Barcelone n’arriverait pas à ne pas trouver le chemin des filets en 180 minutes. Terry pète un plomb Le but de Busquets arrive logiquement à 10 minutes de la pause. Une défense bien regroupée mais dépassée par la vitesse du jeune Cuenca, qui réussi à centrer dans une forêt de jambe. Busquets n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. On se dit alors que c’est le début de la fin pour Chelsea, à moins d’un contre assassin de Drogba, et encore il faut être optimiste pour les joueurs de Di Matteo. Ca s’empire peut après, l’arbitre arrête le jeu sans raison apparente et se précipite vers le capitaine de Chelsea, John Terry. Rouge pour l’anglais, après que les caméras montrent un coup de genou violent et gratuit dans le bas du dos d’Alexis Sanchez. Pourquoi un joueur expérimenté comme John Terry (72 sélections et presque 400 matchs en Premier League quand même) se permet de risquer la qualification de son équipe avec un geste tel que celui là ? Et Ramires déborda… Le second but du barça arrive comme une suite logique, Iniesta marque un...

Lire la suite

Champions League 2011 : Real Madrid – Lyon, les buts et les highlights

  0 Like(s) Mardi 18 octobre 2011 – L’Olympique Lyonnais a pris une grosse correction en affrontant le Real de Madrid à Barnabeu, puisqu’il s’est incliné sur le score de 4-0. Les buts madrilènes ont été inscrits par Benzema (18eme), Khedira (47eme), Lloris (csc, 55eme) et Ramos (81eme). On ne peut pas dire que le score est lourd pour les hommes de Rémi Garde tellement la différence de niveau s’est fait sentir ce mardi soir entre les deux équipes, devant plus de 76000 spectateurs madrilènes totalement ravis de la prestation de leurs joueurs. Une défaite à oublier très vite dans le Rhône...

Lire la suite

Champions League 2011 : Bate Borisov – FC Barcelone, les buts et les highlights

  0 Like(s) Mercredi 28 septembre – Dans le groupe H, le Barca a étrillé le champion de Biélorussie, le Bate Borisov sur le score fleuve de 5-0. Le match se déroulait dans l’enceinte du Dinamo Stadion de Minsk où quelques 20000 spectateurs ont vu la bande à Messi infliger une correction à l’équipe locale. Buts : Volodko (19è csc), Pedro (22è), Messi (38è et 56è) et Villa (89è) pour Barcelone    ...

Lire la suite

Champions League 2011 : Marseille – Dortmund, les buts et les highlights

  0 Like(s) Mercredi 28 septembre – Dans le groupe F, l’Olympique de Marseille l’a emporté sur son terrain face au Borussia Dortmund (3-0). Le score assez flatteur pour les Olympiens permet aux hommes de Didier Deschamps de prendre seuls la tête du groupe avec 6 points devant Arsenal (4 pts), futur adversaire de l’OM avec une double confrontation. Les buts sont signés par André Ayew, auteur d’un doublé (20è, 69è sp) et de Loic Remy...

Lire la suite

Champions League 2003 – Match de légende : Manchester United vs Real Madrid

  1 Like(s) 23 avril 2003 – Un des meilleurs matches de l’histoire de la Champions League qui opposait Manchester United contre le Real de Madrid en quart de finale retour à Old Trafford. Si le Real l’avait emporté à l’aller à Bernabeu (3-1) grâce notamment à un doublé de l’inévitable Raul, ce sont les Diables Rouges qui remportèrent le match retour au terme d’un match fou (4-3) qui a fait la part belle aux grands joueurs. Le Real fût néanmoins qualifié et sera éliminée au prochain tour par la Juventus de Turin. On se rappellera l’ovation donnée par le public d’Old Trafford lors de la sortie de Ronaldo, auteur d’un triplé. Buts : Van Nistelrooy (43e), Helguerra (52e csc), Beckham (71e, 85e) pour Manchester ; Ronaldo (12è, 50e, 59e) pour le Real Les équipes : Manchester United : Barthez – Brown, Ferdinand, Silvestre (Ph. Neville 79e), O’Shea – Solskjaer, Butt, Keane (cap, Fortune 82e), Veron (Beckham 63e) – Giggs, Van Nistelrooy Real Madrid : Casillas – Salgado, Hierro (cap.), Helguera, Roberto Carlos – Figo (Pavon 88e), Makelele, Guti, Zidane, McManaman (Portillo 69e) – Ronaldo (Solari...

Lire la suite

Champions League 2011 : Real Madrid – Ajax Amsterdam, les buts et les highlights

  0 Like(s) Mardi 27 septembre 2011 — Dans le groupe D de la Champions League (groupe de l’Olympique Lyonnais), le Real Madrid s’est imposé facilement à Bernabeu fàce l’équipe néerlandaise de l’Ajax, sur un score de 3 à 0. Le festival offensif est à mettre aux dépens de Cristiano Ronaldo (26e avec un contre fulgurant), le brésilen Kaka (42e) et le français Karim Benzema...

Lire la suite