Des surprises, des confirmations, des doutes … bref, c’est la Week 1 !!

 
0 Like(s)

Fini la présaison, les deuxièmes mi-temps entre « remplaçants », les starters en jogging après un quart-temps et demi … Maintenant, place à la guerre. 17 journées, 16 matchs par équipe pour obtenir le fameux sésame … une place pour les Play Offs ! Alors sans plus attendre, résumé de la première journée, qui s’est déroulée ce week – end !

 

Et on démarre avec un choc de titans, de prétendants aux play-offs, voir même au Super Bowl : le champion sortant contre l’armada de Denver, Ravens vs. Broncos ! Dès le début du match, on remarque que l’attaque des Ravens a du mal à se mettre en place, Flacco ayant perdu sa cible préférée, WR Boldin, parti à San Francisco. Avec un OL également remaniée, RB Rice ne trouve pas le rythme, et finira le match avec 12 courses, pour 36 yards. Côté défense, pas beaucoup de satisfactions non plus côté Baltimore : c’est la première fois depuis novembre 2005 qu’il n’y a ni Reed, ni Lewis sur le terrain, et ça se ressent ! QB Manning ne se fait pas prier, et enchaine les passes de TD : 2 pour J. Thomas, 2 pour D. Thomas, 2 pour W. Welker (transfert des Patriots) et une pour A. Caldwell … ce qui fait 7 ! Record NFL égalé ! Score assez large donc pour ce premier match, et victoire de Denver 49-27.

 

Nous voilà donc dimanche soir, avec l’affrontement d’AFC Est entre Patriots et Bills. Côté Patriots, avec le départ de Welker, Amendola et Edelman deviennent les cibles principales de Brady. Côté Bills, on suivra sérieusement le rookie QB de Florida State EJ Manuel, qui a réalisé un match correct (18/27 150y 2TD), bien aidé par son duo de RB CJ Spiller et F. Jackson. Le sort du match sera tout de même laissé à S. Gostkowski, kicker des Patriots. Avec 2 FG dans le dernier QT, ce dernier donnera la victoire aux joueurs de New England, malgré un match très moyen pour des prétendants au titre final. En 20 confrontations, les Bills ne l’ont emporté qu’une seule fois face aux ennemis de l’AFC Est… score final : 23-21.

 

Place à un affrontement de jeunes QB : Newton vs. Wilson, Panthers vs. Seahawks. Le premier retrouvera-t-il l’éclat de sa saison rookie ? Le second confirmera-t-il sa première saison ? Au final, pas grand-chose à se mettre sous la dent … un premier QT qui se finit à 0-0, des attaques qui n’arrivent pas à installer leur jeu, des QB en manque de réussite, on arrive à la mi-temps avec un 7-3 pour Carolina. Tout se jouera encore une fois dans le dernier QT, avec le réveil de Wilson, qui trouvera Kearse d’une passe de 43y dans la End-Zone, TD, et victoire 12-7 de Seattle.

Après avoir suivi tout l’été les Bengals via la série Hard Knocks, on allait voir le résultat du travail de la franchise de l’AFC Nord face aux Bears. Pour Chicago, il faudra essuyer la déception de la saison passée, et la place en play off perdue suite à la blessure de QB Cutler. Dalton et l’attaque de Cinci mène bien son match, impose son tempo, et la connexion Dalton-Green fonctionne à merveille : 9 réception pour le WR vedette, pour 162y et 2TD. Cependant, Dalton lance 2 interceptions, et la machine des Bengals s’enraye … Avec beaucoup de maitrise et d’expérience, Cutler permet aux Bears de rester dans le match, et conclut le 4eme QT par une passe de 19y dans la End Zone pour Marshall. Victoire finale pour les pensionnaires de NFC, 24-21.

 

Avec les défaites des Bengals et des Ravens, le déclin des Steelers, c’est peut-être l’année des Browns. Premier match des joueurs de Cleveland face aux Dolphins, et ça démarre mal ! Weeden mal inspiré, avec 1TD pour 3 interceptions, face à Tannehill correct sans être parfait (24/38 272y 1TD 1INT), ça ne pardonne pas ! Côté Dolphins, pas énormément de motifs de satisfaction tout de même,  sauf les 6 placages solo du LB Wheeler. Résultat, première défaite de la saison pour les Browns, et 14ème pour un match d’ouverture depuis 1999 (sur 15 matchs).  Miami l’emporte donc 23-10.

 

Encore un choc intra-division, avec l’opposition entre Vikings et Lions. D’un côté, RB Peterson, recordman NFL du nombre de yards au sol en une saison, et de l’autre WR Johnson , roi des airs du côté de Détroit. Et c’est Peterson qui allume le premier, en concluant une course de 78yards dans la end-zone. Le ton est donné. Cependant, nouveau festival d’interceptions, et c’est pour QB Ponder, avec 3 turnovers créés ! Forcément, ça devient plus compliqué pour les hommes du Minnesota. QB Stafford en profite, installe son rythme, et trouve même Bush pour une passe de 77y durant le 3ème QT. Malgré un début de match correct, les Vikings se font battre 34-24.

 

Entre les Steelers et les Titans, le match début de manière historique. En effet, sur le premier kick off, le receveur des Titans capte le ballon, sort de sa end zone, y entre de nouveau et pose un genou au sol : Safety, 2-0 Steelers ! (en effet, si il avait posé le genou sans sortir, il y avait touchback, ce qui signifie que l’attaque des Titans serait repartie de ses propres 20y). Ensuite, plus grand-chose. L’attaque des Titans, bien emmenée par le duo Locker – Washington, imprime son tempo et surpasse rapidement la défense Steelers, toujours en reconstruction. De plus, les hommes de Pittsburgh ne sont pas épargnés par les blessures : C Pouncey (ACL/MCL) et LB Foote (biceps) sont surement OUT pour la saison. Sursaut d’orgueil de Roethlisberger qui trouve Cotchery dans la end zone à moins de 2 minutes du terme du match, et victoire Titans 16-9.

 

Place à l’affrontement entre Raiders et Colts, franchises emmenées par deux QB jeunes : Pryor pour les pensionnaires d’Oakland, et Luck pour Indi. Et dans ce match plaisant, ce sont les Colts qui prennent les devants, grâce à 2 TD à la passe : Wayne puis Allen sont trouvés dans la End-Zone, 14-0. Pryor maintiendra les Raiders à flot en menant son attaque d’une main de maître. Seule ombre au tableau, deux interceptions lancées. Encore une fois, ce sont ces turnovers qui coûteront le gain du match aux Raiders. Malgré deux TD – Mc Fadden à la course puis Moore à la passe – Luck enfoncera le clou en inscrivant un TD à la course dans le dernier QT. Victoire finale des Colts 21-17.

 

Entre les Chiefs et les Jaguars, le match débute de manière inhabituelle. Punt des Chiefs bloqué par J. Thomas, et balle qui finit sa course hors de la end-zone : safety, 2-0 Jaguars. Et puis plus rien, en tout cas pour les Jaguars. Gabbert incapable d’installer son jeu à la passe, et qui lance deux interceptions, Jones-Drew qui n’arrive pas à courir plus de 10y (45 au total en 15 courses), ça ne fait pas marquer. Du côté de Kansas City, on ne se fait pas prier, et on déroule tranquillement en attaque : Smith trouve Avery puis Hemingway, Jamaal Charles finit sa course en terre promise, et Hali se permet même de retourner une interception jusqu’au bout du terrain. Seule ombre au tableau, la blessure aux quadriceps de RB Jamaal Charles. Score final, et sans appel, 28-2.

 

Bien qu’en week 1, il y a des matchs qui résonnent play offs, et celui-ci en fait partie : Falcons vs. Saints. La clé du match ? Le retour sur la sideline de coach Payton, suspendu après les affaires de l’année dernière (défenseurs « primés » pour gros hit ou blessures provoquées). Et tout de suite, Brees retrouve tout son éclat : 357yards et 2TD, pour 1 INT. Pour l’aider, le SS Harper intercepte une passe de Ryan sur une quatrième tentative, en toute fin de match.  Malgré des débuts convaincants (TD de Gonzales puis FG de Bryant), les Falcons n’arrivent pas à passer l’obstacle New Orleans, et chutent 17-23.

 

Choc d’outsiders maintenant, du côté de la grosse pomme. Que va pouvoir faire Geno Smith d’une attaque tant critiquée l’an passé ? Après un safety des Jets (encore un !) et un FG de Folk, la bande à Ryan se retrouve menée 14-5. Mais, juste avant de rentrer aux vestiaires, Smith trouve Winslow dans la end-zone pour son premier TD NFL ! Les Jets retrouvent de leur allant, et le dernier QT sera une histoire de FG. Folk permet aux Jets de prendre l’avantage, Lindell lui répond, et Folk offrira la victoire aux siens d’un FG de 48y à 15 secondes du terme de la rencontre. NYJ 18-17 TB.

 

Ce match pourrait être l’affiche de la prochaine finale NFC : Packers vs. 49ers. L’expérimenté Rodgers face au jeune Kaepernick. Et, malgré une erreur d’arbitrage discutable, on ne peut qu’apprécier la performance de Kaepernick, et l’adaptation éclaire de WR Boldin. 412yards pour le QB et 3TD, donc 208y et 1TD à destination du nouveau receveur. Dans un match très équilibré (7-7 1er QT, 14-14 MT, 21-21 3ème QT), c’est dans un ultime QT parfaitement mené par l’attaque de feu des Niners que la différence se fera. Côté défense, malgré un excellent Clay Matthews (7 plaquages solo, 1 sack), Green Bay a encaissé beaucoup trop de yards. Résultat, défaite 28-34 des Cheesehead.

 

Parfois, un joueur met quelques saisons pour se mettre dans le bain de la NFL. Et c’est le cas de Jared Cook, nouveau TE des Rams de St Louis (transfert des Titans cet été). Cible principale de Bradford, avec  141 yards reçus et 2 TD, Cook a permis au rookie Austin de débuter sa carrière NFL avec moins de pression. Côté Cardinals, rien de nouveau, malgré l’arrivée du RB Mendenhall (ex-Steelers). Avec 60 yards au compteur, on se demande si ce joueurs prometteur (qui débute tout de même sa 6eme saison) ne restera pas au rang des espoirs éternels. Après la valse des QB l’an passé, c’est Palmer qui reprend les rênes de l’attaque cette saison, et c’est encore moyen : 26/40 pour 327y et 2 TD, mais 1 INT. Trop juste pour gagner. Victoire Rams 27-24.

 

Encore une grosse affiche de la NFC : Giants vs. Cowboys. Encore une fois, ce match n’est qu’une histoire de turnovers. Manning a beau lancer 450 et 4 passes de TD, ses 3 interceptions sont de trop, surtout lorsqu’une d’elle permet à Carr d’inscrire un TD de 49 yards, à un moment clé du match. Et les RBs de NY n’aident pas leur QB : deux fumbles perdus pour Wilson, et seulement 23 yards pour Scott. Et puisque quand rien ne va, c’est jusqu’au bout, McBride ne contrôlera pas un punt des Cowboys, ce qui permettra à Romo de trouver Witten dans la end-zone une minute plus tard. Vous l’aurez compris, défaite des Giants 31-36.

Robert Griffin III, révélation de la saison passée, sera-t-il à la hauteur cette saison, après la blessure subie en play off l’année dernière ? Coach Chip Kelly, qui a fait les beaux jours d’Oregon (NCAA), arrivera-t-il à mener l’attaque des Eagles ? Michael Vick, réalisera-t-il la saison de sa vie après 12 ans en NFL ? Ce premier match ne répondra pas à toutes ces questions. Seule certitude, ces deux équipes peuvent jouer les troubles fête cette année, en réglant quelques soucis. Par exemple, les 2 interceptions lancées par RG III. Autre point important, ces deux QB qui aiment courir, et qui sont donc sujets aux blessures. 54yards et 1TD pour Vick, 24 yars pour Griffin (peut être calmé par rapport à l’année dernière ?). En tout cas, la défense aérienne des Redskins devra se reprendre si l’équipe compte réaliser une grosse saison. Victoire Eagles 33-27.

 

Dernier match de cette semaine, et non des moindres, le déplacement des Texans à San Diego. Pour apprécier cette rencontre, il ne fallait pas être un couche tôt. A la mi-temps, 14 points de retard pour les Texans, et même 21 en début de 3ème QT. C’est dans ces moments-là qu’on reconnait les grosses équipes, et les Texans en font surement partie.  Schaub a repris son attaque en main, en trouvant Graham puis Daniels, la défense de Houston a offert l’égalisation tant attendue avec l’interception remontée pour TD de Cushing. L’attaque a montré ce qu’elle savait faire, la défense a parfaitement géré la deuxième mi-temps, reste aux équipes spéciales de jouer.  Et niveau suspens, les américains savent y faire. K Bullock rentre en scène à 5 secondes de la fin du match. Field Goal à tenter des 41 yards … and the kick is …. GOOD ! Victoire Texans 31-28.

 

Next Week …

Thursday Night Football entre Jets et Patriots, choc de l’AFC Est, au Gillette Stadium.
Ensuite, le dimanche à 19, encore 9 matchs, mais je vous conseille Redskins-Packers, duel de battus,  ou Vikings-Bears, choc de la NFC Nord.
Puis à 22h, un alléchant combat de frères. Manning vs. Manning. Peyton vs. Eli. Broncos vs. Giants.

A 2h30, les 49ers se déplaceront à Seattle, pour une véritable opposition de style entre les QB Kaepernick et Wilson.

Pour finir en beauté le lundi (mardi matin 2h30 en France), le choc de l’AFC Nord entre Steelers et Bengals, eux-aussi avec une fiche de 0-1.

 

 

N’oubliez pas la rubrique Questions/Réponses, envoyez vos questions à etienne.caboche@facebook.com, via les commentaires ou via le twitter @etienneIX.

Les lecteurs ont également apprécié :

Auteur: Etienne

Partager cet article sur :

1 commentaire

  1. Dommage, le match entre les titans et les steelers démarrait bien et ensuite on s’est vraiment ennuyés.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *