Les effets du sexe avant une compétition

rugbyman neo zelandais nus
 
159 Like(s)

Le sexe, avant une compétition a-t-il oui ou non des effets sur les performances à venir ? C’est le sujet Hot de la semaine que je vais aborder.

Sexe avant une compétition, un air de « Mary à tout prix » ?

En pensant à cette question, je me suis rappelé immédiatement  un extrait du film « Mary à tout prix » :
« Il n’y a pas un seul moment où l’homme est plus sincère dans sa vie que les minutes qui suivent l’instant ou il fait mousser le créateur, c’est prouvé scientifiquement.
Et l’explication de tout ça, c’est que tu n’es plus en train d’essayer de baiser, c’est fait. Tu penses comme une fille, et les filles elles adorent ça!
– Oh la vache, et moi qui allais sortir avec un fusil chargé. »

Les copains de Ted (Ben Stiller) lui font une mauvaise blague avant son rencard avec Mary. Doit-il oui ou non se masturber avant son rendez-vous ? Dans le sport, c’est pareil. Pendant les grandes compétitions comme les Jeux Olympique, selon certains le village olympique prendraient des airs de baisodrome …

Un moyen pour relâcher le stress de la compétition ?

Aux JO de Londres, le nageur Ryan Lochte commentait : « Il y a beaucoup de sexe au village. Je dirais que ça concerne 70 à 75% des athlètes présents ». Une autre sportive, la footballeuse américaine Hope Solo disait quant à elle avoir « vu des gens faire l’amour dehors, sur l’herbe, entre les immeubles ». Et les organisateurs ne sont pas là pour décourager les sportifs, avec 100.000 préservatifs distribués dans le village cette année-là !

Le sexe : parfait pour s’endormir

Filippa HamiltonLe sexe est reconnu pour nous permettre de nous relâcher, d’être donc moins stressé et de mieux dormir. Une bonne nuit de sommeil est conseillée pour bien récupérer de sa journée. Le sexe peut donc être un sacré allié avant les grandes compétitions !

Le sexe : l’antidouleur simple, efficace et naturel

La pratique sexuelle, en plus d’avoir son rôle relaxent aidant à trouver le sommeil, permet à nos muscles de se relâcher. Avec le cocktail d’hormone libéré, nos douleurs s’effacent plus rapidement et les muscles récupèrent. La testostérone relâchée dans le corps de l’homme aide au renforcement musculaire, tandis que chez la femme, après un orgasme les douleurs sont temporairement diminuées. Quelques séances de sport de chambre pendant les longues compétitions peuvent donc nous aider à tenir l’effort !

Effets Positifs ou négatifs ?

Au final, les études montrent que les relations sexuelles permettent à notre corps de mieux se sentir. Sur les performances, le changement entre un sportif ayant eu de rapports et avec un autre n’en ayant pas eu est minime. C’est plus l’aspect psychologique qui compte. Le sexe avant une compétition n’est donc pas une mauvaise chose. Avoir une bonne hygiène de vie (nourriture équilibrée, sommeil respecté) semble être la clef du succès. Et le sexe semble être l’outil parfait pour accompagner ces bonnes pratiques. À consommer sans modération !

Les lecteurs ont également apprécié :

Auteur: Sports Sexy

Partager cet article sur :

1 commentaire

  1. Bon à savoir mais je ne tenterais pas l’expérience avant un Marathon 😀

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *