Roland Garros: La finale tant attendue
Juin06

Roland Garros: La finale tant attendue

  3 Like(s) Sous un grand soleil, se sont jouées aujourd’hui les demi  finales du tableau masculin opposant pour l’une Ernests Gulbis à Novak Djokovic et pour l’autre Andy Murray à Rafael Nadal. Les deux premiers mondiaux n’ont pas flanché et se retrouveront dimanche sur le Phillipe Chatrier. Djokovic stoppe Gulbis Opposé au fantasque letton, on connaissait la difficulté de la tâche qui attendait le serbe Novak Djokovic. Pourtant dès le début de match, on a vu le numéro 2 mondial appliqué, poussant Gulbis à la faute et le tombeur de Federer semblait émoussé par la longueur des échanges. Remportant les deux premières manches 6/3 6/3, le finaliste de l’édition 2012 semblait se diriger aisément vers la finale jusqu’à ce que il soit victime d’un véritable moment de flottement, coup de chaud pour les uns, fatigue pour les autres, toujours est-il qu’il est obligé de s’incliner 6/3 dans la troisième manche. Le quadruple vainqueur de l’Open d’Australie commence cependant pied au plancher la 4ème manche et malgré quelques sursauts de colères qui lui vaudront notamment un avertissement, le serbe a su joué juste pour empocher le set 6 jeux à 3 et atteindre la finale qu’il avait déjà joué en 2012. Il est donc à un match de la délivrance, de la victoire manquante à son palmarès. Nadal-Murray: quel match? Invaincu en demi-finales de Roland-Garros, il était guère imaginable de voir Andy Murray évincer l’octuple vainqueur. Cependant, on aurait espéré une meilleure résistance de la part du numéro 7 mondial qui a réalisé une bien pâle prestation. Certes le parcours du britannique a été très difficile et il était probablement à cours de jambes sur ce match mais d’un point de vue tactique il n’a guère tenté d’inquiéter l’espagnol qui a sans contestation possible réaliser un des matchs les plus convaincants de sa quinzaine. Avec un coup droit déménageur pourrait-on dire, il n’a pas laissé la moindre chance à Andy Murray et Rafael Nadal défendra bel et bien sa couronne dimanche prochain face à son rival Djokovic. Le jour du tirage au sort, la plupart des spécialistes espéraient pouvoir voir cette finale qui est vraiment ce qui se fait de mieux sur la planète tennis.  Cette affiche qui délivrera sa 42 ème répétition semble vraiment devenir la plus grande rivalité de tout les temps, avec notamment 21 finales, c’est tout simplement hors du commun! Halep pour l’exploit Nul doute que Maria Sharapova, sacrée en 2012 fera figure de grande favorite à l’approche de cette finale qui sera la première finale d’un tournoi majeur pour Simona Halep. Cependant, le parcours de la roumaine a été impressionnant depuis le début de la...

Lire la suite
Roland Garros: Nadal et Murray passent entre les gouttes !
Juin04

Roland Garros: Nadal et Murray passent entre les gouttes !

  2 Like(s) Les deux derniers quarts de finales du tableau masculin et féminin se sont déroulés ce mercredi, malgré les fortes intempéries provoquant un début des matchs à 16 h 30. On a pu voir la qualification de Simona Halep et Andrea Petkovic pour les demis finales et de Rafael Nadal qui,tout comme Andy Murray s’est qualifié au prochain tour.   Monfils, sa bataille. Mené 2 manches à zéro, le français, dos au mur avait réussi l’incroyable remontée pour revenir à deux manches face à Andy Murray partout sous le ciel sombre de Paris. Après une quatrième manche expéditive, 6 jeux à 1 en 30 minutes, le stade Phillipe Chatrier croit, comme la plupart des français, à l’exploit de Monfils et espère que la 5 ème manche pourra se dérouler avant que la nuit ne tombe. Ce souhait a vite changé au cours de la 5ème manche qui a rapidement tourné en démonstration en faveur du britannique Andy Murray. En effet, le match s’est bien clôturé avant la nuit, après une 5ème manche remportée 6/0 en 24 minutes par le numéro 7 mondial. Auteur d’un match avec 70% de points remportés derrière son premier service, le vainqueur 2013 de Wimbledon retrouvera les demis-finales vendredi face à celui qui l’avait déjà évincé en 2011, l’espagnol Rafael Nadal. Au bord de l’élimination au troisième tour face à Kolhshreiber, le britannique, mine de rien, sera présent dans le carré final et démontre son retour en forme après sa longue blessure au dos fin 2013. Il espère surement atteindre pour la première fois la finale des Internationaux de France, le seul grand chelem dont il n’a pas atteint la finale. Mais ce sera une montagne qu’il devra surmonter… Nadal, 1 set et c’est tout. Jeu set et match Rafael Nadal, David Ferrer doit malheureusement pour lui commencer à connaitre le discours prononcé par l’arbitre par coeur. Éliminé pour la quatrième fois à Roland Garros par l’octuple vainqueur, le numéro 2 espagnol n’arrivera décidément pas aujourd’hui à rompre le sort, et pour tant ce n’est pas faute d’avoir essayé. Vainqueur de la 1 ère manche 6 jeux à 4, il a finit par rompre face à la régularité sans égal du majorquin en concédant les 3 manches suivantes 6/4 6/0 6/1. Auteur de 50 fautes directes, la marche était encore une fois trop haute pour Ferrer qui ne peut qu’approuver la supériorité de Rafael Nadal. Le tenant du titre et numéro 1 mondial, se qualifie donc pour sa 9 ème demi finale porte d’Auteuil et il retrouvera un joueur qu’il connait bien, en la personne d’Andy Murray. Menant 5 victoires à 0 dans leurs...

Lire la suite
Roland Garros : Djokovic et Gulbis en demi !
Juin03

Roland Garros : Djokovic et Gulbis en demi !

  3 Like(s) La première journée des quarts de finale s’est déroulée aujourd’hui sous un ciel brumeux à Paris et on a pu voir deux quarts de finales à sens unique chez les hommes au contraire du tableau féminin. Retour sur ce mardi 3 Juin à Roland Garros… Djokovic se rapproche du graal Pour son  20 ème quart de finale consécutif, le serbe Novak Djokovic affrontait aujourd’hui le canadien Milos Raonic, tombeur de Gilles Simon au 3 ème tour et présent pour la première fois de sa carrière en quart de finale d’un tournoi majeur. Le numéro 2 mondial devait se méfier du jeu à deux frappes de balles du canadien et ce fut avec une grande concentration qu’il empoche la première manche 7/5 réalisant le break au moment opportun. La deuxième manche fut plus accrochée, et Djokovic conclut le set 7/6. Le plus dur étant fait pour « Nole », il remporte la troisième manche 6/4 et accède pour la 4 ème année consécutive aux demi finales du grand chelem parisien. On a vu sur ce match, un Novak Djokovic appliqué sur ses jeux de services, ne concédant qu’à une seule reprise son engagement et il semble plus prêt que jamais pour remporter le titre manquant à son palmarès. Il aura cependant un adversaire redoutable au prochain tour en la personne d’Ernest Gulbis, qui n’a pas laissé le moindre set au tchèque Tomas Berdych. Gulbis expéditif Ce match de cogneur qui se déroulait sur le Suzanne Lenglen, à priori indécis, a tourné totalement en la faveur du letton Ernest Gulbis qui a ecrasé Tomas Berdych 6/2 6/3 6/4. Certes, le tchèque a avoué avoir êté victime d’un « jour sans » comme cela arrive parfois mais il ne faut cependant rien enlever à la prestation solide du letton.  Pour son deuxième quart de finale porte d’Auteuil, on a vu un autre Gulbis, plus mature ou tout simplement plus professionnel. A 25 ans, le 17 ème mondial semble un tout autre joueur et retrouvera en demi-finale celui qui l’avait stoppé en 2008 en la personne de Novak Djokovic. Avec son service puissant et son grand coup droit aussi étrange soit-il, on a du mal à trouver les points faibles de ce joueur letton sur un aspect technique, mais on laisse toujours un gros point d’interrogation sur ses capacités physiques et mentales. Le match de vendredi entre  le letton et le serbe s’annonce du moins un match de très haute qualité. Bouchard, bis repetita Demi finaliste surprise de l’Open d’Australie 2014, la canadienne Eugenie Bouchard vient de se qualifier pour une autre demi finale, cette fois aux Internationaux de France, en venant à bout...

Lire la suite
Roland Garros : Monfils retrouve les quarts !
Juin02

Roland Garros : Monfils retrouve les quarts !

  4 Like(s) Les derniers huitièmes de finales du tableau féminin et masculin se sont joués ce lundi à Roland Garros et cette journée a vu la qualification de Gael Monfils pour un quart de finale face au britannique Andy Murray. Retour sur le Lundi 2 Juin sur les courts. Monfils : l’ombre et la lumière Après un match de piètre qualité face à l’énigmatique Fognini, on ne savait pas vraiment à quoi s’attendre au sujet de la prestation du français aujourd’hui face à l’espagnol Guillermo Garcia-Lopez, présent pour la première fois de sa carrière en deuxième semaine d’un tournoi majeur. Et bien heureusement pour « La Monf », sa prestation a été solide, remportant son match haut la main 6/0 6/2 7/5, certes bien aidé par la mauvaise performance de l’espagnol au cours du match. Sans véritablement impressionné sur ce tournoi, le numéro 3 français retrouve le stade des quarts de finale qu’il a déjà atteint en 2008, 2009 et 2011. Il était même parvenu en demi-finale en 2008, éliminé par Roger Federer comme en 2009 et 2011. Cette fois-ci, le suisse ne sera pas de l’autre côté du filet pour son quart de finale mercredi car son adversaire sera Andy Murray qui a visiblement bien récupéré de son match marathon face à Kohlshreiber car il s’est imposé en 3 sets 6/4 7/5 7/6 contre Fernando Verdasco. Le vainqueur de Wimbledon 2013, toujours aussi régulier du fond de court sera un adversaire coriace pour le français car ils pratiquent à quelques détails près le même style. On a donc hâte d’être mercredi pour voir se dérouler ce quart de finale, Gael Monfils étant le dernier tricolore en lice. Nadal-Ferrer : le choc attendu Favoris de leurs huitièmes de finales respectifs, David Ferrer et Rafael Nadal se sont imposés chacun de leur côté et s’affronteront mercredi pour un « remake » de la finale 2013. Face au sud-africain Kevin Anderson, Ferrer a concédé sa première manche de la quinzaine, il s’est néanmoins repris dans la quatrième manche pour finalement l’emporter 6/3 6/3 6/7 6/1 . On a pu voir sur ce match un David Ferrer très entreprenant comme à son habitude côté coup droit mais qui laissait par moment Anderson prendre trop souvent le jeu à son compte. De son côté, Rafael Nadal n’a fait qu’une bouché du jeune Dusan Lajovic 6/1 6/2 6/1 en 1 h30, effectuant un match plein notamment offensivement, multipliant les points gagnants. Cette affiche paraissait il y a encore quelques mois totalement à l’avantage du numéro 1 mondial, du moins sur terre battue car Nadal était sur 16 victoires consécutives depuis 2005 face à Ferrer sur sa surface...

Lire la suite
France-Paraguay 1-1 : L’analyse
Juin02

France-Paraguay 1-1 : L’analyse

  9 Like(s) Tenu en échec à Nice contre le Paraguay 1/1, l’équipe de France n’a pas su concrétiser les maintes occasions qu’elle a pu s’offrir tout au long du match et a du céder face à une équipe du Paraguay qui a proposé un gros combat physique. Ce match a permis d’avoir des assurances sur certains joueurs et aussi de faire jouer les prétendants aux places de titulaires comme Bakary Sagna pour le poste de latéral droit. Retour sur la prestation individuelle des membres de l’équipe de France.   Hugo Lloris (5,5/10) De retour dans les cages et en tant que capitaine après la titularisation de Ruffier contre la Norvège, l’ancien portier niçois a réalisé un match solide jusqu’à l’égalisation réalisant quelques bons arrêts, comme à la 28 ème minute ou à la 51 ème sur le coup franc paraguayen. Cependant, il n’intervient pas correctement sur l’égalisation de Caceres, même s’il est vai que le paraguayen ait été laissé libre de tout marquage. Match correct donc pour le capitaine de la sélection française. Bakary Sagna (5/10) Remplacant habituellement de Mathieu Debuchy, le latéral droit d’Arsenal devait faire ses preuves aujourd’hui face au Paraguay et on peut dire qu’il a réalisé une première mi-temps très intéressante, multipliant les appels de balles, réalisant quelques bons centres comme celui pour Giroud à la 8 ème minute. Cependant, à partir de la deuxième mi-temps, le Gunners a été brouillon, effectuant plusieurs fautes et ne créant aucun danger de son côté. Il semble donc ne pas prendre l’ascendant sur son coéquipier Debuchy surtout qu’il semble être coupable sur l’égalisation paraguayenne. Laurent Koscielny (5,5/10) Le défenseur d’Arsenal, qui a réalisé l’ensemble du match, n’a pas été aussi souverain que lors du match contre la Norvège. Néanmoins incisif dans ces duels, il a effectué quelques erreurs évitables de relances qui arrivaient directement dans les pieds des adversaires. Cependant, il a su être décisif dans le camp français comme à la 73 ème où il intervient parfaitement et on peut noter aussi une passe décisive pour Griezmann. Mamadou Sakho (6,5/10) Le véritable homme fort de la défense central ce soir. Il a remporté l’intégralité de ses duels que ce soit de la tête ou dans le jeu à terre. Il réalise une intervention décisive face à Santa Cruz à la 43 ème qui permet à l’équipe de France d’éviter le pire. Seul petit bémol pour l’ancien parisien : des relances mal effectuées, un problème récurrent pour Sakho. Il est remplacé par Eliaquim Mangala à la mi-temps (6/10) qui a réalisé un match sobre et qui a été guère mis en danger. Patrice Evra (6,5/10) L’arrière gauche de Manchester United...

Lire la suite