CDM 2014 : Le point sur les éliminés ( 1)
Juin24

CDM 2014 : Le point sur les éliminés ( 1)

  3 Like(s) Hier, se sont déroulés les derniers matchs de la Poule A et de la Poule B de la Coupe du Monde 2014. Après l’élimination de l’Espagne, l’Australie et le Cameroun dès le deuxième match, c’est l’équipe de Croatie qui fait ses valises avant les huitièmes de finales. Retour sur le parcours des équipes déjà éliminées.   Espagne 3 ème Poule B Défaite 5/1 Pays-Bas – Défaite 2/0 Chili- Victoire 3/0 Australie Vainqueur de l’édition 2010, la sélection espagnole n’a fait guère illusion au Brésil, étant humiliée lors de ses deux premiers matchs. Mis à part Iniesta qui aura été le meilleur espagnol durant la compétition notamment lors du dernier match face à l’Australie, l’équipe d’Espagne a montré une faible qualité de jeu. On ne comprend  toujours pas pourquoi Del Bosque n’a pas effectué un remaniement de son équipe après la claque subie face aux hollandais. Beaucoup de joueurs ont sûrement dit adieu aux compétitions internationales comme Xavi ou Casillas qui ont délivré des prestations soporifiques. L’équipe tenante du titre finit donc la compétition avec un minimum de fierté suite à leur victoire large face à l’Australie  avec une équipe (enfin) remaniée. Leur + : Iniesta Leurs – : Casillas, Piqué, Xavi, Del Bosque, Diego Costa Note : 6/20  Australie 4 ème Poule B Défaite 3/1 Chili- Défaite 3/2 Pays-Bas – Défaite 3/0 Espagne Zéro, c’est le total de points de cette équipe australienne, mais sûrement pas la note qu’il mérite au vu de leur performance dans cette compétition. Tenant tête au Chili lors du premier match, l’équipe d’Australie a délivré un match sensationnel face aux Pays-Bas, menant même 2 à 1 en seconde mi-temps. De très bons joueurs comme Mathew Leckie ou Tim Cahill, et une rage de vaincre indéniable, c’est l’image qui restera de cette équipe que tout le monde voyait comme un intrus dans cette poule disputée. Malheureusement pour eux, ils ont du subir lors du dernier match, la réaction inévitable des Espagnols suite à leur élimination. Leur +: Leckie, Cahill Leur -: La défense Note: 10/20 Croatie 3 ème Poule A Défaite 3/1 Brésil- Victoire 4/0 Cameroun- Défaite 3/1 Mexique Au lendemain de leur brillante performance contre le Brésil qui malheureusement s’est conclue sur une lourde défaite 3/1, on pouvait véritablement penser que c’était l’équipe croate qui se qualifierait pour les huitièmes de finales, avec leur milieu de terrain très technique (Rakitic, Modric, Perisic). Vainqueur facile du Cameroun, et bénéficiant du retour de Mandzukic, la Croatie semblait capable de vaincre le Mexique lors du dernier match et pourtant ils n’auront pas réussi à inquiéter de solides mexicains. L’équipe de Niko Kovac quitte donc la...

Lire la suite
CDM 2014: L’Espagne évincée dès le premier tour!
Juin19

CDM 2014: L’Espagne évincée dès le premier tour!

  2 Like(s) Humiliée lors de son premier match face aux Pays-Bas, on s’attendait à une réaction de l’équipe espagnole tenante du titre qui affrontait hier soir le Chili, vainqueur de l’Australie 3/1 pour la première journée. Malheureusement pour la sélection de Del Bosque, la réaction ne s’est pas produite et l’équipe tenante du titre est déjà éliminée sans avoir joué son dernier match. La Roja fait déjà ses valises! Après la France en 2002 et l’Italie en 2010, c’est une nouvelle fois en phase de poules que le chemin de l’équipe tenante du titre s’arrête. En effet, après une seconde défaite 2/0 face au Chili l’équipe d’Iker Casillas est évincée du Mondial. Totalement amorphe et en manque d’inspiration, la Roja n’a présenté aucun danger pour la sélection chilienne qui méritait amplement leur victoire au coup de sifflet final. Une attaque séduisante avec Eduardo Vargas et Alexis Sanchez, et une défense qui n’avait rien à envier à la paire Ramos/Martinez en la personne de Gary Medel notamment. Et oui, l’Espagne que l’on annonçait vieillisante n’aura fait qu’illusion durant ce mondial en pratiquant un jeu stéréotypé et on peut clairement annoncer la fin internationale de certains joueurs comme Casillas, Xavi ou encore Xabi Alonso que l’on n’a rarement vu aussi peu performant. Le Chili jouera la première place de la poule lors de son prochain match face aux Pays-Bas et joueront sûrement les troubles-fêtes lors de cette Coupe du Monde, compte tenu de leur sens du collectif. Les Oranjes n’ont qu’à bien se tenir! L’Australie sort par la grande porte! Annoncée faible quelques mois avant le mondial, on avait été agréablement surpris par la performance des australiens face au Chili, dans un match très accroché malgré le score (3/1). Face aux Pays-bas, on ne s’attendait pas à voir une très grosse opposition et pourtant ce match fut d’une grosse intensité, un des plus beaux matchs de la compétition pour le moment. Pourtant mené au score contre le cours du jeu par un (encore) magnifique but d’Arjen Robben, les Socceroos ont égalisé dans la minute qui suit par l’intermédiaire de Tim Cahill qui a inscrit un but de toute beauté, une reprise de volée sous la barre transversale qui ne laisse aucune chance au portier néerlandais. Et puis coup de théatre, la formation australienne prend même l’avantage 2 buts à 1 suite à un penalty de Jedinak avant de céder suite à deux buts hollandais, Van Persie et Depay. Les Pays-Bas, beaucoup moins convaincants que lors de leur premier match ne méritaient sûrement pas les 3 points de la victoire compte tenu de la prestation héroique des australiens comme Leckie ou...

Lire la suite
CDM 2014: Les Etats-Unis se venge de 2010 !
Juin17

CDM 2014: Les Etats-Unis se venge de 2010 !

  2 Like(s) Défait par les Ghanéens en 1/8 ème de finale de la Coupe du Monde en Afrique du Sud, les hommes de Jurgen Klinsmann ont pris leur revanche face à une équipe du Ghana, beaucoup moins fringante que lors de l’édition précedente 2 buts à 1 après un match avec beaucoup de rythme.  Dempsey à l’heure! 30 secondes de jeu, c’est ce qu’il aura suffit à Clint Dempsey, ancien joueur de Fulham pour trouver le chemin des filets suite à une magnifique action individuelle qui aura éliminé Boye le défenseur ghanéen. Les Etats-Unis, dès l’engagement ont pratiqué un football très offensif, qui a totalement bousculé l’équipe de Kwesi Appiah qui n’a pas réussi à s’exprimer durant les 45 premières minutes. Avec ce but, Dempsey s’inscrit dans le top 5 des buteurs les plus rapides, classement dominé par l’attaquant turc Hakan Sukur, buteur après 12 secondes de jeu. L’équipe de Jurgen Klinsmann a été très séduisante tout au long du match, avec des joueurs très combatifs comme Jermaine Jones  ou Alejandro Bedoya le nantais. Au contraire, l’équipe du Ghana, meilleure équipe africaine du dernier mondial, a été peu efficace, multipliant les mauvais choix, et qui a été dangereuse à partir du moment où Kevin Prince Boateng est rentré sur le terrain. En effet, avec la sortie de Jordan Ayew auteur d’une prestation catastrophique pour le milieu de Shalke 04, le jeu a été beaucoup plus tranchant et André Ayew a fini par égaliser à la 84 ème minute suite à une magnifique talonnade de Gyan Asamoah qui aura sûrement été un des meilleurs de l’équipe du Ghana hier soir. Malheureusement pour eux, les Américains n’avaient pas dit leur dernier mot et trouvent le chemin des filets sur un corner à la 86 ème par Brooks, rentré en deuxième mi-temps. Le score est donc porté à 2/1 et ne bougera plus jusqu’au coup de sifflet final, une victoire totalement logique des Etats-Unis qui depuis la Coupe du Monde 2002 pratiquent un football très attractif. L’homme du match: Jermaine Jones Les Allemands ne changent pas leur habitudes! Impressionnante dans les phases de poules depuis 2002, la Mannschaft n’a pas renié avec ses bonnes habitues en infligeant une lourde défaite au Portugal de Bento 4/0 pour un match qui s’annonçait très accroché. Timoré par les offensives allemandes dès le début du match, les Portugais menés par Cristiano Ronaldo ont finalement cédés sur une frappe de Muller et ensuite sur une tête de Hummels. Pepe et Bruno Alves sont totalement dépassés dès le début du match et les offensives de Ronaldo et Nani ne sont que trop peu efficaces et puis un...

Lire la suite
CDM 2014 : Les notes des Bleus
Juin16

CDM 2014 : Les notes des Bleus

  3 Like(s) Pour leur entrée en lice, l’équipe de France a réalisé un match plein face à une faible équipe du Honduras qui aura néanmoins proposé un gros combat au niveau de l’aspect physique. Une belle victoire 3 à 0 avec notamment deux buts de l’attaquant du Real de Madrid Karim Benzema avant d’affronter la Suisse, vainqueur de l’Equateur 2/1. Les notes des Bleus Hugo Lloris: ( 5,5/10)  Appliqué sur ses sorties aériennes, le capitaine français n’a pas eu véritablement l’occasion de briller hier soir mais il a su être vigilant et anticiper les longs ballons hauts des honduriens. Il aura sûrement plus de problèmes lors de son prochain match face à la Suisse. Mathieu Debuchy ( 7/10) A la lutte avec Sagna pour la place de titulaire sur le côté droit, on peut être sur que le latéral droit de Newcastle aura marqué beaucoup de points sur son match hier. Incisif sur ses percées et toujours disponible pour les milieux de terrain, l’ancien lillois a même failli être décisif sur une frappe puissante qui aboutit au dernier but de ‘l’équipe de France. Il a toutefois bénéficié d’une attaque très faible de l’équipe adverse. Rafael Varane( 5,5/10) Très peu sollicité, le défenseur madrilène a réalisé un match propre malgré quelques erreurs dans la relance comme à la 85  ème minute ou il est contraint à la faute. Il lui faudra être plus appliqué dans ses relances lors du prochain match car on ne peut pas dire qu’il ai eu beaucoup d’attaquant à gérer hier soir. Mamadou Sakho (5/10) Indéboulonnable dans les airs, remportant quasiment tout ses duels aériens, le défenseur français nous inquiète toujours sur sa capacité à relancer. C’est donc un commentaire quasi-identique à celui proféré à Varane que l’on attribue à Sakho. Ses relances ratées auraient pu coûter cher à l’équipe de France face à une équipe plus performante. Patrice Evra (6,5 /10) Son match avait bien mal commencé sur cette faute grossière, récoltant un carton dès la 7 ème minute. Ensuite, le latéral mancunien s’est véritablement libéré, toujours en avance sur ses interventions, il s’est même illustré par de nombreux centres quasi-décisifs comme avec la tête de Griezmann sur la barre transversale ou le tir de Matuidi dans le petit filet. Il a notamment du subir de très nombreuses fautes des joueurs du Honduras qui ne l’auront pas ménagé. Yohan Cabaye(7,5/10) Inquiétant lors des matchs préparatoires, on a vu un tout autre joueur hier sur la pelouse de Porto Alegre. En effet, précieux dans la récupération, il aura même délivré deux ballons décisifs, un pour Pogba qui amène le penalty et un pour Benzema qui...

Lire la suite
CDM 2014: Le Pays-Bas humilie l’Espagne
Juin13

CDM 2014: Le Pays-Bas humilie l’Espagne

  1 Like(s) En remake de la finale de l’édition 2010, on s’attendait à un match fermé entre l’Espagne et les Pays-Bas et ce fut totalement l’inverse. Après un début de match serré, le match a tourné en démonstration hollandaise 5 buts à 1. Un peu plus tôt dans la journée, le Mexique a pris le dessus sur le Cameroun 1 but à 0. La défense espagnole aux abois. Après un début de match plutôt à leur avantage, la Roja, tenante du titre, obtient très généreusement un penalty inexistant pour une faute de Ron Vlaar sur l’attaquant Diego Costa. Un penalty transformé par Xabi Alonso qui concluait une domination nette des champions du monde 2010 face à une équipe néerlandaise qui se contentait de longs ballons, dans un jeu « Kick and Rush » à l’anglaise. Pourtant après un long ballon de Blind, Robin Van Persie jusque la inexistant, trouve le chemin des filets sur une magnifique tête lobée à la 44 ème minute juste avant la mi-temps. C’est donc cher payé pour l’équipe de Van Gaal qui n’a pas montré un très grand visage sur ces 45 premières minutes. La deuxième mi-temps est quant à elle totalement folle, après un autre ballon de Blind, Arjen Robben, omniprésent sur le flanc de l’attaque porte le score à 2 buts à 1 après un but plein de sang froid. Et ensuite c’est la débandade, un but suite à un  coup franc tiré par Sneijder de De Vrij, un contrôle raté de Casillas conclut par Robin Van Persie et pour finir un 5ème but de l’inévitable Arjen Robben qui aura surement donner un torticolis à Casillas, Piqué et Ramos. Avec leurs deux joueurs phares auteurs d’un doublé, les Oranjes ont donner une véritable leçon de football à des espagnols peu innovateurs et ne proposant rien de spectaculaire. Un gardien coupable sur quasiment tout les buts, une défense à l’agonie, une attaque stérile, seule la performance de David Silva peut ressortir de la performance des champions du monde en titre. Une entrée en matière désastreuse pour la sélection de Del Bosque qui n’aura pas le droit à l’erreur mercredi face au Chili et qui devra modifier son équipe type en incluant probablement Fabregas, Pedro ou Santi Cazorla et voir changer aussi le gardien titulaire… Quant à la prestation des Pays-Bas, on est évidemment impressionné par leur qualité à aller vite vers l’avant, notamment sur cette deuxième mi-temps mais leur qualité de jeu semble dépendre principalement d’Arjen Robben mais on a vu une équipe soudée, très disciplinée qui a aujourd’hui franchi un grand pas vers les huitièmes de finales. L’homme du match: Arjen Robben Le Mexique,...

Lire la suite