Mes pronostics pour l’EURO 2012 : un remake en vue
Juin08

Mes pronostics pour l’EURO 2012 : un remake en vue

  0 Like(s) Hello à tous, Suite à de nombreux voyages professionnels notamment aux USA (qui vous voudra un post prochainement sur le monde du sport là-bas), j’ai dû mettre en suspens mes activités de chroniqueur pour VLS. Mais me voici désormais de retour sur votre blog foot préféré. Et l’actualité du moment est bien sûr l’Euro 2012 !! Je vous donne mes pronostics pour cette compétition, avec quelques ébauches d’explications, même si mes choix se basent aussi sur le feeling 🙂 Groupe A : 1/ République Tchèque – 2/ Pologne Dans ce groupe homogène, je ne vois pas la Pologne devant son public et avec ses bons joueurs (Obraniak, Lewandowski, Blaszczykowski) passer la phase de groupe. Pour la 1ère place, les Tchèques semblent pour moi être les plus forts avec un groupe solide et de belles individualités. Groupe B : 1/ Pays-Bas – 2/ Danemark Le groupe surprise de cet Euro sera le Danemark selon moi. Dans ce groupe de la mort, ils partiront sans complexe et joueront libérés comme ils l’ont fait en 1992. Je mise aussi sur les défaillances collectives de l’Allemagne (entrevues lors de leurs derniers matches et la défaite du Bayern en Champions League est restée dans les mémoires) et individuelles du Portugal (Ronaldo, Nani). Les Pays-Bas répondront présents. Groupe C : 1/ Italie – 2/ Espagne Pas de grosses surprises dans ce groupe, les deux favoris passeront même si je vois l’Italie devant les Espagnols. Groupe D : 1/ France – 2/ Angleterre ou Ukraine La France est très bien armée pour cet Euro et je les vois très loin. Pour la 2ème place, l’Angleterre est minée par différents soucis (nouveau sélectionneur, absents ou suspendus de renom) et l’Ukraine devant son public peut réussir un coup. Tableau final : 1/ République tchèque – Danemark —> Danemark 2/ Italie – Angleterre/Ukraine ——— > Italie             ——–> Italie 3/ Pologne – Pays Bas —————–> Pays Bas                                 Vainqueur : ?? 4/ Espagne – France ——————-> France           ———-> France   J’avoue croire vraiment en une finale : Italie – France, qui nous donnerait une 5ème rencontre entre les deux nations en 14 ans de compétitions internationales (1/4 CdM 1998, finale Euro 2000, finale CdM 2006, poule Euro 2008),pour l’instant on en est à 2-2. A suivre justement : focus sur l’Italie, qui a choisi la ville de Cracovie comme camp de base pour cette Euro   Ben le...

Lire la suite
Ben le Sport : L’analyse de France vs Belgique (0-0)
Nov16

Ben le Sport : L’analyse de France vs Belgique (0-0)

  0 Like(s) Mardi 15 novembre 2011 – L’Équipe de France de football a conclu son année 2011 par un match nul (0-0) face à la Belgique, 3 jours après sa petite victoire face aux USA (1-0). Les deux matchs amicaux n’auront pas permis au public parisien de se réchauffer tant l’EdF a manqué de créativité et d’imagination dans la construction du jeu. L’équipe concocté par Laurent Blanc avait pourtant des allures d’équipe « type » avec les joueurs performants du moment (Remy, Martin, Ribery, Abidal). Face à une équipe belge prédestinée à un très bel avenir, on pouvait s’attendre enfin à du beau jeu. Mais la confrontation a vite tourné en une opposition tactique fermée plutôt qu’en une expression libre du jeu. Saluons la défense quand même … On peut pas dire que les Bleus soient réellement vernis par le jeu de leurs adversaires depuis quelques temps tellement celui-ci est d’un terne absolu (seule la Bosnie au SdF cette année a joué libérée), et comme l’animation offensive manque désespérément de génie et d’automatismes, on commence presque à s’habituer à un non-match à chaque rencontre. Alors, je trouve quand même du positif dans cette habitude : à savoir que l’équipe est invaincue depuis 17 matchs et que la défense devient de plus en plus sure, avec une mention spéciale pour Rami. Les Bleus ont quand même du se coltiner la Bosnie, l’Angleterre, le Brésil, l’Ukraine, … on peut pas faire la fine bouche sur la qualité de notre défense. Des automatismes décidément introuvables Malheureusement, ce n’est pas tout ce que nous retiendrons de l’aventure Blanc jusqu’à présent : le manque de jeu devient inévitablement le sujet le plus sensible, et Laurent Blanc n’a pas caché sa frustration après le match quant au contenu bien faible du match en mettant l’accent encore une fois sur l’inexpérience de certains joueurs d’un point de vue international. Est-ce la vrai raison ? Ribery, Benzema, Malouda, Nasri, … ont quand même un certain vécu. Martin, M’Vila, Menez, Remy, ont prouvé qu’ils pouvaient débloquer des situations. Alors pourquoi la mayonnaise ne prend toujours pas ? Hier soir, seul Ribery (dans les 4 de devant) a proposé quelque chose. Alors certes, cela reste taché d’erreurs et de mauvais choix parfois, mais le munichois a laissé entrevoir une belle promesse de le revoir bientôt au sommet sous le maillot bleu. Le mal profond de cette équipe est que les automatismes et une régularité entre les joueurs dits talentueux n’arrivent toujours pas à opérer malgré la volonté de beaucoup (Martin, Remy, Ribery). Après près de 20 matchs joués ensemble, des rassemblements sur plusieurs jours, Laurent Blanc a décidément du mal...

Lire la suite
Ben le Sport : Les notes de France vs Belgique (0-0)
Nov16

Ben le Sport : Les notes de France vs Belgique (0-0)

  0 Like(s) LLORIS (6) : On aurait pu penser qu’il n’aurait une nouvelle fois pas grand chose à faire, la faute à des tirs non cadrés et à une défense bleue qui a délivré un match sérieux. Pourtant, il a sorti un double arrêt de très haut niveau sur deux frappes de Mirallas en fin de partie. Tout de même, on déplorera quelques dégagements et placements hésitants. REVEILLERE (5,5) : Il a tenu son couloir droit malgré quelques flottements (tirs de Mirallas). Par contre, il n’a presque jamais été trouvé en attaque malgré quelques incursions. Il n’apparait pas comme la force 1ère à son poste : il fait le boulot sans atteindre pourtant des sommets d’excellence. RAMI (7) : Il n’y a pas à dire, Adil commence réellement à faire son trou dans cette équipe. Ses détracteurs retiendront de lui ses quelques maladresses (mésentente avec Lloris et Sakho) mais personnellement je retiens sa capacité à tenir la baraque bleue match après match, et de mieux en mieux. Il y avait quand même quelques bons clients en face. Il devient aussi un élément sur lequel Blanc doit s’appuyer pour la base de la construction puisque ses relances (magnifiques transversales pour Ribery, Remy et la dernière pour Malouda) et ses percées peuvent être réellement bénéfiques pour une équipe en manque d’animation. SAKHO (6) : Moins libre que son compère de la défense centrale, le Parisien a délivré une prestation des plus solides, bien loin de sa dernière titularisation en Biélorussie. Présent dans les duels, il s’est coltiné à tour de rôle Hazard, Vossen …. Une performance qui doit réjouir Laurent Blanc qui voit en lui le futur défenseur central tricolore. ABIDAL (5,5) : Lui aussi a été bien présent ce soir, surtout dans les duels et la capacité à annihiler les intentions défensives adverses. Disponible également en attaque, il a cependant eu des difficultés à alimenter Ribery et combiner avec lui. Plus effacé en seconde période, le Barcelonais aurait pu nous offrir plus tout de même, compte tenu de ce qu’il peut faire en club. M’VILA (5) : Avant sa sortie sur civière à quelques minutes de la mi-temps, le rennais avait livré une prestation mi-figue mi-raisin. Il ne retrouve plus l’impact sur le jeu qu’il pouvait avoir dans les matchs antérieurs. A sa décharge, l’équipe belge a rarement pu lui accorder de l’espace pour lui permettre son jeu vers l’avant. Remplacé par GONALONS (6) qui à l’image de M’Vila à ses débuts, montre des qualités d’adaptation très intéressantes. De par sa maturité et son talent, le Lyonnais a su prendre la mesure de l’opposition et offrir une garantie défensive...

Lire la suite
Ben le Sport : L’analyse du match France vs USA (1-0)
Nov12

Ben le Sport : L’analyse du match France vs USA (1-0)

  0 Like(s) Vendredi 11 novembre 2011 – La France a entamé sa semaine de matchs amicaux (le prochain étant contre la Belgique mardi prochain) par une petite victoire (1-0) face aux États-Unis. On attendait beaucoup de ce match, après la délivrance de la qualification pour l’Euro 2012 obtenue il y a un mois face à la Bosnie, en terme de jeu et de revue d’effectif. Laurent Blanc avait fait appel à beaucoup de « nouveaux » (Giroud, Gonalons, Mathieu) et on attendait aussi les confirmations de « (néo)débutants » (Debuchy, Gameiro, Koscielny). Tout cela semblait bien alléchant et séduisant pour ce match de novembre, souvent marqué par une démotivation pour les joueurs cadres.   Le Mur de l’Atlantique Ouest La vérité sur cette équipe de France après un an et demi de prise en main « lolo blanc », c’est qu’elle stagne depuis quelques mois. Et je ne suis pas loin de penser qu’elle atteint ses limites, parce que le jeu n’y est toujours pas, parce que certains « talents » (Ribery, Malouda, Diarra) ne s’y retrouvent pas … les automatismes ne sont toujours pas opérationnels et on se demande bien quand ils pourront l’être. C’est clair, j’ai jamais vu autant d’erreurs techniques sur un match des Bleus que celui d’hier soir : passes approximatives, passes dans le vide, mauvais choix stratégiques, individualismes, mauvais placements, … si vous ajoutez à cela un système de jeu bien pauvre, vous obtenez un match très peu optimiste pour la suite. Alors je reconnais qu’en face, les USA ont blindé à mort et je critiquerai volontiers cette attitude de jeu pour un match amical : pourquoi venir jouer si c’est pour jouer un 0-0 sachant qu’en plus l’équipe avait des arguments à revendre (Altidore, Beckerman) ? Après un match sur une pelouse horrible (Roumanie), un match couperet tendu (Bosnie) et maintenant un match fermé, on peut pas dire que les circonstances permettent aux Bleus de pouvoir mettre en place ce qu’ils aimeraient. Mais la force des grandes équipes, est justement de parvenir à imposer son jeu et de créer du rythme dans n’importe quelle circonstance. (l’Allemagne fait 3-3 en Ukraine, la Croatie s’impose 3-0 en Turquie, l’Italie rend une belle copie en Pologne 2-0, …). Non la France, comme l’Argentine, le Portugal, n’arrive pas à trouver en ses joueurs soit-disant talentueux et performants en clubs (Ribery, Malouda, Menez, Nasri) la bonne formule qui pourrait mettre à mal n’importe quelle équipe inférieure à elle au classement Fifa. Car, oui le problème réside bel et bien toujours dans l’animation offensive, gros chantier de Laurent Blanc depuis toujours, lui qui prône le beau jeu. Il est loin le temps où la France pouvait...

Lire la suite
Ben le Sport : Les notes de France vs USA (1-0)
Nov12

Ben le Sport : Les notes de France vs USA (1-0)

  0 Like(s) LLORIS (5) : Pas grand chose à dire sur la prestation du portier lyonnais, encore une fois capitaine ce soir. Il n’a jamais été mis en danger. Un match bien tranquille pour Hugo. DEBUCHY (7) : Il a mis quelques minutes à rentrer dans le match pour cause de fébrilité ou de timidité, mais après il s’est littéralement lâché en faisant preuve de générosité aussi bien défensive qu’offensive. Il poursuit ses actions et offre des centres plus que potables. On l’a moins vu dans le camp adverse en 2ème mi-temps mais il faut dire les Américains étaient plus présents en attaque, et le joueur lillois a fait le nécessaire pour défendre sur son côté. Il s’affirme au moins comme un numéro 2. Incontestablement la bonne note du match RAMI (6) : le valencien a répondu présent. Il n’a certes pas été réellement mis en difficulté mais il a su resté concentré et efficace dans ses interventions. Propre, il s’est libéré en 2nde période en se projetant en plus vers l’avant. Ne lui manque plus qu’une présence encore plus forte devant les buts adverse sur corner pour qu’il devienne le défenseur complet dont l’EdF a besoin. KOSCIELNY (4) : Lui non plus n’a pas été trop chahuté, et pourtant il s’est mis en danger à plusieurs occasions ; la faute à des interventions assez limites (pénalty potentiel, carton jaune). A l’image de son comportement à Arsenal, il peut faire preuve de qualité technique et de vitesse mais sa présence et sa force athlétiques restent limitées pour rassurer une défense. Un comble me direz-vous ! MATHIEU (5,5) : Comme son compère sur l’aile droite, il a livré une performance prometteuse en 1ère mi-temps (période pour se mettre en évidence chez les latéraux), avec un travail défensif correct et une capacité à se porter rapidement vers l’avant. Néanmoins, en phase offensive il a alterné le bon et le moins bon (notamment dans les centres et son coup franc raté). Moins influent après la reprise, il s’est contenté de gérer son couloir. M’VILA (4) : Le rennais semble quelque peu émoussé depuis quelques temps. On n’a du mal à retrouver le M’Vila du début 2010 (match aller contre la Bosnie) qui était partout sur le terrain. Son apport habituel dans l’animation du jeu aurait été un plus pour ce match assez terne. Un match à oublier au plus vite donc. Remplacé par GONALONS (5,5) pour qui il n’a fallu aucun temps d’adaptation pour sa première sélection. Le Lyonnais a fait montre de son aisance balle au pied et de sa maturité dans le jeu. DIARRA (4,5) : on l’a rarement...

Lire la suite