La danse de François Trinh-Duc
Mai20

La danse de François Trinh-Duc

  3 Like(s) Philippe Saint-André, le sélectionneur de l’équipe de France, a annoncé le groupe retenu pour la coupe du monde en Angleterre, qui se déroulera en septembre 2015. Et s’il y a bien un heureux, c’est François Trinh-Duc ! Le numéro 10 de Montpellier (MHR) est heureux et il le montre dans une petite vidéo en dansant dans sa voiture. En effet, il fait partie du groupe élargi de 36 joueurs sélectionnés pour la coupe du monde rugby en septembre 2015. Enfin sa revanche L’ouvreur international n’était jamais rentré dans les plans de l’équipe de France sous l’ère Philippe Saint-André avant d’être tout de même appelé par le sélectionneur et son staff à l’automne 2014.  Malchanceux, il se blesse gravement à un tibia  et n’a refoulé le terrain qu’en mars dernier. Deux mois ont suffi à François Trinh-Duc pour convaincre le sélectionneur de l’équipe de France. C’est donc une belle revanche pour le joueur du MHR qui ne cache pas sa joie, une réaction à la hauteur de l’événement ! Et ça fait plaisir à voir. AVANTS : Atonio (La Rochelle), Ben Arous (Racing-Métro), Chiocci (Toulon), Debaty (Clermont), Mas (Montpellier), Slimani (Stade Français), Guirado (Toulon), Kayser (Clermont), Szarzewski (Racing-Métro), Flanquart (Stade Français), Maestri (Toulouse), Vahaamahina (Clermont), Papé (Stade Français), Dusautoir (Toulouse), Le Roux (Racing-Métro), Nyanga (Toulouse), Ouedraogo (Montpellier), Chouly (Clermont), Goujon (La Rochelle), Picamoles (Toulouse) ARRIERES : Kockott (Castres), Parra (Clermont), Tillous-Borde (Toulon), Michalak (Toulon), Tales (Castres), Trinh-Duc (Montpellier), Bastareaud (Toulon), Dumoulin (Racing-Métro), Fickou (Toulouse), Fofana (Clermont), Lamerat (Castres), Dulin (Racing-Métro), Guitoune (Bordeaux-Bègles), Huget (Toulouse), Nakaitaci (Clermont), Spedding (Bayonne) La joie de Francois Trinh-Duc après sa sélection by POPnSPORT Retrouvez la page facebook du joueur ici. Les lecteurs ont également apprécié :Tour de France 2015 : ça commence demain !Les footballeuses les plus sexy de la Coupe du Monde 2015 Zlatan Ibrahimovic lance son propre parfum !J-365 avant l’UEFA EURO 2016 en France !Roland-Garros, ne ratez rien avec résumés en vidéos de chaque journée...

Lire la suite

Mourad Boudjellal n’a pas regardé la finale !

  1 Like(s) Toulon – Clermont : le fil du match Ce n’était encore jamais arrivé ! Gagner 3 titres consécutifs de champion d’Europe en rugby, personne ne l’avait encore fait. Le Rugby Club Toulonnais rentre dans l’histoire avec leur victoire en finale, contre une autre équipe française. Dans l’antre londonien de Twickenham, samedi 2 mai, les hommes de Bernard Laporte ont battu l’équipe de Clermont (24-18), dans un remake de la finale de 2013. En effet, les « rouges et noirs » s’étaient déjà imposés face aux Clermontois en finale lors de leur premier titre européen. Les Auvergnats se sont montrés dominateurs les premiers  notamment à la 24e minute avec l’essai de Fofana pour donner un avantage de 11 à 3 aux Auvergnats.  Mais les joueurs de la Rade vont alors revenir progressivement dans le match grâce au pied de l’arrière gallois Halfpenny, et inscrire un essai pour reprendre l’avantage juste avant la mi-temps. Malgré un essai d’Abendanon qui redonne de l’espoir à Clermont sur un exploit individuel, l’ailier varois Drew Mitchell assomme les clermontois avec un essai hors du commun. L’emblématique président varois Mourad Boudjellal, n’a pas regardé le match ! Mourad Boudjellal, connu pour dire ce qu’il pense, rêvait de voir se équipe décroché un 3ème titre européen, pourtant il n’a pas regardé le match ! En effet, rongé par le stress suscité par l’issue du match, Mourad Boudjellal a passé les 80 minutes de la finale de la coupe d’Europe dans les vestiaires de Twickenham à faire les 100 pas. « Je le connais par cœur ce vestiaire », confiait-il au micro de Canal+. « J’étais coupé de tout. J’entendais de temps en temps le son monter dans les tribunes ». Regarder le match était au-dessus de ses forces. Il n’est sortit du vestiaire qu’à la fin de la rencontre pour célébrer la victoire de ses joueurs. Cependant, ce n’est pas la première fois que le président toulonnais fait le coup. Lors du premier titre européen des toulonnais (déjà contre Clermont), il était monté dans un taxi et avait fait le tour de l’Aviva Stadium de Dublin pendant les dernières minutes du match pour ne pas voir la fin. Mourad Boudjellal laisse eclater sa joie avec le fameux Pilou Pilou !     Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite

Sébastien Chabal teste l’équitation: vidéo!

  2 Like(s) Voici une vidéo (qui date un peu) où l’on peut voir Sébastien Chabal s’essayer à l’équitation.     Patrice Delaveau, cavalier international et membre de l’équipe de France était à ses côtés pour le coacher. Il est bien rester en selle et avec humour. Il est tout de même plus à l’aise sur un terrain de rugby 🙂   Je vous laisse découvrir la vidéo de la chaîne Equidia: Les lecteurs ont également apprécié :La danse de François Trinh-DucDans la peau d’un cavalier international!Le sport, c’est sexy !Conseils pour soulager ses articulations quand on est assis au bureau Tour de France 2015 : ça commence demain...

Lire la suite
Le miracle rugbystique Africain : corrompu ?
Mar25

Le miracle rugbystique Africain : corrompu ?

  1 Like(s) En 1995 l’Afrique du Sud remporte le mondial sud-africain de rugby à la surprise générale. Un peuple s’est réuni derrière Nelson Mandela unissant tout le peuple Africain. Dans le reportage de stade 2 « Springboks jusqu’au bout » certaines stars du rugby Africain ne sont plus de ce monde ou se retrouvent dans un état critique. Que s’est-il passé ? Des mythes « morts » Le rugby Africain était dans les années 90 un rugby amateur sans développement majeur. Ils ont pourtant remporté la coupe du monde 1995, à la surprise générale du monde rugbystique. François Pienaar et Nelson Mandela soulèvent ensemble la coupe du monde 1995, le tableau est idyllique. Maintenant imaginez la pellicule de ce beau rêve qui est en train de brûler. En 2010 Ruben Kruger (ayant évolué aux Bulls) est décédé d’une tumeur au cerveau. Une mort bien étrange pour cet homme de 39 ans. Inquiétants non ? L’ex demi de mêlée Joost Van der Westhuisen (ayant évolué aux Bulls) et le centreur Tinus Linee sont quant à eux atteints de la maladie de Charcot. La maladie de Charcot est une maladie neurologique avec une progression rapide qui amène à la mort. Cette maladie est une maladie héréditaire (seul point dans le reportage qui n’a pas été soulevé). André Venter, ancien 3ème ligne est quant à lui touché par une myélite transverse. Ces hommes ont marqué l’histoire du rugby Africain. Comment se fait-il qu’aujourd’hui ces légendes se retrouvent dans des états de « morts précoces » ? Des pressions subies ? Inquiétant de retrouver de tels noms du rugby Africain, voire du rugby mondial, dans de tels états. Cela fait trop de coïncidences. L’équipe de rugby n’a pas pu être constituer uniquement de malades. L’on peut donc se poser légitimement la question : Y a-t-il eu du dopage vers 1995 ? Selon Fabien Galthié, qui a témoigné dans stade 2, cette hypothèse semble plausible. Il ne veut cependant pas salir le mythe Africain (noble venant de sa part). A-t-il eu conscience de ce qu’il ingurgitait ? Probablement pas. Il y a de très fortes probabilités que dans le monde amateur, ce soit le plaisir qui passe avant tout. Même si François Pienaar a admis dans son autobiographie que les joueurs prenaient des « vitamines ». Qu’entend-il en parlant de vitamines ? Vitamines B12 ? aussi appelées cobalamine, qui est une vitamine hydrosoluble (qui se dissout dans l’eau). Il n’existe aucun lien entre le dopage et les maladies qu’ont ses joueurs, même si dans la prise d’EPO les laboratoires Français retrouve une substance l’accompagnant. Devinez quelle est cette substance ? La vitamine B12. Bien sûr, tout ceci n’est que spéculation. Actuellement les laboratoires travaillent davantage. En...

Lire la suite
Scénarios de victoire de la France au tournoi des 6 nations !
Mar14

Scénarios de victoire de la France au tournoi des 6 nations !

  0 Like(s) Le tournoi des 6 nations est bientôt terminé. La France conclura la compétition dans son match l’opposant à la puissante Irlande. Ne nous le cachons pas, les chances pour la France remporté le trophée sont faibles. Même en cas de victoire face à l’Irlande ! Et si vous vous demandez pourquoi, cela tient tout simplement au fait que les victoires françaises ont été arrachées et nous n’avons pas mis suffisamment d’écart avec les autres équipes. Pour rappel, France – Angleterre (26/24), France – Italie (30/10), Ecosse – France (17/19) et une défaite face au pays de Galles (27/6) Plusieurs scénarios sont donc envisagés. Victoire de la France et de l’Italie. Avouons-le ce serait le meilleur scénario possible pour la France. Nous remporterions d’office la coupe ! Mais cela ne sera pas si simple. Tout d’abord l’Italie n’a pour l’instant réussi aucun de ses matchs. Et en face, il y a une Angleterre féroce qui ne rêve qu’une chose : gagner face aux autres nations ! Et ce scénario ne dépend pas uniquement de l’Italie. Avant toute chose il faudrait une victoire Française et là non plus ce n’est pas gagné d’avance ! Avec la Saint Patrick du 17 mars, les irlandais ne se laisseront pas faire ! Victoire de la France et de l’Angleterre Sur ce scénario, nous aurions autant de victoires que l’Angleterre. Nous serions départagés au goal-average et là nous partirions avec un sacré déficit. Pour remporter le Tournoi, la France devrait battre l’Irlande avec un écart égal à 30 + l’écart lors de la rencontre entre l’Angleterre et l’Italie. Scénario hautement risqué pour les bleus ! Égalité Si la France et l’Angleterre arrivaient à égalité, en prenant en compte un rattrapage sur les écarts de points, alors la victoire entre les deux équipes se jouerait aux essais. Au moment où je vous écris, l’Angleterre et la France ont le même nombre d’essais. Si nous gagnons contre l’Irlande, cela signifierait un nombre d’essais important, et donc  une victoire possible de la France ! Nos plus gros atouts est que nous allons jouer le dernier match de la compétition (donc savoir quel contrat réaliser) et que nous serons à la maison au Stade de France ! Les lecteurs ont également apprécié :La danse de François Trinh-DucLes joueuses de rugby tombent le maillot pour un calendrier! Sébastien Chabal teste l’équitation: vidéo!Le miracle rugbystique Africain : corrompu ?Jusqu’où un président peut-il aller par passion envers son club...

Lire la suite
La pub interdite du Tournoi des 6 Nations édition 2014
Fév28

La pub interdite du Tournoi des 6 Nations édition 2014

  0 Like(s) Le Tournoi des Six Nations, c’est en ce moment. Nous n’en avons pas parlé, mais je connais quelqu’un qui pourrait peut-être écrire des articles pour VLS … Je vous tiens au jus ! Pour rappel, à ce jour (28/02) le classement est très serré et tout ne tient qu’aux écarts de points. La France, l’Angleterre, l’Irlande et le Pays de Galles ont ainsi tous une défaite pour deux victoires. L’Écosse et l’Italie ferment ce classement en étant positionnés 5 et 6e. Ce petit point classement terminé, je vais en venir au sujet qui m’intéresse aujourd’hui. Il s’agit d’une publicité qui à été censurée pour le tournoi. Et pourtant, elle est pleine d’humour (anglais) et montre que presque tous les supporteurs des différents pays sont d’accord sur une chose… Je vous laisse découvrir quoi ! Pub bannie pour le tournoi des 6 Nations – Humour Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
Jusqu’où un président peut-il aller par passion envers son club ?
Fév13

Jusqu’où un président peut-il aller par passion envers son club ?

  0 Like(s) Le président de Montpellier Hérault Rugby Mohed Atteb menace de se retirer de la direction du club Héraultais si la mairie ne lui verserait pas une subvention. Un cas qui peut paraitre surréel mais pourtant si Mohed Altrad s’en va, c’est le dépôt de bilan pour Montpellier. D’où la question qui peut se poser jusqu’où peut aller un président par passion ? Mohed Altrad : le bâtisseur Qui Mohed Altrad ? Pour la plupart des supporters de rugby, Mohed Altrad est actuellement le président du MHR depuis 2011 et la fameuse finale perdu face au Stade Toulousain, Mais pour la plupart Mohed Altrad est un entrepreneur Syrien, il arrive en France à l’âge de 17 ans il obtient divers diplômes mais le plus important un doctorat en informatique ce qui démontre la force et la persévérance de ce Syrien d’origine. Après divers boulots Mohed Altrad revend une société d’informatique qu’il revendra avec un ami investisseur à l’entreprise Matra en 1985. Avec cet argent il achètera une petite PME spécialisé dans l’échafaudage de là est partis la réputation de l’homme d’affaires Syrien, devenant l’un des hommes d’affaires les plus en vue du monde. Pas mal pour une personne sensée avoir une vie plus que moyenne en Syrie. Le président du MHR Montpellier est dirigé par un certain Fabien Galthié durant cette saison 2010-2011, alors que le club est promis de jouer le maintien le MHR se qualifie pour la première de leur histoire en HCUP, le titre de l’équipe de l’après demi-finale était le suivant : « les ados en finale ». Alors que le club était proche du dépôt de bilan Depuis l’introduction d’Altrad en tant que président du MHR, le club Héraultais a progressé même en réalisant un quart de finale de HCUP la saison dernière (perdu face à l’ASM dans l’antre du stade Marcel Michelin). Avec un recrutement phare, où on peut citer comme exemple les transferts de Jim Hamilton, de l’Australien Sitaleki Tilmani ou encore de Nicolas Mas, Montpellier a de quoi encore sportivement survivre mais à force d’investir Mohed Altrad se lasse de l’attente d’un titre. Avec 12 millions d’euros investit de sa propre initiative, le dirigeant Syrien attend un signe venant de la mairie. Est-ce que la mairie voudra-t-elle débourser 500 000€ ou cela sera-t-il la fin de Montpellier rugby en top 14 ? Si la mairie ne répond pas cela sera la fuite des cadres du MHR au plus grand plaisir des cylindrés du Top 14. Les lecteurs ont également apprécié :La danse de François Trinh-DucLes joueuses de rugby tombent le maillot pour un calendrier! Laura Barriales : la nouvelle recrue sexy de la Juventus Tour de...

Lire la suite
Les doublons sont-ils une bonne ou une mauvaise chose en rugby ?
Fév10

Les doublons sont-ils une bonne ou une mauvaise chose en rugby ?

  0 Like(s) Les effectifs de top 14 aiment les doublons, ils les adorent, les trouve trop swaag comme (dirait Cécile Duflot dans les guignols de l’info) bien sûr c’est de l’ironie pour ce qui n’avait pas compris. Depuis plusieurs années les doublons pourrissent la vie des effectifs de top 14, des points sont laissés en cours de route, mais pour d’autres cela leur permet de faire leur retard, mais au lieu de poser la question en intro, posons la question autrement : à qui profite le crime des doublons ? Les doublons : une bonne chose Les doublons peuvent avoir divers avantages sur les clubs de top 14 : tout abord cela leur permet de faire tourner les effectifs même si dans le rugby moderne il faudrait entre 30 et 35 joueurs dans les clubs. Est-ce que ces doublons peuvent-ils faire révéler de nos talents ? sur 5-6 semaines de compétitions cela semble trop juste, car par exemple pour déboulonner un garçon comme Wesley Fofana cela semble trop risqué. Les jeunes sont une population en voie de développement dans le rugby Français à l’heure où le top 14 devient presque l’équivalent de la premier League Anglaise de football. Parmi ces jeunes-là il y figure Hugo Bonneval et Jules Plisson (Stade Français) qui peuvent être d’excellents exemples. Les deux jeunes joueurs du stade Français sont aussi récompensés de leur excellente saison dans le club de la capitale. Est-ce que la série doublon peut-il servir de vitrine pour les jeunes joueurs dans leur club. Prenez l’exemple de l’Italie, vous pouvez prendre les divers exemples transalpins avec Mirco Bergamasco (ancien joueur du Stade Français et du Racing Metro) encroûté dans le rugby Italien, ses joueurs peuvent se faire voir afin de pouvoir s’exporter dans des championnats plus reconnus. Il y aussi Sergio Parisse (joueur du Stade Français), Mauro Bergamasco, Gonzalo Canale (ancien joueur de Clermont Auvergne) et Martin Castrogiovanni (Toulon) considéré comme le meilleur pilier au monde par certains spécialistes. On peut en citer plein d’exemples de joueur internationaux dans des championnats mineurs qui veulent se faire voir aux yeux des recruteurs huppés. Les doublons : une mauvaise chose Les doublons peuvent représenter une mauvaise chose pour diverses raisons : Tout abord on peut reprendre l’exemple du Biarritz Olympique qui avait quelques joueurs engagés dans le tournoi des six nations la saison dernière, en plus du match France-Irlande où la pelouse était gelée, cela était regrettable pour ces clubs en recherche d’un maintien dans leur championnats respectifs. Autre mauvais points des doublons, on peut citer le club le plus titré en Europe le Stade Toulousain, mais aujourd’hui c’est un monument en perte de vitesse les Hauts-garonnais ne sont...

Lire la suite
Quelles équipes Françaises est la plus armée en HCUP ?
Jan19

Quelles équipes Françaises est la plus armée en HCUP ?

  0 Like(s) La HCUP est la compétition la plus relevée dans le monde du rugby. Réunissant les effectifs Françaises, Italiennes, écossaises, Galloise, Irlandaise et celle du Nord. Les équipes françaises prêtes pour l’HCUP En quart de finale nous aurons trois équipes, trois équipes Françaises capables d’aller jusqu’au bout et remporter la compétition, voici le banc des postulants : – Stade Toulousain : On peut dire que cette année le Stade Toulousain a lavé l’affront de leur élimination de la saison dernière. Qualifiés pour les ¼ de finale, les Toulousains brassent le chaud comme le froid. Le chaud, c’est leur succès d’un point face à Saracens 16-17 à Wembley, un succès incroyable ce jour-là. Le froid, c’est leur défaite surprise à domicile face à Connacht 14 à 16. Au contraire du championnat, Toulouse a gagné tous ses matchs à l’extérieur en coupe d’Europe, c’est un élément qui ne faut surtout pas oublier. Autre élément qu’il ne faut pas oublier Toulouse est capable de passer à côté d’un match à leur porté. Ce sont des éléments qui peuvent faire la différence. – ASM Clermont-Auvergne Les Auvergnats sont aussi favoris au sacre Européen. L’année dernière, pour une erreur, Clermont n’avait pas remporté la HCUP face à Toulon. Les Auvergnats semblent avoir appris de leurs erreurs qualifiées après un succès héroïque face au Harlequins. Clermont peut se faire cueillir à froid face au Racing-Metro. Leur grand avantage est la forteresse Marcel-Michelin, invaincu depuis un fort moment, d’où l’importance d’un quart de finale à domicile. Autre avantage, les Auvergnats semblent savoir voyager à l’extérieur, avec par exemple une double victoire face au Leinster la saison dernière. – RCT Toulon Le Barça du rugby, voilà ce qu’est le RCT. Champion d’Europe en titre, Toulon s’est sorti d’un groupe qui aurait pu paraître piège, et au final Toulon sera en quart de finale de la HCUP cette saison. Il n’y a presque rien qui peut arrêter les Varois à leur propre succession. Seul un duel face à une gigantesque équipe (contre le Leinster par exemple) pourrait faire vaciller l’équipe du RCT.   En conclusion, la HCUP peut réserver des surprises mais le rugby de l’hémisphère Nord est de plus en plus relevé. Dire qu’un club aujourd’hui est favori se serait exagéré. On peut se rendre compte que chaque équipe en HCUP peut être favorite et c’est vraiment cela qui est important. Le suspense demeure ! Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
Tevita Li, le nouveau Lomu ?
Jan05

Tevita Li, le nouveau Lomu ?

  0 Like(s) Il n’a que 17 ans et possède une moyenne supérieure à deux essais par match avec son équipe de lycée, le Massey High School. La Nouvelle-Zélande au rugby, usine à pépites comme le Brésil au football a peut-être trouvé la relève du légendaire Jonah Lomu. Ailier, originaire du Tonga mais évoluant pour la Nouvelle-Zélande, même force destructrice face aux défenseurs, des essais faisant le tour du monde, les similitudes sont nombreuses. Solidement bâti pour son âge, pouvant ravager des lignes défensives avec sa pointe de vitesse impressionnante mêlé à une puissance digne d’un avant, possédant des appuis sensationnels, il est sans doute le joueur néo-zélandais le plus prometteur à l’heure actuelle car ballon en main, le moindre espace cédé peut rapidement se transformer en essai. Il est également polyvalent pouvant jouer arrière ou même troisième ligne centre. Li a participé à un camp d’entrainement de l’équipe nationale néo-zélandaise de rugby à 7 qui est championne du monde en titre, signe de sa précocité. John Kirwan, ancien joueur mythique des All Blacks le surnomme déjà « the special kid » et affirme qu’il est déjà suivi par les meilleures équipes du pays. D’ici 3 ou 4 ans, on devrait probablement assister à l’avènement d’une future star. Les lecteurs ont également apprécié :XV de France : Quelle équipe pour la suite...

Lire la suite