NFL : des infos, des stats, … et une explication

Essai loupé NFL
 
4 Like(s)

Entre le Divisional Round et les finales de Conférence, difficile de sortir un article « original ». Exit les recaps des matchs que la moitié des gens a vu, et l’autre moitié a suivi via twitter et autres highlights, exit les previews qui racontent toujours la même chose et qui sont édités chaque jour … Place à l’originalité !
Retour donc en partie sur le match des Cowboys qui a tant fait parler et sur une action des Patriots qui a surpris les Ravens.

Non, Dez Bryant n’a pas été volé par les arbitres :

DezBryantNoCatchIl s’agit surement de l’action qui a le plus secoué la twittosphère ce week-end, et notamment le hashtag #nflextra (hashtag officiel de BeIn Sport, sur lequel sévissent en partie les néo-fans de foot us n’ayant jamais plongé le nez dans un bouquin de règles).
Alors qu’il reste un peu plus de 4 minutes dans l’ultime quart-temps du match, que les Cowboys sont menés de 5 points et qu’ils se retrouvent en 3ème tentative et 11 yards à parcourir, à 41 yards de la end-zone adverse, Tony Romo cherche d’une longue passe Dez Bryant. Le receveur passe les mains au dessus de CB Shields, se saisit du ballon, puis chute à moins d’un yard de la end-zone. TD ? First down à moins d’un yard de la terre promise ? Les fans de Dallas se voient déjà en finale de Conférence et annonce ce catch comme le plus beau de l’année (devant Beckham … oui, oui !). Mais avant tout cela, il faut passer l’épreuve de la révision vidéo, demandé par Green Bay.
Au ralenti l’image est claire … Bryant pose ses 2 mains sur la balle, mais celle ci touche le sol alors qu’il est en train de tomber. Genou posé au sol avant ou pas, la règle est simple à comprendre : durant le processus de réception d’une passe, que le joueur tombe avec ou sans contact, la balle ne doit pas être en contact avec le sol, sous peine de voir la passe jugée incomplète. Il en est de même si le joueur quitte les limites du terrain : depuis cette nouvelle règle, il faut que la balle soit en parfaite possession du receveur pour que la passe soit validée. C’est pour cette raison que cette saison, plusieurs actions comprises comme « passe complétée puis fumble » (suite à un plaquage) ont été estimées comme passes incomplètes (à juste titre)…

Et comme les fans des Cowboys se sentaient floués, ils ont osé ressortir l’action de passe de Rodgers pour Cobb, survenue à moins de 2 minutes de la fin du premier quart-temps. Cette passe, revue par les arbitres, est tout à fait valable : en effet, le receveur prend le soin de passer ses mains sous la balle, pour ainsi empêcher tout contact entre la pelouse et le cuir.

Et si les Cowboys avaient perdu le match avant cette action ?

En effet, à mon avis, le match a tourné bien avant cette décision arbitrale.
Revenons à la fin du 2ème quart-temps, les Cowboys mènent 14-7, ont la balle à 27 yards de la end-zone des Packers, il reste 40 secondes à l’horloge, qui vient d’être arrêtée par un temps-mort des visiteurs.
Avec un yard à parcourir seulement, et encore 2 temps-mort en leur possession, les Cowboys ont tout intérêt à jouer la course. Cependant, contre toute attente, Romo cherche WR Williams dans la end-zone, juste après avoir commis un fumble sur le snap … Bien surveillé par CB Williams, le receveur ne peut pas se saisir de la balle, et les Cowboys sont obligés de jouer le FG. Un raté de Bailey, puis un drive éclar de Rodgers, un FG de Crosby, et les Packers rentrent aux vestiaires avec simplement 4 points de retard.

RomoThirdDownRevenons donc sur le choix de jeu. Imaginez un instant que les Cowboys jouent au sol. Si la course est positive, le first down est acquis, et le chrono est relancé. Si les Packers  réalisent un plaquage pour perte, le FG a tenter est le même qu’en cas de passe incomplète (à quelques yards prés), et Green-Bay aurait été obligé d’utiliser un temps-mort pour stopper l’horloge.
Sur l’image de l’action, on peut également voir que Romo avait la place pour courir si il évitait le LB monté au blitz, ou alors il pouvait jouer sur le receveur étrangement seul sur la ligne de scrimmage …

Quand on connait la suite du match, il aurait été préférable pour les Cowboys de rentrer aux vestiaires à +7, +10, voir +14, plutôt qu’a +4 !

Un receveur n’est pas toujours éligible à la passe …

Dans un match de football américain, la principale difficulté de la défense est de lire le positionnement de l’attaque adverse, et de le comprendre, la preuve en image.
Après le match, Harbaugh (coach des Ravens) a lancé un pavé dans la mare, en annonçant la « non-conformité » de certains jeux employés par les Patriots. Il visait en particulier celui-ci :

VereenNonEligible

Dans les règles, une formation de départ doit compter, au maximum, 4 joueurs placés dans le « backfield », c’est à dire non aligné sur la ligne de scrimmage (ligne du ballon, ligne rouge ici).
Sont alors éligibles à la passe les 3 joueurs placés dans le back-field (sauf le QB bien entendu, numérotés ici 2, 3 et 4) ainsi que les 2 joueurs placés à l’extrémité de la ligne de scrimmage (nommés ici A et B).
Dans l’absolu, WR Vereen, aligné en tant que slot receiver (entouré sur le schéma), n’est pas éligible, étant couvert par le joueur « A ».
Contre toute attente, Hoomanawanui, répertorié comme TE dans le roster mais aligné au poste de Tackle gauche sur ce jeu devient éligible, étant le dernier joueur sur la ligne de scrimmage à gauche de Brady (« B »).

Sur ce jeu, la défense des Ravens n’a pas su s’adapter à un schéma totalement inhabituel, et Brady  a trouvé Hoomanawanui pour une passe de 16 yards.

Et oui, la NFL vit au rythme des controverses et autres buzzmais cela fait bien entendu parti du « jeu ».

Pour le programme du week end prochain, il est particulier.
Comme chaque année, les affiches des finales de Conference se déroulent à des heures « non-conventionnelles » par rapport aux horaires de saison régulière et de début de playoff.

NFC : Packers @Seahawks, le dimanche 18 janvier à 15h05 heure de New-York City, soit 21h05 heure française.

AFC : Colts @Patriots, le dimanche 18 janvier à 18h40 heure de New-York City, soit 00h40 heure française.

Comme vous l’avez peut être suivi dans la nuit de lundi à mardi, l’université d’Ohio State a écrasé celle du QB Mariota (vainqueur du Heisman Trophy) Oregon (42-20).
Connu pour ses multiples uniformes (avec la collaboration de Nike), les Ducks avaient choisi d’arborer un uniforme blanc et noir … les spécialistes de la toile ne les ont pas loupé !

OregonRaiders

traduction : « Qu’a-t-on appris ce soir les mecs ? -Si tu t’habilles comme les Raiders, tu joues comme les Raiders »

Pour avoir les dernières infos concernant les finales de Conference, vous pouvez toujours aimer notre page facebook, ou suivre le compte twitter d’Etienne, rédacteur VLS !

Les lecteurs ont également apprécié :

Auteur: Etienne

Partager cet article sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *