CDM 2014 : Les notes des Bleus
Juin16

CDM 2014 : Les notes des Bleus

  3 Like(s) Pour leur entrée en lice, l’équipe de France a réalisé un match plein face à une faible équipe du Honduras qui aura néanmoins proposé un gros combat au niveau de l’aspect physique. Une belle victoire 3 à 0 avec notamment deux buts de l’attaquant du Real de Madrid Karim Benzema avant d’affronter la Suisse, vainqueur de l’Equateur 2/1. Les notes des Bleus Hugo Lloris: ( 5,5/10)  Appliqué sur ses sorties aériennes, le capitaine français n’a pas eu véritablement l’occasion de briller hier soir mais il a su être vigilant et anticiper les longs ballons hauts des honduriens. Il aura sûrement plus de problèmes lors de son prochain match face à la Suisse. Mathieu Debuchy ( 7/10) A la lutte avec Sagna pour la place de titulaire sur le côté droit, on peut être sur que le latéral droit de Newcastle aura marqué beaucoup de points sur son match hier. Incisif sur ses percées et toujours disponible pour les milieux de terrain, l’ancien lillois a même failli être décisif sur une frappe puissante qui aboutit au dernier but de ‘l’équipe de France. Il a toutefois bénéficié d’une attaque très faible de l’équipe adverse. Rafael Varane( 5,5/10) Très peu sollicité, le défenseur madrilène a réalisé un match propre malgré quelques erreurs dans la relance comme à la 85  ème minute ou il est contraint à la faute. Il lui faudra être plus appliqué dans ses relances lors du prochain match car on ne peut pas dire qu’il ai eu beaucoup d’attaquant à gérer hier soir. Mamadou Sakho (5/10) Indéboulonnable dans les airs, remportant quasiment tout ses duels aériens, le défenseur français nous inquiète toujours sur sa capacité à relancer. C’est donc un commentaire quasi-identique à celui proféré à Varane que l’on attribue à Sakho. Ses relances ratées auraient pu coûter cher à l’équipe de France face à une équipe plus performante. Patrice Evra (6,5 /10) Son match avait bien mal commencé sur cette faute grossière, récoltant un carton dès la 7 ème minute. Ensuite, le latéral mancunien s’est véritablement libéré, toujours en avance sur ses interventions, il s’est même illustré par de nombreux centres quasi-décisifs comme avec la tête de Griezmann sur la barre transversale ou le tir de Matuidi dans le petit filet. Il a notamment du subir de très nombreuses fautes des joueurs du Honduras qui ne l’auront pas ménagé. Yohan Cabaye(7,5/10) Inquiétant lors des matchs préparatoires, on a vu un tout autre joueur hier sur la pelouse de Porto Alegre. En effet, précieux dans la récupération, il aura même délivré deux ballons décisifs, un pour Pogba qui amène le penalty et un pour Benzema qui...

Lire la suite
Ben le Sport : Les Héros de l’Euro en Pro A
Oct06

Ben le Sport : Les Héros de l’Euro en Pro A

  0 Like(s) Parker, Diaw, Batum, Sy (et d’autres qui je l’espère suivront), tels sont les joueurs français évoluant en NBA qui retournent au pays suite au lock-out qui sévit dans la ligue américaine. On ne peut pas dire que la France est la seule à bénéficier du chaos général qui règne dans le championnat cher à David Stern, son président, puisque, entre autres, l’Espagne a fait revenir les frères Gasol, que Deron Williams est parti à Istanbul et que Bologne rêve de Kobe Bryant. Rien que ca !!   Une Euroligue à l’allure NBA J’avoue que tous ces mouvements font saliver ! Tout le monde, moi le premier, se prend à rêver de championnats européens qui comporteraient dans leurs rangs les meilleurs joueurs du monde. Bien sur, cette situation ne perdurera pas à vie (au minimum la saison NBA sera réduite à deux tiers, au maximum elle sera tout bonnement annulée) mais elle permettrait au moins aux joueurs américains de se confronter au niveau européen qui à l’image  des sélections (Espagne, France, Lituanie) n’a pas à rougir de la comparaison avec celui de la NBA. Et puis, c’est clair que pour nous, fans de spectacle, voir arriver de tels joueurs dans nos ProA, ProB (pour Diaw qui joue avec Bordeaux dont il est propriétaire), Euroligue, … ça va nous réconcilier avec le basket qui devenait bien malade depuis quelques temps faute de médiatisation, de magie, et d’élan populaire. Pour dire, je ne saurai vous donner le podium de ProA l’an dernier… Je sais que Pau et Limoges sont hors du coup depuis quelques temps, mais entre Nancy, Cholet, Gravelines, Orléans, Le Mans, … bien difficile de faire un choix quant au favori de ProA à moins que Villeurbanne qui a eu sa traversée du désert jusqu’à 2009, ne profite de la pige de Parker pour réaliser une année folle.   Parker = la Star accessible Parker, à lui seul, résume la ferveur qui entoure l’arrivée des finalistes du dernier ‘Euro (défaits par l’Espagne) dans notre championnat. L’officialisation du meneur des Spurs de San Antonio, a crée un raz-de-marée médiatique impressionnant. D’ailleurs, TP y est aussi allé de sa touche business puisqu’il a acheté 3000 maillots qu’il distribuera aux 3000 premiers supporters qui arriveront à la salle le jour du match Asvel-Paris. Ajoutez à cela : le bouleversement des programmes de la chaine Sport+ qui a décidé de suivre l’événement en retransmettant le match samedi soir. Comme le dit David Cozette, commentateur attitré de la chaine : « Tony Parker était jusqu’à présent une star inaccessible qui va redevenir accessible », le basket de haut niveau ne sera plus seulement question...

Lire la suite

Les plus beaux dunks de Vince Carter avec en BONUS : Fred Weis « humilié »

  0 Like(s) Il n’est certes plus tout jeune (34ans) mais il a fait rêver des millions de jeunes par les dunks spectaculaires qu’il a eu l’occasion de réaliser dans sa carrière. Passé par les Nets du New Jersey, les Magics d’Orlando et les Suns de Phoenix, c’est sous le maillot des Toronto Raptors qu’il débute et qu’il connaitra ces plus belles années de dunker absolu. Véritable show man mais aussi scoreur de la NBA (22,7 pts aux Raptors et 23,8 pts), ses fans se souviendront notamment de son année 2000 marquée par sa victoire au concours de dunks lors du all-star game, et de son action mémorable sur notre pauvre Fréderic Weis national (2,18m) lors d’un match de poule entre les USA et la France lors des Jeux Olympiques de Sydney (ndlr : cela n’empêchera pas le pivot français et ses coéquipiers d’aller jusqu’en finale affronter … ces mêmes américains) On vous laisse découvrir les deux vidéos. Concours de dunks au all-star game : Carter « au-dessus » de Weis : Les lecteurs ont également apprécié :Le Debrief de la semaine NBA! Ces joueurs, ces superstars!Lenny Cooke, un destin manqué avec la gloireTop ten de Patrick Ewing, légende des New York KnicksBen le Sport : Les Héros de l’Euro en Pro ANBA Slam Dunk Concours 1988 : Michael Jordan vs Dominique...

Lire la suite