Mieux vaut avoir beaucoup ou peu d’écuries en formule 1 ?

f1-race-stars_001
 
0 Like(s)

La saison 2015-2016 devrait voir l’entrée de deux nouvelles écuries en f1, actuellement à l’étude la FIA par le biais de Jean Todt souhaiterait augmenter la quantité d’écuries au contraire de Bernie Ecclestone qui souhaite diminuer le nombre d’écuries. Quelles serait la meilleure version ? Décryptage.

La version de Jean Todt

Le patron de la FIA et ancien grand patron de la Scuderia Ferrari souhaite voir l’augmentation du nombre d’écuries pour les saisons à venir.

En 2010 c’était la dernière  fois où on avait 12 écuries engagé sur le championnat du monde des pilotes et des constructeurs.

Mais si au fil des années on a pu voir plusieurs catégorisations des écuries : entre celles qui jouent le titre (Redbull-ferrari), d’autres qui tentent de se rapprocher du sommet (Mercedes-Lotus), d’autres qui tentent de se développer (Force India-Toro Roso) et d’autres qui tentent de ne pas hériter du bonnet d’âne (Marussia-Caterham).

Ces exemples cités pourraient porter préjudice à certaines écuries tentant de se faire une place au paradis du sport automobile.

Cependant si ces écuries sont bien développées comme par exemple Mercedes et Lotus les dernières grosses écuries entrées respectivement en 2010 et en 2012, le spectacle pourrait être davantage attrayant.

Un autre point noir pourrait voir le jour dans la version de Jean Todt, dans les années 70 par exemple en 1975 il y avait 20 écuries engagées sur le championnat du monde des constructeurs. Certes les écuries devaient panser de plausibles blessures ou disparitions de pilotes, mais imaginé 20 écuries aujourd’hui, c’est juste de l’inimaginable.

Le seul point noir dans le rêve idyllique de Jean Todt serait le suivant, n’y aurait-il pas un risque de stigmatisé la f1 ?

La version de Bernie Ecclestone

Au contraire de son confrère, Bernie Ecclestone patron de formula one management est militant de la version restreindre le nombre d’écurie dans le paddock mais d’introduire une troisième voiture dans chaque écurie.

Est-ce que cela amènerait à une concurrence plus féroce dans le monde de la F1, par exemple l’idée de garder les 8 premières écuries de chaque saison. Est-ce que cette hypothèse peut-elle être réaliste ? À priori non.

Mais si la version de Bernie Ecclestone passe est ce qu’on ne passerait pas à côté de nouvelle écurie qui peut encore pousser le niveau du monde de la f1.

Simple exemple prenons l’écurie RedBull  tout à ses débuts, une écurie qui connaît des difficultés de développement en 2005 et 2006. Cela n’a pas empêché qu’un certain David Coulthard puisse faire le potentiel de cette voiture. Ensuite on connaît tous l’histoire de redbull dès 2009, le tant qu’un certain duo Mark Webber-Sébastian Vettel s’approprient la voiture.

En tout pour dire que la F1 avec la nouvelle réglementation pourrait prendre un nouveau tournant  dans les années  à venir entre « une f1 élitiste » c’est-à-dire les meilleurs seront admis comme le souhaiterait Bernie Ecclestone.

à l’opposé Jean Todt semble vouloir privilégier « une f1 populiste » que tout le monde paye son droit d’entrée pour pouvoir participer au championnat du monde de formule 1.

Et vous quel type de formule 1 vous ferait rêver ?

Les lecteurs ont également apprécié :

Auteur: Anthony

Partager cet article sur :

3 commentaires

  1. En 2013, il y eut 11 teams et peu de casse car les moteurs etaient limités en régime donc fiable, ca allait au niveau quantité de voiture on track..

    Par contre, cette année ca risque de casser à tout va. Dans ces conditions un ou deux teams en plus ce serait pas mal je pense.

    Répondre
    • je n’ai pas d’avis sur la question me concernant.

      Répondre
  2. Bah disons « plus on est de fou plus on rit ». Plus y’a de voitures en piste, plus y’a du spectacle 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *