Rebondissement dans l’affaire Albert Ebossé
Déc15

Rebondissement dans l’affaire Albert Ebossé

  2 Like(s) Albert Ebossé, footballeur camerounais décédé le 23 août 2014 sur un stade de football, à Tizi-Ouzou. A l’époque, la version officielle avait annoncé que le joueur de la JS Kabylie était décédé suite à un jet d’un morceau d’ardoise, qui avait heurté sa tête. Mais aujourd’hui, environ quatre mois après ce terrible incident, cette version est mise à mal par un rapport indépendant présenté samedi par la famille du défunt, qui a notamment effectué une contre-autopsie. Et les conclusions de ce rapport font froid dans le dos. « Albert Ebossé est décédé des suites d’une agression brutale avec polytraumatisme crânien » écrit le rapport, qui rapporte les éléments d’une autopsie réalisée par Mouné André, médecin anatomo-pathologiste à l’hôpital militaire de Douala. « Nous avons constaté une série de cinq lésions assez patentes qui ne corroborent pas avec la thèse avancée dans un premier temps par les autorités algériennes qui laissaient croire que le joueur aurait été tué par un projectile lancé depuis les gradins » affirme le médecin, dans des propos rapportés par le site Afrik.com. « Percer le mur du silence des autorités algériennes ». Voilà l’objectif des deux avocats de la famille Ebossé. De ce fait, les avocats de la famille Ebossé, le Camerounais Ruben Billap et le Français Jean-Jacques Bertrand, dénoncent une « agression terrible, certainement à plusieurs en rentrant dans les vestiaires ». L’avocat français a annoncé qu’il compte désormais passer à l’action. « Nous voulons que les autorités sportives prennent leurs responsabilités. Nous allons saisir la FIFA du litige que ce joueur a avec son club car celui-ci fait aujourd’hui silence total. Ses responsabilités doivent être jugées car un club doit garantir la sécurité à toutes les personnes présentes dans une enceinte sportive, en particulier les joueurs », conclut-il. Yannick. Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
Argentine : défigurée devant sa fille, pour un simple maillot !
Déc11

Argentine : défigurée devant sa fille, pour un simple maillot !

  2 Like(s) Drame en Argentine, une mère a été sauvagement attaquée par des hooligans, juste devant sa fille de huit ans, parce qu’elle portait le maillot du club rival… Ce terrible cliché montre la violence des coups infligés par des voyous à une mère argentine, qui se trouvait avec sa fille, après un match. Lorena Sabio, de Buenos Aires, avait emmené sa petite Altea voir la demi-finale aller de Copa Sudamericana (l’équivalent sud-américain de la Ligue Europa), entre les clubs rivaux de Boca Juniors et River Plate (futur vainqueur de la compétition), le 27 novembre dernier au « Monumental ». Mais leur soirée s’est vite transformée en cauchemar quand, sur le chemin du retour, un « fan » de Boca a vu Madame Sabio avec le maillot de River sur les épaules. Il s’en est alors suivi une attaque vicieuse, sauvage et délibérée sur une maman impuissante de 33 ans. Cette dernière est maintenant marquée à vie physiquement et aussi, sans aucun doute, mentalement. « Je venais de passer une belle journée avec ma fille, notre équipe avait gagné contre Boca (1-0)… Il (son principal agresseur) est venu vers moi et il m’a frappé à la tête. Tout simplement. Je ne pouvais pas le croire… J’étais allongée sur le sol, à peine consciente, et il m’a averti de rester là et de ne pas aller à la police » a-t-elle raconté à la presse locale. Aucune arrestation n’ayant été effectuée alors que ces hooligans sont connus des services de police, la mère a publié des photos de ses blessures sur les réseaux sociaux, accompagnées de ces quelques lignes : « Ils m’ont menacé, mais que peuvent-ils faire de plus ? Ils ont déjà ruiné mon visage… Il me faudrait des dizaines d’opérations pour recouvrer la santé, mais je ne peux pas, je n’ai pas les moyens. Ma fille fait des cauchemars… Cet homme est fou et, à moins que quelqu’un ne l’en empêche, il continuera probablement. Jusqu’à ce qu’il tue quelqu’un, sans doute » a-t-elle témoigné. Tout simplement scandaleux… Yannick. Les lecteurs ont également apprécié :Coupe du monde, faites vos...

Lire la suite
Le Roi Pelé va mieux
Nov28

Le Roi Pelé va mieux

  0 Like(s) Après l’alarme suscitée par son transfert un peu plus tôt dans un service spécialisé de l’hôpital Albert-Einstein de Sao Paulo, la légende du football brésilien, Pelé (74 ans), et ses médecins, ont rassuré jeudi soir quant à l’évolution de son état de santé. «Le patient, Edson Arantes do Nascimento (Pelé), présente une amélioration de sa condition clinique et va continuer à recevoir des soins dans l’unité de soins intensifs», ont indiqué ses médecins, dans un communiqué publié dans la soirée. Pendant ce temps, le Roi Pelé s’exprimait via son compte Twitter : «Je vais bien (…) Grâce à Dieu ce n’est rien de grave», a-t-il écrit. «Je suis heureux de recevoir votre amour et votre soutien», a poursuivi l’homme aux plus de 1000 buts inscrits en carrière (1281 en 1363 matches professionnels), tout en se disant «pressé de passer des vacances en famille avant d’entamer la nouvelle année avec une santé retrouvée et de nombreux voyages internationaux programmés». L’hôpital a par ailleurs précisé la nature des soins prodigués à Pelé, placé «temporairement sous assistance rénale sans nécessité d’autres thérapies d’assistance». Selon son agent, Jose Fornos, interrogé par l’AFP, l’ancien joueur de Santos et du Cosmos New York «est conscient et peut bavarder», mais également «fatigué» par les nombreuses visites qu’il reçoit. Il a par ailleurs précisé que son traitement «peut durer huit jours.» C’est la deuxième fois en l’espace d’une dizaine de jours que Pelé est hospitalisé dans cet établissement, après avoir subi une opération pour des calculs rénaux le 13 novembre. Il y était alors resté deux jours. A sa sortie, il y a deux semaines, le champion s’était montré d’excellente humeur : «je suis prêt à jouer demain», avait-il plaisanté avec les journalistes. Il y a un peu plus de deux ans, le 15 novembre 2012, le triple champion du monde avait déjà subi une intervention chirurgicale, dans le même hôpital, pour la pose d’une prothèse de hanche. Yannick. Les lecteurs ont également apprécié :La technique Alexander Bienfaits du sport chez l’enfantProduits allégés : Aident ils vraiment à maigrir ?Les bienfaits du sport chez l’adulteComment éviter le point de coté...

Lire la suite
Le football encore encore tué !
Oct01

Le football encore encore tué !

  0 Like(s)   La Grèce est sous le choc. Un supporter de 46 ans a perdu la vie lundi à Athènes, victime de la violence et de la bêtise qui, trop souvent encore, gangrènent le football.  Cinq ans jour pour jour après la mort tragique de Brice Taton, supporter toulousain sauvagement agressé dans les rues de Belgrade, le football aura été prétexte à un nouveau déferlement de violence gratuite fatal à un homme. Kostas Katsoulis, 46 ans, est décédé ce lundi dans un hôpital athénien, victime d’une agression féroce deux semaines plus tôt à la fin d’un match de troisième division grecque. Supporter d’Ethnikos, un club du Pirée, il a été littéralement lynché par une trentaine de partisans d’Irodotos, formation basée sur l’île de Crète. « Un homme, après avoir lutté pendant deux semaines pour survivre, a perdu la vie aujourd’hui parce qu’il était allé voir son équipe favorite » a déclaré dans la journée le vice-ministre de la Culture et des Sports, Giannis Andrianos, via un communiqué de presse. « Sa mort devrait être la dernière de la longue série d’une violence insensée qui a gangrené nos compétitions sportives. Des suspects ont été arrêtés et seront présentés à la justice. L’Etat est en guerre permanente contre la violence sous toutes ses formes ». Yannick.   Les lecteurs ont également apprécié :COUPE DU MONDE 2014 : focus sur la GrèceEuro 2012 – Groupe A : la Pologne n’en profite pas … au contraire de la Russie (en direct de Cracovie)Laura Barriales : la nouvelle recrue sexy de la Juventus Les footballeuses les plus sexy de la Coupe du Monde 2015 Zlatan Ibrahimovic lance son propre parfum...

Lire la suite
Le club de Leicester béni par des moines bouddhistes
Sep23

Le club de Leicester béni par des moines bouddhistes

  2 Like(s) Et si la victoire de Leicester City face à Manchester United, le week-end dernier, avait une explication ? Auteurs d’un incroyable retournement de situation dimanche, alors qu’ils étaient menés 3-1 peu avant l’heure de jeu, les joueurs de Leicester ont renversé la vapeur et se sont imposés 5-3. Selon le Mirror, les « Foxes  » auraient reçu un coup de pouce spirituel pour venir à bout des stars de Louis van Gaal. Une semaine avant le début de la saison, un chapiteau a en effet été érigé pour permettre à des moines bouddhistes de venir bénir les joueurs de Leicester au stade King Power. Depuis, ni Everton, ni Arsenal, et même Manchester United donc, n’ont réussi à s’y imposer.  Nigel Pearson, le directeur du club, a même remercié les moines avec le sourire : « J’espère que nous allons les voir plus souvent, ils peuvent venir toutes les semaines ! ». Buteurs face aux « Red Devils », David Nugent et Jamie Vardy, portaient des colliers avec des statues de Bouddha après leur victoire. Véritable intervention divine ou simple coïncidence ? Chacun aura son avis sur la question. Yannick. Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite