Addict au foot : c’est grave docteur ?
Juil06

Addict au foot : c’est grave docteur ?

  1 Like(s) Et voilà les filles je dois être honnête avec vous : je suis passée du côté obscur de la force ! Depuis 1 bonne semaine, ma vie est définitivement rythmée par la coupe du monde ! Le soir, je lâche tout et finis le boulot à 17h00, limite en partant en courant. En arrivant à la maison, je me rue sur le canapé, retire mes pompes, demande à mari et enfant de se taire quand 18h00 arrive, m’ouvre une bière et mange des cahuètes pendant tout le premier match programmé… Les injures pleurent et j’en arrive même (enfin ?) à comprendre les fautes et les raisons qu’ont les joueurs de s’effondrer parfois sur le sol… Quand le premier match de la soirée se termine, je me grouille de reprendre mon « rôle de mère » : je donne à manger à ma fille, je mange, je range un peu et me repositionne illico presto en position de larve dans le canapé lorsque 22h approche ! Pitoyable me direz-vous ? Peut-être … mais là je vis foot, je pense foot et je mange foot..   Regarder la coupe du monde, c’est un véritable investissement ! Autant vous dire que depuis 10 jours, les cernes sont véritablement la preuve du nombre de matchs que j’ai pu regarder.. Enchaîner les matchs, aller les regarder dans un bars demande une certaine endurance… Et quand on bosse et se lève tôt, bah .. c’est pas simple à gérer… Le matin je me jure que j’irai me coucher tôt le soir, que si finalement je ne vois pas le match de la Belgique ce n’est pas si grave… Et puis, finalement lorsque 15/16 h arrive, je sens l’excitation du match à venir qui reprend le dessus et mon esprit me dit que « non, définitivement, je ne pourrai pas tenir » »… Je sens un besoin irrépressible de savoir en temps et en heure ce qu’il adviendra de l’équipe que je soutiens !   Le Week-end de l’hécatombe ! Et parlons-en des équipes que je soutiens… Après la défaite de la France, celle de la Colombie et celle de la Belgique à l’instant, autant vous dire que je commence limite à déprimer là ! Reste plus que les Pays-Bas en qui je crois depuis le début. C’est excessivement rageant au final de voir un but marqué par l’équipe adverse dès les premières minutes, puis de voir l’équipe que l’on défend tout donner sans pour autant parvenir à transformer une des nombreuses tentatives de but ! La vache !! Dans le sport, j’ai pas souvent été aussi dégoûtée à la fin du temps réglementaire….Que je les regrette les...

Lire la suite
Mal dans vos baskets ? Faites vous prescrire un cours d’aerodance !
Juin26

Mal dans vos baskets ? Faites vous prescrire un cours d’aerodance !

  23 Like(s) Je sais pas vous les filles, mais moi je fais partie de celles qui ne se sentent jamais très bien dans leurs baskets… Trop ceci, pas assez cela, moche de ce côté, affreuse de l’autre côté… Bref … l’impression que ya pas grand chose qui va, ça m’empêche de bouger et d’être tout simplement à l’aise comme je voudrais, sans trop me poser de question ! Peur qu’on me regarde, ou plutôt qu’on regarde tout ce qui ne va pas chez moi, peur d’être ridicule parfois même… Certaines d’entre vous sont comme moi n’est ce pas ? Alors là j’ai un scoop pour vous, ou plutôt j’ai la solution, un remède pour se sentir bien ! Je viens de trouver le sport qui nous permet (en tout cas qui me permet) l’espace d’1 heure de me sentir à l’aise avec mon corps. Ca s’appelle comment ? L’aérodance !   L’aero, c’est quoi au juste ? Alors oui, je vous le dis tout de suite : pour pratiquer l’aéro faut déjà aimer bouger, aimer danser, aimer la musique qui va fort mais qui est tant libératrice ! Le principe est assez simple : selon des cours de niveaux Débutant, Intermédiaire ou encore Avancé, on apprend une chorégraphie, que l’on mémorise et perfectionne au cours du temps, cette chorégraphie étant reprise 3 semaines d’affilée. Et au programme autant vous dire qu’on vous entraine à reveiller la Shakira qui sommeille en vous (paske oui Mesdames, on a toutes une shakira ou une Beyoncé qui sommeille en nous, j’ai découvert ca tout à l’heure !). Pendant 3/4 d’heures, on vous apprend donc des enchaînements de danse, des petits pas, des mouvements de bras, mais on vous demande aussi de vous lâcher, de vous déhancher, rouler du popotin ou encore d’être sensuelle. Alors bon, je vous l’accorde… les 20 premières minutes, j’ai eu l’impression d’être la fille la plus ridicule du monde (parce que OUI en plus ya des miroirs partout pour se voir …) ; mais franchement, une fois la chorégraphie mémorisée, je me suis libérée de ces freins qu’on s’impose trop souvent toute seule et qui nous empêchent de nous lâcher véritablement… Et purée, Mesdames, que ça fait du bien de se faire plaisir, de s’en foutre du regard des autres, du jugement et de l’impression du ridicule qui nous poursuit trop souvent. Au final, je me suis fais plaisir, j’ai dansé, j’ai ri, j’ai transpiré aussi (car oui, l’aéro est un sport hyper cardio, on sort de là rincée, noyée même…). Le moral en est hautement grandi, on est boostée et on se sent bien, ou du moins...

Lire la suite
Suisse-France : le match de la raclée !
Juin22

Suisse-France : le match de la raclée !

  3 Like(s) Oui, je sais, cela faisait 5 jours que je n’avais pas regardé de match . Et vous savez quoi ? Bah contrairement au “mâle dominant”, moi, je n’ai été sujette à aucun tremblement, aucun manque ! Ma semaine a été bien chargée et je ne me suis même pas aperçue que j’étais en train de rater des matchs… Évidemment, je suis un peu déçue d’être passée à côté de mon cher Van Persie… mais que voulez-vous c’est comme ça, et pis c’est tout ! Pour me raccrocher à la machine en marche, je me suis donc callée, hier, en ce premier soir de we devant le fameux match Suisse-France, et je ne pensais pas qu’il allait nous réserver autant de (bonnes) surprises ! 1. Scotchée par un jeu tricolore quasi-parfait … Je démarre donc ce second match avec un avis assez positif (souvenir du jeu proposé par nos tricolores dans le précédent match). Je découvre les joueurs, me rappelle de certains visages et certains noms (comme quoi, ça commence à rentrer, tout n’est donc pas perdu 😉 !) et me félicite même de leur tenue (la même que la fois dernière ? je ne sais plus, mais elle est plutôt classe (la fierté féminine entre alors en jeu ! “Ils sont beaux nos tricolores”). Le match démarre assez vite, un premier malheureux incident arrive également assez vite… A la huitième minute un des Suisses se prend un malencontreux coup de pied de malade dans la tronche… il reste au sol un certain temps et finit par être sorti du terrain, une compresse pleine de sang placée au niveau de l’oeil. J’ai, de ce fait, une première vraie pensée pour la compagne de ce joueur et saoule (un peu) mon jules avec mes questions et mes états d’âmes “Imagine, le flippe si tu vois ton mec comme ça à la télé, et que tu sais même pas ce qu’il a ! Peut-être que là, il a perdu un oeil ? 🙁 Peut-être qu’il va rentrer en suisse avec un oeil en moins sérieux !! “ (Mais Jules s’en contre-fout de ça, sachez-le !). Par là même, je réalise aussi pour la première fois les dangers potentiels de ce sport et me dit que “Ok, parfois les joueurs ne sont pas forcément de mauvais comédiens, parfois ils ne simulent pas !”. Après ce fâcheux épisode, le match reprend et là ça me saute aux yeux : les français sont très présents, ils ont la gniak et développent de véritables stratégies : leur jeu est hyper fluide, ça roule tout seul et ils sont partout ! De la vraie...

Lire la suite
France – Honduras : Allez les bleus, faites moi rêver !
Juin16

France – Honduras : Allez les bleus, faites moi rêver !

  2 Like(s) Le dimanche soir, chez moi, c’est cooconing ! Masque, lait hydratant et manucure sont souvent au programme, histoire de m’aider à rentrer de façon douce dans la nouvelle semaine qui s’annonce…oui je sais messieurs, ça vous dépasse complètement tout ça 🙁 Et si ce soir il était hors de question de passer à côté de ce rituel “juste pour regarder le premier match de l’équipe de France”, j’ai anticipé ce moment privilégié, et en est profité -en bonne superstitieuse que je suis- pour dédier ma pédicure du dimanche soir à notre cher pays !   1-Chère équipe de France : Et si nous faisions connaissance ? Autant vous dire que -sans doute comme une bonne partie des francais-es, je ne suis pas hyper enclin à soutenir ma propre équipe ! Et oui, messieurs, j’ai tout de même quelques a priori, quelques blocages, qui sauteront, du moins je l’espère, si ce n’est par le simple jeu que me proposera notre équipe dans les jours (semaines ?) à venir, j’espère que ça le sera par son comportement ! Dans mon esprit, le joli foot français s’est arrêté quelques temps après le 12.07.1998, pour laisser malheureusement place à une équipe irrespectueuse, et un fameux incident de bus (comprenne qui pourra, ou plutôt qui voudra !). Depuis, chez moi, c’est zéro tolérance pour l’équipe de France et de ce fait, boycotte total de notre équipe depuis pas mal de temps. Cela en énervera sans aucun doute plus d’un, alors sachez messieurs que j’espère sincèrement que l’équipe actuelle saura me redonner l’envie de soutenir les bleus et de suivre leurs aventures tout au long de cette coupe du monde ! Bon de ce fait, la quasi totalité des joueurs s’avère être à mes yeux de parfaits inconnus ! Pas une tête connue, pas un nom qui me parle ( excepté Benzema…). Autant dire que je pars de zéro. J’accepte donc d’activer le bouton Reset de mon cerveau afin de profiter de cette soirée pour me faire une première idée de chacun de ces joueurs, sans préjugé, promis !   2. Du rythme, des occasions manquées et … quelques tensions Durant les 26 premières minutes de jeu, je suis plutôt positivement étonnée : une équipe qui en veut, du rythme dans le jeu, de jolies passes, des vraies tentatives de but côté bleu et surtout un vrai jeu d’équipe ! Alors qu’en face, l’équipe du Honduras me semble assez effacée pour ne pas dire en retrait. Mais, la 27ème minute est marquée par un événement qui va me prouver que nous sommes bien en train de regarder un match de foot :...

Lire la suite
Espagne – Hollande : de la pluie, un Persie et une équipe de choc !
Juin14

Espagne – Hollande : de la pluie, un Persie et une équipe de choc !

  1 Like(s) Second soir. Pour tout vous dire, aujourd’hui, je n’avais pas prévu de regarder de match. Et puis finalement, me voilà posée sur le canapé sans rien avoir à faire. J’allume la télé et tombe devant le match Espagne / Hollande. Partant de zéro, je ne suis en faveur d’aucune des deux équipes, et n’ambitionne même pas de suivre le match… Alors, je regarde d’un oeil, de façon d’abord très détachée mais je me laisse progressivement prendre par la frénésie et le bon jeu d’une des deux équipes présentes sur le terrain ! (mais peut-être suis-je, en tant que novice, trop bon public ? A vous de me dire !) 1- Une équipe motivée et qui brille sur le terrain Si jamais, comme moi, vous n’aviez pas vraiment d’équipe à défendre (sauf notre chère hexagone bien entendu !), il vous suffisait peut-être de suivre le match de ce soir pour vous en trouver une : La hollande ! En plus d’être l’autre pays du fromage, il s’avère que ce pays nous propose dans le cadre de cette coupe du monde une équipe apparemment très forte et soudée… Du moins, c’est le ressenti que j’ai pu en avoir de l’autre côté de l’écran. Des joueurs motivés du début à la fin, une envie de gagner visible sur le terrain, et des gars carrément pas mal pour certains et et plutôt très bien habillés… La classe internationale quoi : que demander de plus, mesdames ? Pas de fluos, pas de coupes de cheveux improbables : que du bon goût qui ne pique pas et qui fait plaisir aux yeux ! Et si en plus, les buts s’enchainent sans se ressembler sur le terrain, que demander de plus ? Magnifique but de la tête, buts venant de nul part et imprévisibles…. ont su mener cette chouette équipe à un splendide 5-1 en faveur de ma nouvelle équipe fétiche 🙂   2- la découverte d’un joueur plutôt doué Je le répète : aucun nom de cette équipe ne m’était jusqu’alors connu… mais je peux très vite entendre, de façon récurrente, le nom d’un certain Van Persie… Van persie par-ci, Van Persie par-là… Mais c’est vrai qu’il joue plutôt pas mal celui-là finalement si j’y regarde de plus près… Le genre de joueur improbable qui est toujours là où il faut, et surtout quand il le faut. Du coup, je google-ise illico du nom de ce joueur et … wouahou pas mal du tout (allez-y mesdames, tapez son nom sur Google, vous verrez :)) Voilà donc une autre bonne raison de soutenir cette équipe finalement !   Me voilà donc à passer...

Lire la suite