Marseille peut-il devenir l’Athletico Madrid français ?
Juil08

Marseille peut-il devenir l’Athletico Madrid français ?

  0 Like(s) Avec l’arrivée de Marcelo Bielsa, un entraineur de premier plan, l’OM a peut-être trouvé la clé pour rivaliser avec les milliardaires parisiens et monégasques mais le peut-il réellement à l’instar de l’Athletico qui a su avec des moyens moindre tenir tête au grands Real Madrid et fc Barcelone cette saison. Oui, ils en ont les moyens – Bielsa reconnu pour son fort caractère et sa propension à faire attention au moindre détail peut transfigurer cette équipe et lui donner un style de jeu conquérant comme un Simeone l’a fait, en transformant de bons joueurs inconnus en joueurs convoités par toute l’Europe et capable de gagner le titre de champion d’Espagne puis d’aller en finale de la ligue des champions. – L’équipe marseillaise est jeune mais pétrie de talent (Imbula, Thauvin etc), il leur manquait probablement un entraineur à poigne, expérimenté et rompu aux joutes du haut niveau. – L’engouement, la ferveur et la passion des supporters de Marseille peut être comparé à celle des supporters madrilènes ce qui pourrait permettre de sublimer les joueurs surtout dans le nouveau stade. Non, ils n’en ont pas les moyens – La situation économique n’est pas la même pour les 2 formations car si leur budget est équivalent (environ 130 millions d’euros), la fiscalité est plus avantageuse en Espagne ce qui rend le championnat espagnol plus attirant financièrement pour les joueurs et l’Olympique de Marseille ne peut pas se permettre d’avoir des dettes ce qui est tout le contraire de l’Athlético qui possède une dette colossale sans être sanctionnée ce qui peut lui permettre de faire quelques folies. – La cellule de recrutement olympienne ne rivalise pas avec celle de son homologue espagnol, capable de bons coups à prix réduits (Diego Costa, Miranda, Courtois). Le recrutement marseillais devra se baser sur des joueurs talentueux certes mais également hargneux, avec un mental à toute épreuve. – En France, on fait un gros complexe vis à vis de l’argent que n’ont pas les espagnols qui ne mettent pas en avant constamment la supériorité financière des gros bras et qui joue sur leur fierté pour parvenir à les faire tomber. l’OM peut y parvenir mais pour cela il faudra un changement de mentalité, une adhésion à la méthode Bielsa, un recrutement plus efficace et surtout faire disparaitre ce complexe d’infériorité qu’ils ont à l’encontre du duo parisien et monégasque. Les lecteurs ont également apprécié :Mandanda devient t-il imbattable ?Joey Barton, bien plus qu’un boucherAlaixys Romao, déjà indispensableLucas Mendes, la bonne trouvaille marseillaiseMARSEILLE, UN AVENIR BIEN SOMBRE...

Lire la suite
Des pépites françaises du football à suivre
Mai20

Des pépites françaises du football à suivre

  11 Like(s) Des pépites françaises à suivre Ce sont des jeunes joueurs entre 13 et 17 ans, pas encore connus mais dont on entendra sûrement parler à l’avenir. Jean Victor Makengo Évoluant au SM Caen, il est agé de 15 ans et possède un gabarit déjà impressionnant pour son âge (1m76 pour 75 kgs), fort techniquement et également très rapide, ce gaucher vient d’être appelé en équipe de France des U16, il est attaquant ou milieu offensif. Un gros potentiel. Moussa Sylla Il s’entraine à l‘INF Clairefontaine qu’il a intégré dès cette année, et réalise ses matches avec le CS Brétigny, club formateur de Thierry Henry, Patrice Evra ou plus récemment Paul Georges Ntep et appartient d’ores. Moussa appartient déjà à l’AS Monaco. Il doit partager son temps entre trois formations malgré son jeune âge (14 ans). Il possède une belle frappe de balle, de l’adresse d’avant le but, une grosse intelligence de jeu, un pouvoir d’accélération redoutable et une très bonne technique balle au pied. Son grand frère Yacouba Sylla est joueur professionnel à Aston Villa et son autre grand frère Baba Sylla a évolué dans la réserve lilloise avec un certain Eden Hazard, Il évolue le plus souvent comme soutien de l’attaquant. Très prometteur. Théo Chendri (sur la photo) Sélectionné en équipe de France des moins de 17 ans, il est le premier pensionnaire français de l’histoire du centre de formation du plus prestigieux club au monde, le FC Barcelone ce qui témoigne de ses qualités. Il s’est déjà entraîné avec les professionnels à 16 ans seulement. Excellent technicien, dans le pur style des Xavi, Iniesta ou Fabregas, c’est un milieu relayeur ou meneur de jeu. Dédé Paul Nandju Ayant signé à l’AJ Auxerre cette saison, il est très grand pour son âge, rapide, puissant, élégant, nonchalant mais très à l’aise techniquement, il peut jouer en pointe ou en soutien d’un attaquant. Ces jeunes footballeurs sont donc à suivre car leur talent, leur marge de progression et leur mentalité peuvent les emmener très haut d’ici quelques années. Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
Les relèves familiales dans le foot français
Mai09

Les relèves familiales dans le foot français

  2 Like(s) On se demande souvent si ces joueurs ont véritablement du talent ou s’ils profitent de la notoriété de leurs ainés ? Sûrement un peu des deux. Petit descriptif de ces noms « ronflants » pour nous français. Relèves familiales : des noms à faire rêver Enzo Fernandez : Fils de Zizou, l’icône du football français, cela risque d’être dur à supporter tout au long de sa carrière. Pourtant sans avoir le talent du père, Enzo possède une très bonne technique, élégante comme son père auquel il a emprunté l’allure et la gestuelle et une belle frappe de balle, de quoi lui voir faire une carrière correcte. Il vient d’être appelé en équipe de France des moins de 19 ans et évolue dans le prestigieux club madrilène au poste de meneur de jeu. Marcus Thuram : Fils de Lilian, Marcus, attaquant de pointe, est athlétiquement impressionnant pour son âge (1m89) à tel point qu’il a effectué récemment un entrainement avec les pros sochaliens. Appelé en équipe de France des moins de 17 ans. Over Mandanda : Il joue en « 17 ans nationaux  » chez les girondins de Bordeaux et vient d’être convoqué en équipe de France des moins de 16 ans avenir. Le plus jeune des frères Mandanda (tous gardiens) est annoncé comme celui disposant du plus gros potentiel parmi la fratrie. Gauthier Lloris : Défenseur central longiligne d’1m85, le frère d’Hugo a pris part à la récente victoire niçoise contre l’om depuis le banc de touche. Un des grands espoirs de l’Ogc Nice avec Neal Maupay. A également déjà été convoqué en équipe de France des moins de 18 ans l’année dernière. Luca Zidane : Encore un fils de Zizou! décidément Zinédine met en place son propre centre de formation à destination de l’équipe de France. Luca va bientôt prendre part à son premier rassemblement  avec les moins de 16 ans français à la suite de prestations remarquées lors d’un tournoi avec le Real Madrid. Il s’est même entrainé avec les pros merengues et mesure déjà 1m82 à 15 ans. Thuram, Zidane, Lloris et Mandanda en équipe de France d’ici quelques années ça peut donc être possible. Les lecteurs ont également apprécié :Laura Barriales : la nouvelle recrue sexy de la Juventus Les plus belles femmes des footballeursMandanda peut-il repasser devant Lloris dans la hiérarchie des gardiens bleus? Champions League 2003 – Match de légende : Manchester United vs Real MadridFinale Coupe du Monde 1998 France – Brésil : les 3 buts...

Lire la suite
PSG, le Lyon des années 2000 ?
Avr29

PSG, le Lyon des années 2000 ?

  1 Like(s) Les rois du foot français PSG – OL. Les 2 équipes peut-être les plus fortes de l’histoire du foot français s’affrontent sur le papier. Nous allons point par point essayer de les départager. Le gardien Coupet n’avait à part sa taille modeste pour un gardien (1m81), pas de point faible répertorié contrairement à Sirigu peu à l’aise sur les sorties aériennes et qui relâche souvent ses ballons. Avantage Lyon. La défense Quasiment infranchissable, Cris était le meilleur défenseur au monde à son époque comme Thiago Silva l’est actuellement. Reveillère vs Van Der Wiel et Caçapa vs Alex ça se vaut tout comme Abidal vs Maxvell avec le français plus solide défensivement et le brésilien meilleur offensivement. Les deux équipes sont assez imperméables dans l’ensemble. Égalité. Le milieu La grande force de ces 2 formations, le trio du milieu lyonnais (Essien-Diarra-Juninho) ne souffrirait certainement pas de la comparaison avec celui du PSG (Verratti-Thiago Motta-Matuidi). Physiquement le milieu de Lyon étouffait ses opposants alors que le milieu parisien affiche une supériorité technique évidente qui fait tourner en rond ses adversaires. Une fois encore, je concède l’Égalité. L’attaque Le pouvoir offensif de Paris semble assez supérieur à celui de son homologue lyonnais (Govou, Malouda, Wiltord, Frau), les ibrahimovic, Lucas, Lavezzi, Ménez et consorts sont capables de faire la différence individuellement à eux tout seuls. C’est l’unique domaine où il n’y a aucune contestation possible. Avantage Paris. Compte rendu des points Égalité. Pourtant il en ressort un léger avantage pour les parisiens qui ont un banc plus fourni et plusieurs grands buteurs (Cavani, Ibrahimovic). Ce sont ces butteurs qui ont toujours fait défaut aux lyonnais pour espérer remporter la champion’s league. Ce qui est aujourd’hui certain, c’est que cette équipe parisienne semble capable d’avoir la même hégémonie qu’avait instauré l’Olympique lyonnais en remportant le titre 7 fois d’affilée ce qui reste un exploit monumental. Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
Coupe du monde 2014 : Notre équipe
Avr25

Coupe du monde 2014 : Notre équipe

  9 Like(s) Je vous ai parlé de la liste des bleus pour 2018, mais se serait presque oublier que la coupe du monde, c’est aussi et surtout cette année ! Donc je vous propose maintenant ma sélection pour l’équipe des bleus. La liste probable pour la coupe du monde 2014 A l’instar de Franck Ribéry en 2006 et de Mathieu Valbuena en 2010, la liste devrait comporter un joueur d’avenir ayant tout explosé cette saison. Un grand gardien, une charnière centrale qui s’avère complémentaire, des latéraux offensifs, un milieu solide, joueur et porté vers l’avant, 2 dynamiteurs sur les côtés, un attaquant extrêmement complet et des solutions de rechange intéressantes, sans oublier un entraineur à réussite et expérimenté, la France est armé sur le papier pour réaliser une grande coupe du monde (quart de finale minimum). Les joueurs sélectionnés : La formation retenue :   Lloris (Mandanda) Debuchy (Sagna)                   Varane (Koscielny)       Sakho (Mangala)                    Evra (Digne) Cabaye (Mavuba) Pogba (Sissoko)                                                  Matuidi (Payet) Valbuena (Rémy)                                                                                                         Ribéry (Griezmann) Benzema (Giroud) Des surprises ? Antoine Griezmann devrait être la seule surprise de la liste concocté par Didier Deschamps qui devrait s’appuyer sur le socle ayant éliminé l’Ukraine et faire confiance à des éléments expérimentés et jouant dans des championnats relevés comme l’Angleterre et l’Espagne, mais aussi des joueurs au comportement irréprochable.   Quelle serait VOTRE équipe ? Les lecteurs ont également apprécié :Pourquoi l’équipe de France ne doit pas aller à la coupe du monde 2014 ?Les footballeuses les plus sexy de la Coupe du Monde 2015 Donnez un message de soutien aux Bleus !COUPE DU MONDE 2014 : focus sur la GrèceQuel profil pour la Coupe du Monde 2014...

Lire la suite