Nisrine Dinar, le record d’Afrique et le minima olympique
Fév08

Nisrine Dinar, le record d’Afrique et le minima olympique

  0 Like(s) Nisrine Dinar est sans contestation une des meilleures sportives marocaines des années 2010 et 2011 dans la catégorie dames. Cette jeune marocaine âgée de 24 ans s’est imposée ces deux dernières années comme étant la meilleure spécialiste du saut à la perche en Afrique et au monde arabe. Le parcours sportif de cette native de Salé a débuté depuis son plus jeune âge en tant que percheuse au club Olympique Marocain où elle a fait preuve d’un talent hors-pair. Ses performances et ses résultats aux compétitions nationales vont lui ouvrir tôt les portes de l’institut national d’athlétisme et percer ainsi son chemin vers un rêve sportif très prometteur. ​Avec une très grande passion et beaucoup d’héroïsme pour sa spécialité, Nisrine Dinar s’est imposée en tant que star-montante au niveau national, régional, et continental et a pu réaliser plusieurs records et rafler de nombreuses médailles. Ses derniers exploits en date sont ses trois victoires obtenues aux 17èmes championnats d’Afrique en 2010 à Naïrobi, aux 17èmes championnats arabes à Al Ain en 2011, et à la 12ème édition des jeux panarabes la même année à Doha. ​Consciente de la responsabilité qui pèse sur ses épaules et l’obligation de hisser haut le drapeau national lors des rendez-vous internationaux, Nisrine Dinar ne ménage aucun effort dans la perspective de signer de bons résultats en 2012. Son principal objectif cette année est de battre le record africain et réaliser le minima qualifiant aux jeux olympiques qui se dérouleront à Londres l’été prochain. Pour atteindre cet objectif, Nisrine Dinar fait de son mieux en multipliant les efforts… reste que la FRMA (Fédération Royale Marocaine d’Athlétisme) lui permet une participation dans plusieurs compétitions internationales pour avoir des chances de bénéficier d’une concurrence de haut niveau, battre le record africain et décrocher sa qualification et son billet pour Londres. ​Nisrine Dinar est un talent qui doit être bien-accompagné pour permettre au Maroc de briller lors des meilleurs évènements mondiaux. Dans des mauvaises conditions, elle a réussi à être championne arabe et africaine. En lui offrant de bonnes conditions pour préparer sa saison, -sans doute- elle offrira plus de joies au peuple marocain. Avec son talent, son sérieux, et son moral d’acier, ça n’étonne guère qu’elle crée la surprise en détrônant les meilleures de sa spécialité comme elles l’ont déjà fait Nawal El Moutawakil et Nezha Bidouane qui se sont imposées face aux maîtresses du 400 m haies. Les dirigeants de la FRMA sont appelés donc à signer des partenariats avec les écoles les plus prestigieuses du saut à la perche pour permettre à des championnes comme Nisrine Dinar de profiter du savoir et l’expérience de ces écoles et pouvoir s’entrainer et rivaliser avec les meilleures percheuses au monde… c’est ce contact et cette concurrence avec les meilleurs au monde qui permettent à l’athlète d’atteindre le haut niveau et réaliser les meilleures...

Lire la suite
Adam Lamhemdi, un skieur en or
Jan17

Adam Lamhemdi, un skieur en or

  0 Like(s) Adam Lamhemdi est né au Canada d’un père marocain et une maman canadienne. C’est dans ce pays qu’il s’évaltonne tout en jouissant de l’environnement adéquat pour parfaire ses techniques et développer ses capacités athlétiques. Ses premières paires de ski les avait chaussé à l’âge de 4 ans. Trois ans après, il s’est inscrit au club Stoneham dans les environs de Québec. Grâce aux performances exceptionnelles qu’il a pu réaliser, le petit Adam va être sélectionné pour intégrer l’équipe des élites de Skibec Alpin à l’âge de 13 ans. En mettant en valeur tout son potentiel, le petit Adam s’est constitué un palmarès éloquent et a confirmé toute la confiance que ses responsables ont placé en lui. Il a réussi à s’illustrer et remporter le titre du meilleur skieur canadien dans sa catégorie. Après plusieurs succès sur le circuit national au Canada, en 2010 et pour sa première participation dans sa catégorie à une compétition inscrite dans le cadre du circuit de la Fédération Internationale de Ski alpin (FIS), Adam Lamhemdi va se distinguer en occupant la première place au slalom spécial et au slalom géant, et la seconde place au super géant. Les performances du jeune skieur vont lui ouvrir les portes de l’équipe nationale canadienne. En 2011, il va être sélectionné pour représenter le Canada aux Jeux Olympiques d’hiver de la Jeunesse. Marocain dans son âme, le rêve d’Adam était toujours de représenter son pays d’origine, le Maroc, dans les compétitions internationales. Pour cette raison, l’offre canadienne va être refusée et Adam va choisir de représenter le Maroc dans cette manifestation sportive de haut niveau international qui se déroulera en 2012 dans les montagnes autrichiennes. Après avoir été sacré champion du Québec dans sa catégorie en 2011 et élu meilleur athlète masculin de l’année, Adam Lamhemdi va briller encore plus en 2012. A Innsbruck (Ouest de l’Autriche), sur la piste de Patscherkofel, le jeune marocain s’est imposé devant le Suédois Fredrik Bauer (+12/100) et l’Andorran Joan Verdu Sanchez (+20/100). Cet exploit lui a permet d’être champion olympique du super-G et d’offrir au Maroc sa première médaille d’or aux Jeux Olympiques d’hiver de la Jeunesse. La marche d’Adam aux Jeux Olympiques d’hiver de la Jeunesse ne va pas s’arrêter à ce niveau-là. Après avoir abandonné le super-combiné qui a eu lieu dimanche dernier, Adam compte prendre part aux épreuves du slalom géant (Jeudi prochain) et du slalom (Samedi) en espérant offrir au Maroc de nouvelles médailles.   Les lecteurs ont également apprécié :CAN 2013 : UNE COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS DE PLUS EN PLUS PASSIONNANTE :Nisrine Dinar, le record d’Afrique et le minima olympiqueKamal Znidar, le...

Lire la suite