Coupe d’Europe
Oct15

Coupe d’Europe

  4 Like(s) Saracens Pourquoi ils seront champion ? Fort de leurs deux derniers succès en finale et de leur deuxième place dans le championnat anglais, ils arrivent clairement avec l’étiquette de l’équipe à battre. Jamais inquiétés sur les deux dernières campagnes européennes et un effectif toujours aussi riche en talents (Itoje, Farrell, Vunipola,… ) il est difficile de croire que les Sarries n’atteindront pas au minimum le dernier carré cette année encore. Pourquoi ils ne seront pas champion ? Parce qu’avec deux finales remportés face à des clubs francais, ces derniers ont décidé d’unir leurs forces afin de réussir à enrayer la machine anglo-saxonne. Avec une quinzaine de fractures et des KO à répétitions au sein de leur effectif, ce sont finalement les espoirs qui sont appelés et qui rallient malgré tout la finale à Bilbao. Le jour de la finale correspondant aux dates d’examens de ces jeunes joueurs, ils sont obligés de déclarer forfait. Clermont (ASMCA) : Pourquoi ils seront champion ? Finaliste l’an dernier les Auvergnats se sont renforcés à des postes clés cet été (Laidlaw à la mêlée, Slimani en pilier,… ) afin de pouvoir jouer sur les deux tableaux que sont le championnat et la Champions Cup. Nul doute qu’avec un effectif aussi stable et des joueurs d’expérience (6 comptent plus de 50 matchs de Coupe d’Europe), ils sauront encore tirer leur épingle du jeu. Pourquoi ils ne seront pas champion ? Comme d’habitude après avoir survolé une poule compliquée les Asémistes se qualifient pour les quarts de finale de la compétition, qui plus est à domicile, dans leur antre de Marcel Michelin. Mais suite à des débordements de la part de ses supporters qui auraient crevés les pneus des bus adverses ne roulant pas sur les sacro-saints Michelin, le match se joue à huis clos. Privés de leurs supporters les Jaunards ressemble à des canetons sans leur mère et déjouent totalement le résultat: une valise 11-30. Leinster : Pourquoi ils seront champion ? Les Irlandais sont de retour sur le devant de la scène internationale. Quelque peu absent des débats depuis leurs titres européens en 2009, 2011 et 2012 le mélange entre les jeunes issus de leur centre de formation et leur armada d’internationaux (Sexton, Kearney, Toner,…) semble prendre forme avec déjà 5 victoires en 6 matchs, ils occupent la 3ème place de leur conférence. Pourquoi ils ne seront pas champion ? Parce que lors de leur déplacement face à leur adversaire francilien en phase finale les joueurs de la capitale ne faillissent pas à leur réputation en offrant aux dubliners une 3ème mi-temps mémorable, retournant littéralement le « Queen Nightclub » où Carter and co ont...

Lire la suite
Top 14 – 6ème journée
Oct04

Top 14 – 6ème journée

  2 Like(s) Toulon – La Rochelle (26-20) Le choc de cette 6ème journée opposant deux équipes dont les dernières rencontres s’étaient terminées sur des résultats très serré (17-17 et 20-23 pour La Rochelle). Cette fois-ci ce sont les toulonnais qui démarrent sur les chapeaux de roues par le biais d’Hugo Bonneval dès leur première possession de balle. Et malgré deux cartons jaunes (Atonio à la 26ème et Murimurivalu à la 39ème) les maritimes n’ont pas perdu leur rugby et reviennent dans la partie par deux très bels essais signés Victor Vito et Brock James pour finalement venir mourir à un point du bonus défensif. Toulouse – Agen (30-10) Le derby de la Garonne était animé entre d’un côté un Toulouse en pleine confiance et de l’autre le promu agenais. Venus avec 12 changements par rapport au dernier match ces derniers ont malgré tout livrées une belle prestation privant les toulousains du bonus offensif, qui enchaînent tout de même une troisième victoire d’affilé. Pau-stade français (23-25) Avec une charnière inédite Plisson – Coville et malgré de nombreux blessés les franciliens étaient venus en terre béarnaise avec de belles intentions et c’est à la 67ème qu’ils sont récompensés en scorant 10 points en 3 minutes. Ils passaient ainsi devant pour la première fois de la rencontre. La défense et la discipline dont ils faisaient preuve lors des 10 dernières minutes leurs permettaient finalement de conserver cette avance pour arracher leur première victoire en 4 matchs. Les palois eux  mettent fin à une série de 3 victoires consécutives. Castres – ASM (29-23) Un début de match à sens unique durant lequel les asémistes sont rapidement relégués à 14 longueurs des hommes de Christophe Urios. Ils restent cependant au contact grâce à leur néo-artilleur Laidlaw auteur d’un 100% ce dimanche. À la mi-temps le Castres Olympiques compte un avantage assez net (20-9). Avant un éclair de génie à la 44eme signé Peter Betham avec pas moins de 5 défenseurs battus. Finalement l’entrée des espoirs en fin de match ne changera rien et les clermontois repartent de nouveau sans points de leur déplacement.   Oyonnax-UBB (9-39) Match compliqué pour les Oyomen qui sont déjà en recherche de points. Ce sont les locaux qui marquent les premiers pounts du match par Botica qui mènera les siens à 9-13 à la mi-temps. Au retour des vestiaires le carton rouge de Maxime Veau fait définitivement basculer la rencontre en faveur des bordelais qui marquent 26 points en seconde période empochant ainsi le bonus offensif. Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
5ème journée de TOP 14 – Premier bilan
Sep29

5ème journée de TOP 14 – Premier bilan

  6 Like(s) De la panne sèche du CAB* au départ canon du MHR** en passant par l’émergence de jeunes pépites petit tour d’horizon des acteurs de cette cuvée 2017/2018 du Top 14. *CAB : CA Brive **MHR : Montpellier Hérault Rugby CAB – Le coup de la panne ? Au lendemain de la 5ème journée, les Brivistes sont toujours orphelin de leur première victoire et bien englués à la dernière place du championnat. Les hommes de Didier Casadei habituellement auteurs de solides prestations en particulier à domicile n’ont toujours pas trouvé la bonne carburation. Les habitues d’Amédée Domenech ont pourtant bien cru assister à la première victoire des Coujous ce week-end, mais c’est bien le Stade Toulousain qui a enchaîné une deuxième victoire pour se replacer au pied du podium. Stade Toulousain – Un retour au premier plan ? Le Stade Toulousain justement qui réalise un très bon début de championnat, grâce notamment à ses recrues qui se sont parfaitement fondues dans l’effectif toulousain et ont rapidement su s’adapter au plan de jeu mis en place par Ugo Mola. Que ce soit le retour du jeune Thomas Ramos (2 essais) élu meilleur joueur de Pro D2 l’an dernier lors de son prêt à Colomiers, du sud-africain Chelsin Kolbe (3 essais) ou de la charnière Dupont-Holmes (2 essais), tous ont contribué à amener du liant et de la vitesse à une équipe en manque d’inspirations et d’ambitions ces dernières années. La capitale du Sud-Ouest retrouvera-t-elle son aura d’antan ? Nous sommes tentés de dire oui tant ce mélange d’expérience et de jeunesse semble fonctionner à merveille pour le moment, à l’image également du LOU (Lyon Olympique Universitaire) qui selon bon nombre d’observateurs pourrait créer la surprise cette année. Les résultats actuels semblent leur donner raison puisque les Lyonnais sont 3ème. Les têtes d’affiches sur courant alternatif Le champion auvergnat qui en prend 50 à la Rochelle avant d’en mettre 60 à Brive le week-end suivant. Le MHR qui enchaîne 4 victoires écrasantes (150 pts pour – 62 pts contre) avant d’imploser contre l’Union Bordeaux Bègles ce week-end. Les résultats s’enchainent et ne se ressemblent pas, l’explication de ces non matchs se trouve peut-être dans la rotation mis en place au sein de ces 2 effectifs parmi les plus fournis du championnat (35 joueurs). De même pour le Racing 92 et le RCT* qui ont clairement fait une priorité des matchs à domicile et n’hésitent pas à lancer des jeunes en manque de temps de jeu à l’extérieur. *RCT : Rugby Club Toulonnais Des promus déjà en danger Respectivement 11ème et 12ème l’USO* et le SUA** ne sont pas encore dans la zone rouge mais on...

Lire la suite
Top 5 des sportifs les plus hot des JO
Août12

Top 5 des sportifs les plus hot des JO

  0 Like(s) Les Jeux Olympiques de Rio ont débuté il y a presque 10 jours sous les regards de millions de spectateurs des quatre coins du globe. Les performances sportives sont aussi intéressantes que l’ensemble des muscles seyants à voir à l’écran. C’est pourquoi après vous avoir présenté les 10 sportives les plus sexy de ces JO de Rio voilà le top 5 des sportifs les plus hot de Rio ! Florent Manaudou   Le frenchy le plus sexy des grands bassins a remporté la médaille d’or du 50m nage libre lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012. Lors des championnats du monde de Kazan (Russie) en août dernier le nageur a remporté ses deux premiers titres mondiaux en individuel : le 50m nage libre et le 50m papillon, ainsi que la médaille d’or en relais 4X100m. Le français doit donc confirmer ses performances lors des JO de Rio.           Fabio Fagnini   Avec son teint hâlé et ses cheveux «brushingués » le bel italien est connu pour son jeu atypique et son tempérament fougueux. Le tennisman compte aujourd’hui 4 titres en simple et 3 en double. En 2015, il remporte en double l’Open d’Australie, ce qui est le premier titre majeur de sa carrière. Aujourd’hui, il dispute son quart de final à Rio en double contre les Américains.   Antonin Rouzier   Notre volleyeur français collectionne les médailles nationales et internationales. Il a été élu meilleur joueur de la compétition du championnat d’Europe en 2015. Les bleus de l’équipe de volley sont pour l’instant invaincus dans leur pool aux jeux de Rio. Ils affronteront demain l’équipe Américaine.   Bodi Turner   A 21 ans, ce jeune australien participe à ses premiers jeux olympiques en BMX. Il entrera dans la compétition le 17 août prochain pour tenter de décrocher sa place en quart de final. En 2015, il a remporté la coupe du monde de supercross.   Gabor Balog   Lors des championnats d’Europe, le nageur hongrois a remporté deux médailles de bronze : la première en relais 4X100m 4 nages, la seconde en relais 4X100m 4 nages mixte. Il participe aujourd’hui ses premiers jeux olympiques. Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
Pernille Blume va vous donner envie de regarder les JO
Août11

Pernille Blume va vous donner envie de regarder les JO

  6 Like(s) La nageuse danoise est reconnue autant pour son talent de sportive que pour son physique de rêve, lui donnant le titre de la nageuse la plus sexy du monde. Pernille Blume participe à ses deuxième Jeux Olympiques A 22 ans Pernille Blume a déjà remporté de 12 médailles lors des championnats du monde en relais 4X100m et 4X50m dont 8 en or ! Lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012, Pernille Blume a terminé la compétition à la 6e place en 50m nage libre et à la 7e place en relais 4X100m. Lors de Jeux Olympiques de Rio, la danoise s’est placée à la 11e place du 100m nage libre et courra le 50m nage libre vendredi 12 où elle a ses chances pour monter sur le podium. Pour le moment, elle a débuté la compétition avec le relais 4X100m nage libre avec ses coéquipière Mie Nielsen, Julie Kepp Jensen et Sarah Bro et finissent à la 11e place de la compétition. Pernille Blume fait parler d’elle sur le web En plus de  collectionner les médailles mondiales, la belle blonde ne passe pas inaperçue dans la presse danoise et sur les réseaux sociaux. En effet, Pernille Blume est suivit par plus 10k fans sur son compte Instagram où elle multiplie les posts de photos très sexy, et a fait plusieurs couvertures de magazines. Pernille Blume n’a pas fini de faire parler d’elle surtout si elle remporte une nouvelle médaille lors de ces JO …       D’autres articles qui vont vous plaire: Les 10 sportives les plus sexy des JO Les athlètes féminines sont sexy ! Miss Bum Bum soutient les Jeux Olympiques de Rio à sa façon Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
Les 10 sportives les plus sexy des JO
Août09

Les 10 sportives les plus sexy des JO

  12 Like(s) Les Jeux Olympiques de Rio ont débuté le 5 août dernier à Rio au Brésil. Les sportifs sont venus des quatre coins du monde pour se défier dans cette ville d’Amérique du Sud en espérant rentrer avec une (ou plusieurs) médaille(s) d’or. Parmi eux, 10 sportives féminines ne passeront pas inaperçus que ce soit pour leurs performances sportives comme pour leur physique très avantageux. Jaqueline Carvalho   La brunette brésilienne est probablement l’une des meilleures volleyeuses mondiale avec deux titres Olympiques (en 2008 à Pékin et en 2012 à Londres) plus un prix de la meilleure Spiker en 2010 à la « FIVB Volleyball World Grand Prix ».     Serena Williams Avec déjà quatre médailles olympiques et de nombreuses victoires en grand Chelem, l’Américaine est très attendue sur les courts de tennis. A 34 ans, elle participe aujourd’hui à ses 4e Jeux Olympiques.      Aly Raisman La belle Américaine revient au JO en tant que capitaine de l’équipe de Gymnastique qui compte bien conserver son titre olympique. Cette gymnaste multi-médaillée, dont 3 médailles olympiques lors de JO de Londres en 2012, est également connue pour avoir participé à l’émission “Dance avec les stars”.    Shelina Zadorsky La canadienne est une joueuse de soccer talentueuse. De capitaine à l’Université du Michigan en passant par des postes plus complexes dans des équipes suédoise et australienne, la défenseure est aujourd’hui prête à tout donner pour ses premiers Jeux Olympiques qu’elle dispute avec l’équipe canadienne.    Ellen Hoog Star du hockey féminin néerlandais, Ellen Hoog multi-médaillée et double championne olympique est de retour pour ses 3e Jeux. Elle est déterminée à prouver qu’elle est l’une des meilleurs athlètes mondiale de sa discipline.   Natasha Hastings Surnommée “la diva du 400M” lorsqu’elle était encore étudiante à l’Université de Caroline du Sud, l’Américaine a remporté l’or aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008 en relais 4X400M. Elle représentera les Etats-Unis à Rio pour le 400m en individuel et sur le relais 4X400M.   Darya Klishina Sportive de haut niveau et top model, la jeune russe a déjà décroché deux records mondiaux lorsqu’elle était juniore, et participe maintenant à ses tout premier JO.   Emma Coburn Lors des JO de Londres, l’américaine était la plus jeune athlète de son équipe. Invaincue sur le 300m steeple aux USA depuis 2011, la belle blonde a l’intention de prouver exactement pourquoi elle est étiquetée comme l’une des meilleurs athlètes de sa discipline  lors des Jeux olympiques de cette année.   Amber Hill À 18 ans, Amber Hill est devenue l’une des tireuses les plus talentueuses avec les meilleurs classements et des médailles tout au...

Lire la suite
Les Judokas français dans les favelas à Rio
Août05

Les Judokas français dans les favelas à Rio

  1 Like(s)   L’objectif est de partager les valeurs du judo Deux jours avant la cérémonie officielle d’ouverture des Jeux Olympiques de Rio au Bresil, la fédération française de judo est partie à la rencontre de 150 enfants de l’institut Reação à la favela de Rocinha. L’objectif de cette rencontre pour les judokas français était de montrer aux enfants qu’ils sont accessibles et surtout de partager avec eux les valeurs du Judo. Habillés avec des kimonos blancs, bleus et fushia les enfants ont commencés par remettre aux champions quelques cadeaux : le drapeau français peint sur une grande feuille de papier avec un « aller les bleus » entouré des mains des enfants et des médailles en papier doré. Ils ont ensuite défié l’équipe de ceinture noire française sur les tatamis. L’expérience a plu autant aux enfants qu’aux sportifs : « C’est une belle expérience humaine, je suis très heureuse car nous, les athlètes olympiques, on s’est greffés sur cette opération pour échanger avec les enfants, parler de judo avec eux, être proche d’eux à travers le sport, et leur montrer qu’on est gentils et accessibles, et si on leur permet de rêver un peu, c’est encore mieux. Ca aurait été dommage de venir ici sans les rencontrer” explique Automne Pavia, triple championne d’Europe et médaillée aux JO de Londres en 2012 dans la catégorie -57kg. La fédération française de Judo a l’habitude de rencontrer les jeunes enfants via les « Mercredi de l’équipe de France » .  L’objectif de ces rencontres est d’éduquer les futurs citoyens avec les valeurs de la modestie et du contrôle de soi, explique Jean-Claude Senaud, directeur technique national de la fédération. En effet, le Judo est aujourd’hui le troisième sport le plus populaire après le football et le tennis. Après ce moment d’évasion les judokas français ont repris le chemin des Jeux Olympiques. La compétition débutera pour eux dès demain à 14h ! D’autres articles à ne pas rater: Les athlètes féminines sont sexy ! Winifer Fernandez fait le Buzz sur le web Miss Bum Bum soutient les Jeux Olympiques de Rio à sa façon Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
Les athlètes féminines sont sexy !
Août04

Les athlètes féminines sont sexy !

  5 Like(s) Be strong, be beautiful Trois athlètes de l’équipe Olympique Britannique ont troqué leurs tenues de compétition contre des sous-vêtements pour prouver que les corps forts et musclés des athlètes féminines sont beaux. La campagne « BeStrongBeBeautiful » de Bluebella a pour but d’encourager les écolières à ne pas négliger le sport à l’école. En effet, une enquête a révélé que plus de la moitié des écolières du secondaire en Grande Bretagne abandonnent le sport après l’âge de 13 ans pour des raisons de « problèmes de corps » lorsqu’il se transforme, et de mauvaises expériences lors des cours d’EPS. Bryony Shaw, Steif Reid et Amber Hill veulent que les adolescentes sachent que les corps athlétiques de femmes sont beaux et qu’il n’y a pas de honte à être forte physiquement. Qui sont ces athlètes ?   Née en Nouvelle-Zélande, Stef Reid a remporté la médaille de Bronze aux Jeux Paralympiques de Pékin en 2008 en planche à voile. Elle porte maintenant les couleurs de la Grande Bretagne et a été médaillée d’argent en saut en longueur aux Jeux Paralympiques de Londres en 2012. La Jeune femme a perdu son pied dans un accident de voiture à l’âge de 16 ans alors qu’elle était l’une des plus jeunes espoirs de l’équipe des moins de 18 ans de tirs (ball-trap). Stef Reid a gagné son ticket pour les Jeux Olympiques de Rio cet été, en grande partie grâce à sa médaille d’or aux Jeux Européens de Azerbaïdjan en 2015.                 Bryony Shaw a fait ses débuts aux Jeux Olympiques de Londres en 2012 où elle a remporté la première médaille (de bronze) de planche à voile de l’équipe Olympique Britannique.           A à peine 18 ans, Amber Hill fait partie de l’équipe de tirs britannique pour les Jeux Olympiques de Rio cet été. La jeune sportive a gagné sa place aux JO en montant sur la plus haute marche du podium lors des Jeux Européens de Azerbaïdjan en 2015.         Les trois athlètes sont arrivées à Rio il y a quelques jours pour les Jeux Olympiques (où elles espèrent remporter l’or) qui débuteront le 5 août prochain.   Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
Lingerie Fighting championship, un sport très sexy
Août02

Lingerie Fighting championship, un sport très sexy

  8 Like(s) Sauvage et sexy sont les maitres mots de la Lingerie Fighting Les adeptes du sport de combat apprécieront le spectacle : la lingerie Fighting championship rassemble 16 très belles lutteuses qui s’affrontent sur le ring en sous-vêtement. Cette petite tenue fait toute l’originalité de la compétition mais aussi l’un des tournois de sport féminin les plus contreversés. Et pourtant, les lutteuses restent déterminées à remporter cette compétition où “sauvage” et “sexy” sont les maitres mots. Avec des sous-vêtement en cuir ou dentelles, les combattantes mettent en avant tous leurs atouts pour séduire les spectateurs et leurs muscles pour intimider leurs adversaires. La 20e édition de ce tournois de lutte féminin s’est déroulé en Juin dernier au Etats Unis et a été suivis par 5 millions de spectateurs. L’épreuve de force a été présentée comme l’une des épreuves présentant «les plus passionnants matchs dans l’histoire de la lingerie de MMA moderne» grâce aux matchs où s’affrontaient les « stars » de la discipline telles que Maine Morgan et  Sheila.   Ronda Roussey : la future recrue de la Lingerie Fighting ? Aujourd’hui, l’organisation de ce spectacle féminin où s’affrontent les vedettes du WWE (Word Wrestling Entertainment) et le MMA (Mixed Martials Arts) cherche à recruter l’ancienne championne du monde de l’UFC (Ultimate Fighting Championship): Ronda Rousey si elle quitte la compétition  d’UFC. La championne médaillée aux Jeux Panaméiricains en 2007 puis médaillée de Bronze aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008 n’est plus remontée sur le ring depuis sa défaite contre Holly Holm en novembre de 2015. Sportive de haut niveau et femme fatale, la belle a fait son apparition sur petit et grand écran et la couverture de Sport Illustrated en mai dernier (retrouver notre article ici).   D’autres articles qui vont vous plaire:  Sexy soccer 2016 Tous en sous-vêtements pour le « Undie Run » « Iron Land », le lieu du sport sexy Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite
Anastasia Ashley, la bombe du surf
Juil28

Anastasia Ashley, la bombe du surf

  1 Like(s) La belle californienne a commencé le surf à l’âge de 5 ans mais est plus connue pour ses photos sexy postées sur son compte Instagram que pour ses résultats sportifs… En effet, Anastasia Ashley se classe aujourd’hui 134e sur 157  sur le circuit de qualification du championnat du monde et n’a participé qu’à une seule compétition en 2015. Anastasia Ashley : surfeuse modèle En revanche, la californienne est bien présente dans les magazines et fait parler d’elle. En 2014 elle a fait partie de la campagne « Swimsuit » de Sport Illustrated. Anastasia Ashley a ensuite posé pour le prestigieux « Maxim Magazine » avant de devenir en 2016 l’égérie de la marque de lingerie « Cheeki ». Anastaasia Ashley refait parler d’elle avec cette vidéo de promotion de la marque :   L’américaine fait le buzz sur le web Ce n’est pas la première fois que l’américaine fait le buzz. En effet, dans cette vidéo d’un shooting photo en mini bikini, réalisé sur l’une de ses plages favorite , Anastasia montre qu’elle n’est pas surnommée « la bombe du surf » pour rien … De même, en 2014 cette vidéo de la danse très sexy de la belle sur la plage lors du shooting photo pour Sport Illustrated a fait le buzz sur le web et dans les médias. N’hésitez pas aller jeter un coup d’oeil sur son site pour voir plus de photos et vidéos : www.AnastasiaAshley.com   D’autres article Vive le sport qui vont vous plaire: Des maillots de bain en body painting pour des surfeuses ! Le retour sur la planche d’ Alana Blanchard Ronda Roussey en couverture de Sport Illustrated Les lecteurs ont également apprécié :Pour le moment pas d'autres articles du même genre...ça ne saurait...

Lire la suite